Magazine Humeur

FN: Ou La Commedia d'el LePen

Publié le 08 avril 2015 par Georgezeter
FN: Ou La Commedia d'el LePen

Moi je n'y crois pas une seconde à leurs différents, papa-fifille - Marine-Jean-Ma. Les élections départementales ont été un succès très-très mitigé. Pas un seul département conquis, la Marion dans le Vaucluse écluse et une soixantaine d'élus à l'arrivée; pas de quoi bramer être "le second parti de France"; donc, la familia LePen a dù se réunir en se disant: " si on ne parle pas de nous maintenant, ces cons d'électeurs vont nous oublier et retomber chez l'autre nain de Sarko." En bon stratèges, sur fond de bonnes vieilles disputes familiales, avec des propos limites-limites, de la provoc, des menaces, des insultes voilées et hop laboum!, à nouveau en selle.

Je n'y crois absolument pas à ces LePinades !!!

Ils sont condamnés ces LePen et autres chenapans de l'entourage proche du Klan, a toujours être dans la lumière, je dirais, dans les phares des miradors. Car, le fond de commerce est: si on a un peu de jugeote niveau du programme économico-comique c'est invendable; à moins de déplacer l'hexagone à la place de Madagascar... Et tous les Malgaches en Bretagne? Trèfle de plaisanterie dirait St Patrick. C'est vital pour cette bande: occuper le terrain merdiatique, comme leur gourou à tous, Goebbels qui éructait : " Celui qui peut régner sur la rue règnera un jour sur l'Etat, car toute forme de pouvoir politique et de dictature à ses racines dans la rue. ", bien vu mon Joseph au pied bo qui disait aussi " plus le mensonge est gros, mieux ça passe". Eux, les FN boys & girls règnent sur la rue et la cambrousse: là où assez curieusement les cerveaux sont le moins dispos pour acheter du Coca, (zont même plus les moyens pour ça), mais par contre assez ouverts à l'écoute du doux chant facho, qui berce la noreille, rassure: tous derrière le CHEF, achtung !

Le Jean Marie, qu'est loin d'être un thon sénile comme on veut bien nous le décrire à certainement parcouru ce bouquin fort "éducatif": " Principes élémentaires de propagande de guerre."

Juste une citation: " La technique de diabolisation de leader ennemi est efficace et continuera sans doute longtemps à être appliquée. Il faut au lecteur et au citoyen des "bons" et des "mauvais", clairement identifiés, et le plus simpliste actuellement est de traiter l'affreux de service de nouveau Hitler "[i] Et Voilà, un petit coup de rappel des " chambres à gaz, détail de la seconde guerre mondiale", et tous le landerneau journaleux-pisseux s'est rué tel un seul nonne, et en a fait ses choux gras-devant.

Là dessus, un Scud pour l'autre énarque de Philippot qu'est pas vraiment bouc ou chèvre, pis, la petiote du Vaucluse qui s'y met et le patriarche fronce les sourcils broussailleux-broussailleux poils au n.... Enfin, le 3eme acte, la Marine qui se désolidarise de papy moujeot, et pourrait lui refuser d'être dans les starting blocks de l'élection à la présidence en PACA-caca.

On tire à hue et à dia ! Mais ça va dans le même sens brave bedeaux, juste des apparences, du trompe l'œil qu'à 1 œil, l'autre de verre, comme le plafond qui est la limite actuel du champ de récolte du parti à Marine.

"Jean-Yves Camus dans Le monde[ii] écrit ceci : " Certains voient dans cette tension très forte entre deux lignes diamétralement opposées, celle de Marine Le Pen et celle de son père, un moyen délibéré pour la présidente du Front national de conserver l'électorat traditionnel tout en en gagnant un nouveau." Là d'accord pour l'analyse, car, d'une pierre deux coups: le vieux peut-être veut quitter la scène en grandes pompes et en foutant en apparence le binz bordélique; Tout en aidant sa fifille à glaner plus large: bien joués les artistes de la Commedia! Le Camus Jean-Yves conclue lui : " Mais il est toujours très aventureux de considérer que les gens tiennent un double langage." Soit il se fout de notre gueule soit le mec a avalé un tube de détartrant qui lui a siphonné le cervelas... Le double, triple quadruple langage est justement ça le FN ! Peuvent pas faire autrement, sinon, disparition presque immédiate. Alors on tartine dans Rivarol, on demande à poussah Gollnish de placer son bon mot pour la défense du tribun, pis, la Marine la ramène, pis le vieux gueule plus fort, puis le Philippot vice président en met une couche, pis la tiote Marion aussi son grain de rien, pis le mec de Marine, l'Aliot, pis le banc, l'arrière train du banc, les chaises, pis c'est au tour de la sœur ainée, pis... La saga, la saga LePenois! (Nous casse les noix); MAIS CA MARCHE !!! On entend plus parler que de ça depuis 3 jours; même moua, pourtant bien loin de m'intéresser à de telles créatures de non de dieu de crottes je m'y met, horreurs et damnations !

En l'occurrence brave gens, chez ces gens là, ne croyez surtout pas leurs paroles d'évangiles, et de vigiles avé le tonfa qui cogne! Sont prêt à tout ces extrêmes drouates et depuis toujours à capter le suffrage à tous prix, sont prêt à vendre pères, mères et le bébé dans son bain. Cette commedia bien rodée, fonctionne du feu de berzingue; tout le monde y bouffe et bouffonne aux râteliers: les TV, les Journaux, les Radios, les prolos, les fachos et pour faire bonne mesure les pianos... De ceux dont je rêve d'entendre en sourdine au lieu de ce cacochyme éructant, de cette blonde entre deux-âges-deux-vins, deux-males ; et une clique d'arsouilles improbables qui me pollue l'espace... Pas la Renault banane! Mais l'espace vital !... Et merde vla t'y pas que j'cause nazi... Le Lebensraum ... Décidément, s'intéresser à cette smalah donne comme l'écrivait les instits dans le temps "des mauvaise influences". (flatulences?)

Pardon-Pardon citoyens !!!

Georges Zeter/Avril 2015

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Georgezeter 446 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine