Magazine Humeur

Bilan personnel d’une journée d’étude…

Publié le 20 juin 2015 par Legraoully @legraoully

image-0001

La journée d’étude consacrée à la caricature et la liberté d’expression, dont je vous avais parlé dernièrement, a bien eu lieu et tout s’est passé comme prévu. Pour vous faire une idée de l’ambiance, sachez que J’AI…

…réussi à établir le contact avec mes illustres collègues Nono, Schvartz et Goutal qui m’ont reconnu comme un des leurs – même si mon statut de futur docteur en philosophie (du moins j’espère) les a quelque peu impressionnés.

…pu exposer mes dessins post-7 janvier aux yeux de tous les participants et vu d’autres dessins, réalisés dans la même période, qui étaient souvent très émouvants.

…appris que la notion de caricature est née de la rencontre entre la pratique ludique du portrait déformé auxquels se livraient certains artistes de la Renaissance, d’une part, et la pratique polémique des images satiriques (et souvent ordurières) imprimées sur feuilles volantes qui s’échangeaient notamment dans le cadre des troubles liées à la Réforme, d’autre part.

…découvert que, pour expliquer au grand public ce qu’était une caricature, on pouvait parler de « distanciation » par rapport au modèle, ce qui est plus clair que les explications absconses que j’avais l’habitude de fournir jusqu’à présent.

…appris que la déclaration des droits de l’homme est restée inappliquée en France jusqu’en 1971 (ce qui m’a fait tomber des nues) et que le droit français est extrêmement clément dès que la liberté d’expression arrive sur la table (ce qui devrait clouer le bec à Dieudonné, mais il ne faut pas rêver).

…entendu de source sûre qu’il n’existe dans l’Islam AUCUNE base théologique d’interdiction de la caricature et que le Coran ne contient aucune interdiction formelle, ce qui signifie que les stéréotypes sur cette religion sont débiles et que les intégristes sont des escrocs – mais ça, je m’en doutais déjà un peu avant.

…rappelé que les accusations de racisme dont Charlie Hebdo a fait l’objet sont débiles, proférées le plus souvent par des gens qui ne lisent jamais ce journal, et qu’elles s’expliquent en grande partie par la lâcheté de certains qui préfèrent s’en prendre à un journal indépendant et financièrement fragile plutôt que de dénoncer la diffusion des idées xénophobes par des médias soutenus par des grands groupes voire par l’État.

…vu un dessin de Riss sur la Bretagne qui a un peu de mal à passer mais Riss, tout comme Berroyer, a au moins le mérite de ne pas attendre que les bonnets rouges cassent tout pour se rappeler que les Bretons existent. Et puis allez empêcher un caricaturiste d’être caricatural !

…trouvé une nouvelle tête de turc, en la personne d’Emmanuel Todd, encore un petit de Bourdieu que ce dernier a oublié de noyer avant de partir : que ce monsieur sache que deux jours après les attentats (et il était où, lui, à ce moment-là ?), les lycéens brestois avaient spontanément organisé une manif au cours de laquelle ces braves petits ont scandé, entre autres, « non aux amalgames », alors pour les vieux cathos islamophobes, on repassera, merci ! Le monde des chercheurs se divise en deux catégories : ceux qui font leur boulot, passionnant bien que le plus souvent sans éclat, et ceux qui cherchent à tout prix à se faire remarquer, même en disant des conneries ; manifestement, monsieur Todd a choisi…

…entendu une anecdote sur Reiser qui vaut son pesant d’or : il avait accepté de dédicacer un de ses livres et avait commencé à dessiner une bite et des couilles ; on lui fit remarquer que le destinataire de la dédicace n’avait que six ans. Alors, pour corriger le tir, il signa…Wolinski !

…découvert, moi qui ai toujours admiré Philippe Gildas en tant qu’animateur, un aspect conformiste et frileux de sa personnalité qui ne laisse pas d’être décevant. Décidément, personne n’est parfait !

…fait l’objet, ainsi qu’Alain Goutal, d’une caricature de Nono : j’ai souvent été caricaturé, mais c’était la première fois que j’étais inclus au sein d’un dessin satirique en tant que protagoniste d’une scène ! C’est un peu comme si je passais de l’autre côté du miroir, c’est en tout cas un début de consécration.

…appris beaucoup de choses, vu quelques documents très intéressants, souvent ri, parfois eu froid dans le dos ; bref, cette journée m’a aidé à garder les yeux ouverts pendant que les autres roupillent, ce qui est bien (ou devrait être ?) la tâche des universitaires et des caricaturistes : ça suffit à me rendre fier d’appartenir à ces deux corporations et je saurai m’en souvenir (du moins j’essaierai) les soirs de déprime. Cette journée fut donc une réussite, on ne peut que remercier Jean-Claude Gardes, David Rivière, Nono, Isabelle Le Corff, Manuel Montoya, Yue Yue, Sarah Fouquet, Loïc Schvartz, Alain Goutal, Martine Mauvieux, Michael Rinn et tous ceux qui ont pris part au projet. Je me sens moins seul…

ShareShare on Tumblr

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazine