Magazine Humeur

Mad Max Fury Road: film de George Miller

Publié le 23 mai 2015 par Corboland78

1505 Mad Max.jpgTrente ans plus tard, me voici donc dans une salle de cinéma pour visionner le quatrième volet des Mad Max. Beaucoup d’eau a coulé sous les ponts depuis les années 1982-1985, même si pour Max elle est toujours une denrée rare, tout comme l’essence. Quand la lumière s’est rallumée, ma première pensée a été de me dire que tout était pareil et que tout avait changé !

Hanté par un lourd passé, Mad Max (Tom Hardy) estime que le meilleur moyen de survivre est de rester seul. Cependant, il se retrouve embarqué par une bande qui parcourt la Désolation à bord d'un véhicule militaire piloté par l'Imperator Furiosa (Charlize Theron). Ils fuient la Citadelle où sévit le terrible Immortan Joe qui s'est fait voler un trésor précieux, ses cinq femmes dont sa préférée enceinte de ses œuvres. Enragé, ce Seigneur de guerre envoie ses hommes pour traquer les rebelles impitoyablement…

Oui tout est pareil. Les mêmes décors, plaines de sable rouge, désert post-apocalyptique. Les mêmes types d’engins motorisés, faits de carcasses de bagnoles diverses sur-motorisées et garnies d’accessoires multiples autant que mortels. Les mêmes types de gros méchants aux looks punk/death metal/hardcore, soient hyper musclés, soient avec des gueules tirées des cauchemars de Jérôme Bosch.

Et pourtant tout a changé. Mel Gibson, atteint par l’âge, a laissé sa place à Tom Hardy, un pauvre garçon ayant moins de charisme qu’une moule ; il est complètement transparent durant tout le film, mais à sa décharge il faut préciser que George Miller a donné la vedette à Charlize Theron. Une Charlize à cent lieues de l’égérie de Dior, méconnaissable, tondue, manchote et sans maquillage, personne ne se retournerait sur son popotin dans la rue si vous la croisiez telle qu’elle paraît dans ce film, ou bien avec un regard craintif. Le doublage en version française est épouvantable de fadeur mais ce n’est qu’un mince défaut car les dialogues sont soient inaudibles, soient d’une calamiteuse mièvrerie. Dialogues inaudibles, car le film n’est fait que de poursuites dans un vacarme de tous les diables, genre escadrille de 747 en folie, ponctué de cris et de hurlements de joie ou de souffrances.  

Trente ans ont passé, je l’ai dit et je sais que j’ai vieilli. Ce qui m’excitait alors me laisse, au mieux indifférent maintenant, au pire agacé. Néanmoins, si j’essaye d’être objectif, il est quand même assez évident que ce dernier ( ?) volet de Mad Max, est le moins réussi de tous. Des acteurs fadasses, un manque d’humour total (souvenez-vous du pilote d’ULM dans un épisode précédent) et une intrigue qui ressasse les mêmes thèmes que jadis, sauf que cette fois, j’y ai vu une nette parenté entre les méchants sbires d’Immortan Joe et les djihadistes et autres talibans qui gâchent nos JT de 20h.  

Mad Max Fury Road: film de George Miller – Avec: Charlize Theron et Tom Hardy – Durée: 2h


Mad Max: Fury Road
Mad Max: Fury Road Bande-annonce (1) VO

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazine