Magazine Journal intime

Bébés made-in-India – 7. Le lange et la couche

Publié le 11 février 2015 par Indiansamourai

inde,grossesse,bébé,nourrisson,accoucher,accoucher dans l’eau,césarienne,fertilité,contraception,stérilisation,gynécologue,épidurale,isolement,coutumes,sexe,accouchement,sage-femme,couche,massage,emmailloter,langer,allaitement

Une autre tradition qui a la peau dure c’est de langer/emmailloter son bébé. Les avantages prônés sont la création d’un sentiment de sécurité pour le bébé (ça lui rappelle l’utérus), et un meilleur confort grâce au contrôle des mouvements-réflex qui peuvent le déranger. Pour la mère, ça fait un truc plus pratique à porter, un petit paquet bien tranquille. Total, en Inde, les petits sont emmaillotés la plupart du temps jusqu’à trois mois. En sus des bénéfices mentionnés ci-dessus, ils pensent aussi que cette technique permet aux jambes de se développer bien droites. Et les problèmes de hanche que ça peut entraîner sont royalement ignorés.

La pratique du lange rassurant de fait certains nourrissons, on peut choisir une solution intermédiaire, comme emmailloter le bébé pendant les temps de repos – il est d’ailleurs intéressant de savoir que cette pratique, passée de mode pendant plusieurs décennies voit maintenant son blason redoré en Occident (6).

Si on décide de laisser le bébé les jambes libres quand il ne dort pas, il faut alors être prêt, quand on passe la porte en portant le nouveau-né ‘monkey-style’, à affronter les regards outrés des portiers, voire leurs commentaires : « Mais faut pas le porter comme ça malheureuse ! Le pauvre !! Ses jambes !! ». Ou à supporter le vendeur de Benetton qui est susceptible de s’offusquer, à plusieurs reprises, qu’on utilise un porte-bébé pendant les six premiers mois…

inde,grossesse,bébé,nourrisson,accoucher,accoucher dans l’eau,césarienne,fertilité,contraception,stérilisation,gynécologue,épidurale,isolement,coutumes,sexe,accouchement,sage-femme,couche,massage,emmailloter,langer,allaitement
Pour en revenir au lange, j’imagine que cette pratique va de pair avec l’usage de la couche indienne en coton. Il s’agit en effet d’une espèce de bout de tissu (qui tient à peine en place) et dans lequel on glisse des morceaux de tissu pour absorber. Les avantages de cette couche c’est que c’est plus doux pour les fesses de l’enfant, moins cher et plus écolo (mais je suis pas sûre vu que tu dois passer ton temps à laver des trucs), et que l’enfant apprend plus vite à ‘être propre’, étant donné qu’il en a vite marre d’avoir le cul mouillé en permanence. J’ai bien essayé plusieurs fois à l’hôpital mais y a rien à faire, je ne comprends pas comment le gosse ne s’en met pas et n’en met pas partout si il bouge un tant soit peu (ce qui n’arrive sans doute pas avec un emmaillotage bien serré comme il faut)… 

Mais bon la se

inde,grossesse,bébé,nourrisson,accoucher,accoucher dans l’eau,césarienne,fertilité,contraception,stérilisation,gynécologue,épidurale,isolement,coutumes,sexe,accouchement,sage-femme,couche,massage,emmailloter,langer,allaitement

ule vraie technique écologique et économique reste encore de laisser les gosses cul-nu. Très en vogue dans les campagnes où les bébés sont assez vite livrés à eux-mêmes ou aux feux rouges où les tout-petit-tout-nus attendrissent et assurent une piécette supplémentaire (d'où business juteux de trafic d'enfants : cf note)...

(6) 9 enfants sur 10 en Amérique du Nord seraient langés et les ventes de vêtements appropriés auraient augmenté de 61% entre 2010 et 2011 au Royaume-Uni. (Source : http://www.theguardian.com/society/2013/oct/28/swaddling-babies-blankets-hip-problems-doctors-warn)

(A suivre…)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Livres : LEGARDINIER soudain tout change

    Livres LEGARDINIER soudain tout change

    Les livres de Gilles LEGARDINIER commence souvent ainsi "Il faisait déjà nuit, un peu froid." et aussitôt vous êtes pris dans le chemin sinueux des mots. Deux... Lire la suite

    Par  Gentlemanw
    CÔTÉ FEMMES, JOURNAL INTIME
  • Livres : LEGARDINIER çà peut pas rater ...

    Livres LEGARDINIER peut rater

    « Les déceptions de chacun reposent sur une double erreur : les femmes croient que les hommes changeront et les hommes croient que les femmes ne changeront... Lire la suite

    Par  Gentlemanw
    CÔTÉ FEMMES, JOURNAL INTIME
  • Petit retour sur Japan Expo 2015 : se réconcilier avec la pop-culture en...

    Petit retour Japan Expo 2015 réconcilier avec pop-culture occultant aspect mercantile, c'est possible

    Matcha dégusté sur le stand de la ville de Takamatsu (merci Julia !)Attention, en préambule, je vous préviens, cet article risque d'être 1) bordélique 2)... Lire la suite

    Par  Kaeru
    ASIE, CULTURE, JOURNAL INTIME
  • Gambader

    Gambader

    L'été est là, pesant de chaleur, vampire de la moindre trace d'humidité dans l'air. Cependant la saison s'amuse avec la mode, car les belles chaussures, les... Lire la suite

    Par  Gentlemanw
    CÔTÉ FEMMES, JOURNAL INTIME
  • Rester soi-même

    Rester soi-même

    Rousse je suis, rousse j'ai toujours été. Différente dans le regard de certains, anecdotique dans la foule. Certes les cheveux roux, les vrais, avec cette... Lire la suite

    Par  Gentlemanw
    CÔTÉ FEMMES, JOURNAL INTIME
  • Danser

    Danser

    Danser avec le soleil, sur la plage, sur le sable chaud, entre deux vagues, en fin de journée ou après une nuit sans fin. Danser à l'ombre pour ne pas subir la... Lire la suite

    Par  Gentlemanw
    CÔTÉ FEMMES, JOURNAL INTIME
  • Exposition : BALENCIAGA

    Exposition BALENCIAGA

    Languages Translation, Dear friends readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But... Lire la suite

    Par  Gentlemanw
    CÔTÉ FEMMES, JOURNAL INTIME

Magazine