Magazine Talents

Hemigamie. Ch1, p3

Publié le 05 juin 2015 par Robertdorazi @robertdorazi

Pour en revenir à l'école primaire, quand j'ai réintégré la classe une semaine plus tard, avec une béquille et mon plâtre tout blanc et tout dur qui m'empêchait de marcher normalemen t, tout le monde a bien sûr voulu le signer. Il ne manquait que la signature de Blandine et celle de l'instituteur.

C'est ce jour là que je suis tombé amoureux de Brigitte. Elle avait signé avec un cœur bleu à la fin, sans trembler.

Brigitte, avec ses cheveux roux tout bouclés, était la meilleure amie de Blandine. Je ne l'ai pas embrassée à l'école primaire, elle n'est donc pas passée sous une voiture deux jours plus tard. Mais elle s'est tout de même noyée une dizaine d'années plus tard, dans un lac, avec ses beaux cheveux roux et bouclés, ses jolies dents blanches et ses lèvres si douces. Toutes ses lèvres.

Moi je ne savais pas nager, je ne risquais donc pas de me noyer. C'est d'ailleurs pour ça que je n'ai pas sauté à l'eau comme les autres pour tenter de la retrouver. Pourtant j'insiste ! Je ne suis pour rien dans ce fait divers et néanmoins tragique. Quoi qu'on puisse en penser.

Brigitte. C'est bête parce qu'elle baisait déjà très bien. C'est elle qui m'avait dépucelé, et c'est Jean qui l'avait dépucelée.

Celui-ci a toujours eu un coup d'avance sur moi. Il a même rendu l'âme avant moi. Pour cette fois là, je lui pardonne.

La morale que je tirai de ces deux événements, c'est qu'il vaut mieux ne pas être un enfant unique. Blandine avait deux sœurs et un frère. Aucun d'eux n'a jamais été renversé par une voiture. Blandine leur avait montré l'exemple à ne pas suivre. Quant à Brigitte, aucun de ses quatre frères ne s'est jamais noyé. Encore l'exemple.

J'aurais bien aimé avoir eu un frère ou même une sœur plus âgée. Ça m'aurait sûrement évité beaucoup d'ennuis. Mon père aurait dû baiser ma mère un peu plus. J'imagine qu'il avait ses raisons.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Belle de saison

    Voilà une poésie d'été, fraiche comme une brume, Douce comme une dune, une brise volante. Contre les pierres qui râlent et la poussière qui fume, La chaleur... Lire la suite

    Par  Lise P.
    POÉSIE, TALENTS
  • L’embarquement

    Il avait du mal à se souvenir du début. La rencontre n'avait jamais eu lieu. Elle avait toujours habité à deux pas, dans la rue aux hêtres, dans la même brume... Lire la suite

    Par  Montaigne0860
    POÉSIE, TALENTS
  • Divers - Drôle de coupe de cheveux 2

    Drôle de coupe de cheveux 2 voilà encore de belles coupes improbables juste de quoi nous faire envie Lire la suite

    Par  Moqueplet
    TALENTS
  • Cineris

    « Encore six heures et je serai mort. Est-il bien vrai que je serai mort avant la fin du jour ? ». Suite à cette phrase, il reposa le Dernier jour d’un... Lire la suite

    Par  Jérémias Boulongne
    TALENTS
  • Claude François, un rôliste méconnu

    Claude François, rôliste méconnu

    Comme tout le monde le sait : Claude François était un génie, un artiste touche-à-tout survolté. Ce que l’on sait moins, c’est qu’il était aussi un adepte des... Lire la suite

    Par  Scriiipt
    TALENTS
  • Ceux qui sont empêchés

    Ceux sont empêchés

    Celui qui ne prendra pas ce train d’enfer / Celle que son goître n’a pas détournée de la poésie / Ceux qui criaillent au lieu d’écrivailler / Celui qui a fondé... Lire la suite

    Par  Jlk
    NOUVELLES, TALENTS
  • Maxime Le Forestier a écrit un scénar de jeu de rôle ?

    Maxime Forestier écrit scénar rôle

    Tout le monde a déjà entendu cette chanson de Maxime Le Forestier qui commence par « C’est une maison bleue adossée à la colline ». Mais avez-vous écouté cette... Lire la suite

    Par  Scriiipt
    TALENTS

Dossier Paperblog

Magazine