Magazine Journal intime

[lu, babelio, masse critique] nuits tranquilles à belém, roman de gilles lapouge

Publié le 04 mai 2015 par Tilly

Arthaud, 163 pages, mai 2015 lien, 15 euros
lu pour l'opération Masse Critique de Babelio lien (on choisit un livre dans une liste de nouveautés, on reçoit le livre, on donne son avis sur le livre, on le partage)

quatrième de couverture —
Autant le dire tout de suite : l'histoire extraordinaire (au sens edgar-poe-lien) du héros et narrateur des Nuits tranquilles à Belém  est un excellent et malin prétexte pour mille et une dérives agiles de l'esprit espiègle et pas si tranquille que ça de Gilles Lapouge.
Mais comme histoire il y a, la voici. Un français qui ressemble pas mal à l'auteur visite Belém en Amazonie ; il se laisse embarquer par un garçonnet fougueux qui le prend pour son vieux père parti depuis plusieurs années chercher de l'or en Guyane en abandonnant femme et enfants. Intrigué et tenté par l'expérience de l'inconnu qui s'offre à lui, le voyageur s'installe dans le quotidien d'une famille modeste dont il ne connait strictement rien. Patiemment, prudemment, par petites touches, il s'approprie l'identité, le passé, et le caractère réputé mauvais du père du petit Ricardo ; dans le même mouvement, il entreprend avec tact et doigté la conquête de Maria de Lurdes, l'épouse farouche, rancunière et méfiante de Luis Carlos, son double brésilien.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :