Magazine Jardin

Rubus odoratus

Publié le 14 juin 2015 par Sambuca

C'est un énorme massif, à faire pâlir d'envie ma petite ronce de 18 mois, avec un peu plus de 2m de haut, 7m de large, 3m de profondeur.

Rubus odoratus Rubus odoratus Rubus odoratus Rubus odoratus

C'est dans l'arboretum des Grandes Bruyères. Eh oui, j'y suis retournée.

Cette ronce est très différente des autres : sans épines, avec des feuilles d'érable, des fleurs de rosier parfumées, des grosses framboises pleines de grains mais délicieuses en confitures, et même en frais, j'y ai goûté :

Rubus odoratus

Elle aime l'humidité. On dit que le terrain doit être acide ou neutre mais elle se plait à Romilly et à Marnay.

Elle n'a pas de mal à prendre une telle ampleur, elle drageonne avec enthousiasme. Dans certains pays elle est envahissante. Regardez celle que je venais de planter en hiver. Le 6 avril 2014, à peine 4 mois plus tard, dès le démarrage de la végétation, elle avait déjà un petit rejet :

Rubus odoratus

Et un mois plus tard, elle fleurissait. Le seul problème, c'est que je n'ai pas prévu assez d'espace. Mais elle a un enracinement superficiel, je déplacerai facilement les drageons en excès pour lui créer ailleurs une zone plus vaste.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossiers Paperblog

Magazine