Magazine Bd & dessins

Demande de CIF : véritable parcours du combattant

Publié le 04 février 2015 par Pixeletgribouille

Demande de CIF : véritable parcours du combattantComme je vous l'expliquais dans un précédent article, la première étape de ma demande de CIF a été validé. Mon employeur a accepté ma demande d'absence. J'ai donc aussitôt rempli le dossier de demande de prise en charge du CIF. Tous les éléments en possession, je me renseigne sur quelques détails en ligne sur le site d'Uniformation, quand je découvre que l'on peut rédiger la demande directement sur leur site. Ce que je fais sans tarder. Au bout de la 5ème étape, un encadré attire mon attention :

" Au regard des caractéristiques que présente votre demande et des critères de priorité, ainsi que des possibilités financières de l'OPACIF UNIFORMATION, il est peu probable que votre dossier fasse l'objet d'un accord lors de son passage en Commission paritaire... "

Quoi ? Mais qu'est-ce que cela signifie ? Dois-je quand même valider mon dossier ou tout espoir est vain ? J'appelle l'organisme dont je dépends et là le coup de massue.

Uniformation : " Votre première demande sera en effet très certainement refusée ! Mais vous pourrez renouveler votre demande pour une autre session de formation. "

Moi : " Euh... ok, mais ma formation débute tous les ans à la même période, donc que dois-je comprendre ? Que je ne pourrais pas partir en formation cette année mais probablement en septembre 2016 ? "

Uniformation : " Oui c'est bien ça ! "

Je comprends donc que je ne fais pas partie des dossiers prioritaires. Mais sur quels critères se basent-ils ?

Après vérification, j'apprends que le Conseil d'administration d'Uniformation a mis en place des critères de classement des dossiers. Chaque dossier obtient une note, appelée score, calculée en fonction de ses caractéristiques.

Liste des critères :
  1. le caractère qualifiant de la formation : formation inscrite au RNCP ;
  2. l'objectif de la formation, sachant qu'Uniformation retient en priorité les formations des salariés ayant un projet de reconversion
  3. les salariés dont la formation visée permet d'obtenir une élévation de leur niveau initial ;
  4. les salariés les plus âgés (dans l'année civile de démarrage de la formation) ;
  5. les salariés dont la date d'antériorité du dossier (qui correspond à la date de dépôt du premier dossier CIF CDI recevable) est la plus ancienne ;
  6. les salariés les plus anciens dans l'entreprise (à la date d'entrée en formation) ;
  7. les salariés reconnus travailleurs handicapés et/ou atteints d'une maladie professionnelle ;
  8. les salariés qui ont réalisé un bilan de compétences dans les 5 ans qui précèdent la date d'entrée en formation (ce bilan devant être achevé à la date du dépôt de la demande).

Au vu de cette liste, effectivement je ne suis pas prioritaire mais de là à refuser quasiment systématiquement les premières demandes ! Doit-on faire des demandes dans l'espoir d'accéder à une formation dans les 2 ans qui suivent au plus tard ?

Têtue (pas bretonne pour rien), je ne perds pas espoir et je décide d'envoyer mon dossier papier accompagné d'une lettre de motivation expliquant mon projet et une lettre de mon employeur appuyant ma candidature.

Verdict de la commission en avril. D'ici là, une préinscription à l'université, puis un dossier à constituer dans l'espoir d'être sélectionné parmi les 200 candidats pour la dernière étape de sélection.

A suivre donc...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossier Paperblog

Magazines