Magazine Jardin

Eriobotrya japonica, le porte-greffe

Publié le 26 avril 2015 par Sambuca

Mon jeune néflier du Japon, Eriobotrya japonica 'Oliver' (le plus cultivé en Californie) avait une croissance étonnante en hiver et il s'est calmé dès l'arrivée du printemps. Surprenant, n'est-ce pas ? Mais j'ai l'esprit lent et je n'ai pas prêté attention au feuillage très différent qui poussait contre son tronc. Je croyais qu'une plante, sans doute très intéressante, genre fruitier, s'était semée à son pied et j'avais l'intention de la récupérer et de la planter ailleurs mais sans voir l'urgence.

Eriobotrya japonica, le porte-greffe

Aujourd'hui j'ai prêté davantage attention à mon petit arbre : ces feuilles différentes sont sur 3 rejets déjà forts sur le tronc. Ce sont certainement eux qui ont freiné sa croissance.

Eriobotrya japonica, le porte-greffe
Eriobotrya japonica, le porte-greffe
Eriobotrya japonica, le porte-greffe

J'ai donc cherché sur quoi on greffe un Eriobotrya. Cela peut se faire sur un autre Eriobotrya pour obtenir un sujet de grande taille, sur Crataegus ou Pyracantha, mais le feuillage ne correspond pas. Restaient 2 autres porte-greffe possibles : Cydonia oblonga, le cognassier, et Mespilus germanica, le néflier d'Europe dont j'ai photographié le feuillage pour comparaison. Vous remarquerez sur les photos qu'il pleut, enfin !

Cydonia oblonga :

Eriobotrya japonica, le porte-greffe
Eriobotrya japonica, le porte-greffe

Mespilus germanica :

Eriobotrya japonica, le porte-greffe
Eriobotrya japonica, le porte-greffe
Eriobotrya japonica, le porte-greffe

Les feuilles du néflier sont plus pointues et plus rigides. Oliver est greffé sur un cognassier.

J'ai coupé ces rejets au ras du tronc et je les ai aussitôt mis en terre dans l'espoir qu'ils vont se bouturer.

Mon vieux néflier du Japon, au moins 20 ans, n'avait jamais fait des rejets. Il n'avait qu'un tronc sans branches sur 3m de haut. Il a fait un rejet il y a 2 ans et un l'an dernier :

Eriobotrya japonica, le porte-greffe
Eriobotrya japonica, le porte-greffe

Le feuillage de ces rejets est le même que celui du tronc principal. Vit-il sur ses propres racines ou est-il greffé sur un Eriobotrya ? Peu importe, je vais garder ces rejets, cela l'étoffera, il en a besoin.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazine