Magazine Humeur

Elections : Je Suis Marine

Publié le 27 mars 2015 par Georgezeter
Elections : Je Suis Marine

La PME Le Pen ratisse gros dans le sillon France profonde, campagnes désertées, zones ex-industrielles ratissées, bassins ouillés aux terrils raplapla, bleds au fin fond de pétaouchnoc les bains, fermes sans amour dans le pré et cotes du sud surpeuplées de retraités fachos revanchards.

Afin de bien comprendre le phénomène mettons tout ça en chiffres:

Il y avait 46 millions d'inscrits, 50% ont votés, et le FN est à 25% soit environ: 4,5 millions de supporters... En parallèle:  Les manifestations des 10 et 11 janvier 2015, appelées « marches républicaines » en réactions aux attentats des 7, 8 et 9 janvier ... Ont rassemblées dans les 4 millions.

Ben voilou ! Vous avez l'étendu des dégâts en visuel, en relief avec plaies, bosses et saucisson-pinard; c'est la "grande marche frontiste."

Il faut bien comprendre que c'est aussi un élan populaire celui de ces votants à Marinière: "Je Suis Marine". D'ailleurs la fille Le Pen a pour devise "Erections ? Piège à con !" c'est dire! Bref, pas comme ceux des autres partis qui ont vus leurs "supporters" contraints presque de mettre le bulletin dans l'urne afin de contrecarrer le FN à Marine, ou la marine du FN.

On nous a saoulé en caquetant que "oui, c'est un vote sanction"; c'est ça mon cocon; t'vas voir ce weekend pour le 2ème tour de tournicotons... Moi, j'ai vraiment l'impression nauséeuse que ce pays se dirige, ainsi que d'autres vers des opinions publics très années 36 - 40 - avec un "gauche" au pouvoir et une droite et extrême qui fulmine, piaffe en attendant le grand soir. En ces temps là c'était les juifs, et les allemands qui nazifiaient; Aujourd'hui c'est les musulmans et la cacophonie fasciste aux frontières de l'Ukraine ; Donc, rien de nouveau sous nos cieux à baldaquins ; Sauf qu'il y'a une vraie brisure, une vraie fermentation au pays du camembert, les vers vont sortir, ça va suinter, puer, couler...

Albert Londres qu'aimait porter la plume dans la plaie et qu'était pas un con, lui, comme journaliste, avait raconté la 1ere guerre mondiale en sortant de la tranchée, des individualités, de simples troufions du lot et en contant leurs misères quotidiennes. Et bien, partant de ce principe simple, je m'en vas de même et idem faire itou.

Photo aérienne de Brachay en fin d'article

Brachay: Village propret de Haute-Marne en Champagne-Ardenne. Population 60 habitants; Les Brachayens et Brachayennes ont votés à 75% pour le FN lors des dernières élections. Il y a même eu un panneau écrit: "Marine on t'aime"

Pour situer l'ambiance: Tout le monde a peur, de quoi ? L'Immigration pardi ! Voici ce que M'sieur l'amer déclarait à Libé: "L’immigration, on ne va pas tourner autour du pot, c’est le problème." Il est certain, que tout bon Magrébin rêve de venir y manger le pain des français tout en ne foutant rien, seulement forniquer avec ses 4 femmes, qui elles iront toucher les allocs en égorgeant le mouton dans le jacuzzi ; Que chaque noir polygame incante aux sons des tamtams dans des danses endiablées "Ha grand Brachay, ha mon veaux doux!"; J'ai même ouïe qu'une tribu Inuit voulait s'installer, mais comme à l'entrée du village y'a le panneau "Interdit aux Merguez" : et en dessous "Interdit aux Pingouins aussi", Ces braves sauvages à deux Rom en regrimpant sur leurs roulottes/traineaux se sont exclamés: "Phoque you !" et ont décampés. (pas foutu de causer français ces sagouins là!).

En plus nos braves payent trop d'impôts (les chanceux), et payent pour tous ces assistés qui ne veulent pas trouver du boulot, alors que le pole emploi regorge d'annonces, et que ces 3,5 millions de chômeurs c'est de la propagande fourbie par le parti communiste et Staline lui même aidé par le KGB, la CIA et la jestapo. La Marine Le Pen qu'a senti le vent, leur a payé visite une fois aux autochtones de Brachay, et les a caressé dans le sens du poil à grotter: "Vous-Vous (trémolos dans la voix) les Ouuuubliés !, Vous-Vous ce peuple courageux comparé à ces lâches élites!" (dont elle fait parti)... Et nos braves gens ne se sentant plus de joie laissèrent tomber dans l'urne un vote frontiste et sans reproche, pis satisfait, reprirent leurs occupations et vaquèrent... Vachères par veaux, par vals et champs de patates.

Des patelins comme ça? Des foultitudes au pays du béret, et des sans tiague. Il ne faut jamais oublier que chez nous toutes les révolutions sont parties des cambrousses, que les croquants ont toujours sortis la fourche à 4 dents, à embrocher le marquis local, pis histoire d'être sûr, l'ont guillotinés mortem haut et court. Et c'est l'impression que ça me donne. Une rage sourde suintante, et une Marine qui alimente le bucher où certains un de ces, vont se faire chauffer les charentaises; Mille excuses mon saigneur! j'allais dire les roubignoles.

Le bon peuple a toujours été le bon con ustensile de l'histoire, à qui on montebourg le moue; car, il est évident qu'un parti antitout, ne peut raisonnablement gouverner: Gouverner c'est aussi gérer demandez donc à Arnaud; Tant bien que mal d'accord, mais gérer. A entendre l'autre Mama à son Papa, on refout les frontières, on refout le franc, on reconstruit une industrie, on rouvre les mines de charbon, de sel, on sort de l'OTAN, on paye pas les 2200 milliards de dettes, on se casse de l'Europe, on multiplie par douze le budget de l'armée et par 22 celui des flics, on déplace le territoire français du coté des Kerguelen comme ça, le voisin le + proche est le pole sud, et c'est certain que tous ces sales étrangers basanés, yeux bridés, et noirs, NOIRS ! ho my god, ne viendront plus nous polluer, voler nos beaux emplois, ne plus "Égorger vos fils, vos compagnes!" Nous, les fer-blanc, les blanc-seing, les blancs de bec et autres plumages, ramages, tartignoles et Valls à Blanco réunis.

Et en fin, ENFIN LA PAIX (quoua merde) !!!

Georges Zeter/Mars 2015

Merci à Soulas pour la petite illustration bien arrosée...

Elections : Je Suis Marine

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Georgezeter 446 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine