Magazine Journal intime

Break Free

Publié le 29 juin 2015 par Noalita

aa7a93c89797b192c85a984560f562ab.jpg

Une merveille de maillot Hermès


Et moins j'écris sur ce blog et plus ce blog devient une obsession, le matin, l'après-midi, le soir.... et moins j'écris sur ce blog et plus je cherche comment revenir, le matin, l'après-midi, le soir...

Ce matin ne déroge pas à la règle, je pense à ce blog et je cherche comment revenir...

et puis je découvre cette vidéo chez Caro (si vous ne connaissez pas l'excellente série Orange is the new black, je vous la conseille fortement)

(Rien à ajouter) 

Et du coup, l'artichaut l'esprit d'escalier toussa,

j'ai envie de vous parler de la conférence sur le bonheur de Cyrille de Lasteyrie (alias Vinvin) à laquelle j'ai assisté au Point-Virgule (avec Virginie et George) et de cette phrase qui résonne dans mon tête...

*« Le bonheur c’est comme un artichaut, on doit enlever les feuilles pour voir s’il y a un cœur dedans !» Dominque Abel

Vinvin* qui a changé de vie,  Vinvin que je "connais" depuis 10 ans (enfin...en vrai je lis juste son blog) (donc je le connais),  

Vinvin, ancien publicitaire et maintenant auteurproducteuranimateur et blogueur (wikipedia)

 Vinvin  dont je vous avais déjà parlé (je crois) avec la découverte de cette vidéo TEdx sur sa "vision" du risque :

"Il n'y a aucun risque à changer de vie

Il n'y aucun risque à prendre des risques

Pourquoi ?

Parce que le risque n'existe pas...merci ! "

Dans cette conférence/spectacle, Vinvin nous a parlé, entre autre, de la nécessité, pour pouvoir toucher du doigt sa cohérence, sa verticalité, son fil rouge, comme on dit chez moi,de trouver ses essentiels à soi ....

Et comment on trouve ses essentiels à soi hein ?

On commence déjà par faire une première liste des 10 essentiels de notre existence, on ratisse large, c'est assez facile, on réfléchit pas trop.

Après ça se complique (un peu) :

On prend le premier essentiel en haut de la liste, le numéro 1 donc et on le compare à l'essentiel numéro 2, celui juste après,

on en choisit un (ça se complique je vous avais prévenu) (l'autre on le met de côté pour plus tard).

Et ainsi de suite... nouveau numéro 1 avec numéro 3 etc etc....

On s'arrête quand il nous en reste trois en main.

Qui deviennent donc : Nos trois essentiels !!!!

(les autres, ceux qu'on n'a pas choisis, on les fait disparaître fissa fissa, c'est mieux pour la paix des ménages)

A partir de là, on peut se dire que toutes les fois qu'un choix cornélien, un chemin différent, une aventure nouvelle, les 3 ensembles, s'inviteront à notre porte, toc toc, il nous suffira de nous demander si c'est en accord avec (au moins) un de nos trois essentiels,

si c'est ok, c'est ok on peut foncer !

 Simple non ?

tumblr_np45rbXabG1srlqpvo1_540.gif

Je vous laisse avec les photos de l'appartement de Pamela Ruiz à la Havane, il y a plein de couches au mur, des vies, des fissures, j'aime !

Je suis un paradoxe avec deux jambes, deux bras et une tête, je vous embrasse fort et merci d'être encore là mes poulettes !

 

14beauty-well-cuba-slide-Y0ZG-jumbo.jpg

14beauty-well-cuba-slide-VX4H-jumbo.jpg

pamela-ruiz-la-havane-miluccia-001.jpg

pamela-ruiz-la-havane-miluccia-002.jpg

pamela-ruiz-la-havane-miluccia-004.jpg

pamela-ruiz-la-havane-miluccia-006.jpg


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossiers Paperblog