Magazine Humeur

Dieudo: Pas l'droit d'rire avec tout l'monde !

Publié le 14 janvier 2015 par Georgezeter
Dieudo: Pas l'droit d'rire avec tout l'monde !

Ca n'allait pas trainer, le Mbala bala Dieudonné qu'était dans l'collimateur du p'tit enragé Manu Valls s'est amusé dimanche dernier d'écrire sur son mur des lamentations facebook: " je me sens Charlie Coulibaly ".

Ce gouvernement de nazes qui n'est pas foutu une seule fois de pister les vrais terroristes, ceux qui tuent, va s'acharner pour la 81 unième fois sur un humoriste qui a osé se comparer à ce dingue de Coulibaly, non en tant que terroriste, mais en tant que renégat de notre société bien pensante. Ben oui Valls, Cazeneuve et les autres zélés, réfléchissez: sinon il aurait écrit " je suis Charlie Coulibaly " et non pas " je me sens Charlie Coulibaly ", la nuance est trop grande pour vos esprits lilliputiens, va falloir retourner à l'école les p'tits gars et revoir votre français lu, écrit et parlé.

Dire que ces ministres-sinistres-personnages ont passés un dimanche après midi à faire des courbettes à un Netanyahu, qui aurait sa place devant le tribunal de la cour international pour crime de guerre, et son ministre des affaires étrangères Avigdor Lieberman qui lors des élections législatives de 2009, alors que Tsahal a mené des opérations ayant occasionné de nombreuses victimes dans la Bande de Gaza, déplora que le gouvernement israélien n’ait pas recours à la bombe atomique, «comme les États-Unis en 1945 à Nagasaki». Y avait aussi l'Ali Bongo, chantre de la démacrotie made in ya Gabon banania, pis y'avait aussi el senior Mahmoud Abbas, le mec élu des palestiniens qu'est pas un ange en ce qui concerne le double discours, et les ententes malsaines, y'avait aussi Petro Porochenko l'Ukrainien qui doit jouer entre les nazis de chez lui et les supporters de Poutine, et notre ex, not the last but the best, Sarkozy pote de Kadhafi, Ben Ali, Moubarak que je n'ai plus à présenter... Bref, s'il y avait des gens, des "individus" comme ils disent dans la police à arrêter c'était bien en ce dimanche de rassemblement. Suffisait d'envoyer deux ou trois paniers à salade et hop, j't'embarque toute cette smala de rufians, destructeurs d'idées et d'humanité; mais non point que nenni ! Descente les lendemains qui déchantent chez le dangereux terroriste Mbala bala qu'arrête pas de faire des blagues sur les juifs. En aparté et perso, et c'est pas pour me dédouaner cher Dieudo; mais tes deux derniers spectacles y'en a un peu marre de ton acharnement sur les sionistes, car cet acharnement est de plus en plus teinté d'antisémitisme primaire; donc, autant tu m'as fait me bidonner avec tes spectacles comme "le divorce de Patrick" ou "j'ai fait l'con" et bien d'autres; mais là n'est pas le sujet sur la qualité de tes derniers spectacles. Ce qui importe c'est qu'un ex ministre de l'intérieur devenu 1er ministre utilise tous les moyens de l'état pour te mettre à terre. Quand hier, la bande de bras cassés de l'assemblée nationale lui a fait une standing ovation, pour en fait un discours sans surprise ou il a distillé des idées de facho, ou aussi il veut aller vers ce fameux "patriote act" pour mieux fliquer ses concitoyens; c'est là où des petites crottes insignifiantes comme moi vont s'insurger, faire des petits bruits avec nos petites quenottes qu'ont pas beaucoup d'échos, mais n'oublie jamais compagnero Manu, que nous avons le nombre pour nous; et ça, tout là haut dans ta grosse tourrette d'ivoire ça te fait flipper un max avec ceux qui ont l'impression " de dominer ce monde" !

L'Dieudo va être condamné pourquoi? Pour incompréhension de la langue française, pour malfaçon syntaxique?

Ce qu'a posté hier Dieudonné. " Après cette marche historique, que dis-je, légendaire ! Instant magique égal au Big Bang qui créa l'univers [....] je rentre enfin chez moi. Sachez que ce soir, en ce qui me concerne, je me sens Charlie Coulibaly "

- Sachant que le gugusse aime le second degré, et qu'en + l'est bien lucide, car, oui, cette "marche" sentait l'arnaque, la manipe à plein nez, donc, l'expression "big bang" n'est pas de trop, j'ajouterais même "big gang bang" histoire de bien mélanger les bons (cons utiles) et les méchants (gouvernants), une vraie pantomime que j'ai joyeusement observé du fin fond de mon canapé en sirotant des tétés à la menthe.

Faut dire mon Faudel que "je me sens Charlie Coulibaly" peut être interprété au 1er degré; c'est là le risque, et tu es tombé dedans comme ce ballot d'Obélix; très certainement par esprit de provoque car avoue que c'est plus fort que toi hein gros kinkin mal rasé ! L'erreur c'est que tu as enlevé ton petit texte seulement après quelques minutes, ça fait mec qui culpabilise, et aussi ça prouve que t'es vachement surveillé, te lâchent pas les condés; fallait garder ça en ligne et assumer jusqu'au bout, te bagarrer contre cette meute de "supporteurs du droit d'expression"...

Et pis ta supplique à ce benêt de Nanar Cazeneuve - "Depuis un an, je suis traité comme l'ennemi public numéro, alors que je ne cherche qu'à faire rire. On me considère comme un Amedy Coulibaly, alors que je ne suis pas différent de Charlie", ça c'est t'humilier mon négrillon, car ces zoiseaux là ne comprennent pas que des comme toi, des Charlie hebdo, des Canard Enchainé et quelques rares autres sont la soupape de toutes bonnes démocraties-deconnecraties qui se respectent. Quant on voit qui nous gouverne, au nom du socialisme, ya de quoi s'en bouffer les babouches et se faire tatouer sur le front: Jaurès est mort !

Voilà mon Dieudo si t'as voulu faire le buzz c'est une réussite, mais fais gaffe zont les armes cette fois ci pour te foutre au gnouff et pour interdire tes spectacles; et est- ce que t'as pensé à nous? Car toi parti, on va rester planter avec les Gadel, les Mimi qu'a reçu la légion d'honneur, les Roumanoff et autres branquignoles qui eux vraiment n'amusent personne à part Drucker et cons sort.

Allez, bon séjour chez les poulets et comme on dit:

JE SUIS

DIEUDONNE

Georges Zeter/Janvier 2015


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazine