Magazine Humeur

PRINTEMPS RUSSE. Donbass: soutien de Ramzan Kadyrov, président tchétchène

Publié le 31 décembre 2014 par Menye Alain
alexPar Alexandre Sivov _______________________________________________________________________donbass3Nous avons déjà écrit dans ce blog, de l’entrée en fanfare de la guérilla d’Odessa, dans les combats au Donbass. Ainsi, elle a fait dérailler un train dans le banlieue dans la ville. Au Donbass, les choses semblent se précipiter et s’organiser. Le président tchétchène, Ramzan Kadyrov, apporte son soutien sans fioriture au Donbass. Ecriture sur l'engin blindée des insurgés du Donbass:  СССР ( URSS )

Ecriture sur l’engin blindé des insurgés du Donbass: СССР ( URSS )

Hier, sur YouTube, une vidéo a été postée. Il s’agissait de celle du déraillement de ce train de marchandises transportant un logiciel pour l’armée ukrainienne. La responsabilité de l’acte de sabotage est signé d’un « détachement de partisans surnommé Vadim Papura». Vadim Papura est ce jeune homme de 17 ans tué à Odessa le 2 mai dernier par une foule de fascistes. Il avait sauté de la Maison des syndicats en flammes,  pour tenter de se sauver. Cette vidéo est devenue virale. Elle a déjà été vue, en seulement 2 jours, par plus de 300 000 personnes.  

donbass2

Mais, la véritable nouvelle du jour, c’est celle venant tout droit de Tchétchénie. En effet, le président de Ramzan Kadyrov est prêt à aider les insurgés du Donbass militairement. Il n’ exclut même  pas de s’y rendre personnellement. Le président de l’Autre Russie », Edouard Limonov, en était impressionné, par ce discours engagé :

Super ! Pas possible ! 

Je dis, l’allocation de Ramzan Kadyrov à Grozny, auprès des 20 000 volontaires armés tchétchènes armés, c’est sensationnel ! 

« Il y a des problèmes qui peuvent être résolus uniquement par des volontaires ».

Kadyrov, à mon avis, a encore une fois offert ses services à Poutine au Donbass.

Vous pouvez l’applaudir. Ramzan se comporte correctement.

Pour Petro Porochenko, je suis sûr, qu’on lui a déjà montré cette super discours. Et, il a sans doute la chair de poule. Et les autres,  Ljashko , Kolomoisky, Yarosh et Tyagnibok, l’ont aussi regardé.

Maïdan c’est un balbutiement d’enfant en comparaison des volontaires tchétchènes qui se sont déployé dans le stade de Grozny.

C’est l »événement le plus grandiose de l’année !

Alexandre Sivov


Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazine