Magazine Nouvelles

Baïnes de France Cavalié

Publié le 06 janvier 2015 par Bloulou

Baïnes de France Cavalié

Après un magnifique premier roman, Restons-en là, aux éditions Stéphane Million Éditeur (livre ayant obtenu le prix spécial du jury Simone Veil), l'auteur revient avec un nouveau roman qui traite, avec pudeur, des femmes battues.

Rose, divorcée, mère de jumeaux dont elle s'occupe avec une grande attention rencontre Oleg, passionné d'art. Entre eux l'amour est fort, puissant. Ils se marient et s'installent à Biarritz, près de l'océan.

La vie pourrait être si douce, si caressante sous le soleil... Seulement, derrière les volets de la jolie maison de bord de mer où tout paraît si lisse se cache une existence brutale, loin de ce qu'avait imaginé Rose.

Réussira-t-elle à se sortir de l'enfer dans lequel la plonge peu à peu l'homme qu'elle aime pourtant de tout être ?

France Cavalié embarque le lecteur du bout de sa plume sensible, précise, juste, épurée...

" En le repoussant, toute la peur de la nuit, de ma vie, me tombe sur les épaules. D'un coup. Il me regarde qui pleure sans rien retenir, pose une main sur ma joue inondée, c'est si soudain, si grand dans notre petite escapade toute cette eau sur mon visage, devant la mer encore lisse de la nuit, ça le dissuade d'insister. On parle. D'une dispute de couple, d'un chagrin, de rien. Je laisse son bras entourer mon épaule. Si Oleg me voyait. " Ton mari va s'inquiéter, ma douce. " Le garçon s'étonne de me voir rire si vite, si brutalement, après le désespoir, mais c'est tellement hors de mon histoire, la plage au petit matin avec un inconnu. "

" - On va se marier, Rose.

Arrivé dans mon dos, Oleg a dit ça comme une évidence.

- Tu verras, ce sera mieux pour les enfants.

J'étais muette. Où avait-il passé la nuit ? Avec qui ?

Je ne pensais plus qu'à ça, scrutant son regard, ses beaux yeux bleus posés sur moi.

Je n'ai pas répondu tout de suite. Il y a des bonheurs qui ne réjouissent pas tout à fait. "

Dans le Biarritz des années 1980, où l'art contemporain défie les ors de son passé princier, où les surfeurs règnent sur la Côte des Basques, où l'océan cache les baïnes et leurs puissants courants contre lesquels mieux vaut ne pas lutter, c'est l'histoire d'un amour en fusion qui déraille à huis clos. Rose et Oleg. Un amour bloc avec la mèche à l'intérieur.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bloulou 1900 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines