Magazine Bd & dessins

CIF : déception n’est pas synonyme de renonciation !

Publié le 27 avril 2015 par Pixeletgribouille
CIF : déception n’est pas synonyme de renonciation !Le couperet est tombé pendant ma semaine de congé !

Vous l'aurez compris, la commission paritaire d'Uniformation s'est réunie mi avril et a statué sur ma demande de prise en charge de CIF. Comme je le présageais, ma demande a été rejeté. Motif : le montant affecté à l'enveloppe budgétaire dont je dépend n'a pas permis le financement de ma formation.

J'ai pendant quelques heures remis en question mon projet, puis de nature entêtée, j'ai décidé de demander la révision de ma demande. J'ai donc 2 mois pour rédiger une lettre encore plus argumentée que la précédente avec si possible de nouveaux éléments qui appuieraient ma candidature (offre d'emploi, promesse d'embauche, lettre de l'employeur...). Offre d'emploi ? D'accord, mais si je fais cette formation c'est justement pour être définitivement à mon compte. Lettre de l'employeur qui soutiendrait ma demande de CIF ? Déjà fait dans le premier dossier transmis à Uniformation. Promesse d'embauche ? Hum... Difficile de trouver une entreprise qui vous embaucherait dans plus d'un an, vous ne croyez pas ? Alors, je réfléchis à ce que je pourrais ajouter à ce fameux dossier. Si vous avez des idées, je suis preneuse.

La commission se réunira le 15 juillet pour réexaminer les dossiers. Donc, en attendant, je dois poursuivre mes démarches auprès de l'Université et leur transmettre ma candidature. J'ai jusqu'au 27 mai pour préparer mon book, rafraichir mon CV et remplir toute la paperasse administrative. Si ma candidature intéresse le jury, je serais convoquée à la deuxième phase des sélections (écrit et oral). Ce n'est que fin juin, que je saurais si je fais partie des 24 étudiants de la promo 2015-2016.

Mais si ça marchait pour l'Université, et qu'Uniformation ne me suivait pas ? Rupture conventionnelle ? Risqué de quitter un CDI ? Qui plus est en télétravail ? Tenter sa chance en tant que freelance ? Avec tous les aléas que cela suppose. Aïe ! Je suis en plein conflit intérieur, d'autant que cela aura une incidence sur ma vie future et celle de ma famille. Dilemme.

A suivre...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossier Paperblog

Magazines