Magazine Jardin

Lycium chinense

Publié le 17 juillet 2015 par Sambuca

J'ai envie de baies de goji mais j'ai rencontré des difficultés inattendues avec la culture de Lycium barbarum. J'en ai planté 3 successivement à Romilly et un seul a survécu mais ne semble pas encore décidé à fleurir. Il est laissé libre, c'est pourquoi son aspect est brouillon :

Lycium chinense

Le terrain semble pourtant favorable. Je ne comprends pas pourquoi il fait de la résistance.

J'ai alors pensé au magnifique bosquet du Jardin botanique de Marnay sur Seine, un sol identique à seulement 10km de mon terrain. Je l'y vois tous les ans, toujours aussi beau. Le voici le 21 septembre 2013 alors qu'il a été planté en 1999 comme l'indique son étiquette et a subi les inondations prolongées de mai-juin 2013 :

Lycium chinense
Lycium chinense

Mais c'est un Lycium chinense, reconnaissable à ses fruits plus allongés.

Je l'ai donc tenté, dans l'espoir de me consoler de l'échec de barbarum. Je l'ai planté le 4 avril 2014 :

Lycium chinense

Je l'ai à peine surélevé pour lui éviter l'excès d'humidité au printemps quand la fonte des neiges à l'est fait remonter la nappe phréatique (celui de Marnay a été planté sans cette précaution et la nappe phréatique est au même niveau). Le 17 août il s'était déjà beaucoup développé et approchait le haut du grillage de 2m sur lequel j'ai décidé de l'accrocher pour lui éviter l'affalement de ses très longues tiges :

Lycium chinense

Il a continué à grandir et en hiver dépassait les 2m et gardait son feuillage (on le dit caduc). Le 9 janvier 2015 :

Lycium chinense

Le voici le 15 juillet, âgé d'à peine plus d'un an :

Lycium chinense

Il est encore plus grand, très étoffé. Il dépasserait 3m si les tiges les plus hautes non tuteurées ne se courbaient gracieusement. Ces tiges se marcotteraient s'il n'était pas attaché au grillage jusqu'à former des fourrés impénétrables. Les grandes fleurs violettes à droite sont celles d'une clématite, le feuillage rouge derrière lui est celui d'un noisetier pourpre.

Mais la belle surprise ce jour-là, c'est la floraison qui commence :

Lycium chinense
Lycium chinense
Lycium chinense

D'autres branches sont couvertes de boutons floraux :

Lycium chinense

Mais pour Lycium barbarum je me suis entêtée et j'en ai planté 3 à Veneux cet automne. Le terrain est plus difficile mais avec un apport de bonne terre et en arrosant régulièrement, cela valait la peine d'être tenté. Ce sont 3 variétés sélectionnées. Ils sont tous en vie mais un seul a une forte croissance. C'est Korean Big' :

Lycium chinense
Lycium chinense

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossiers Paperblog

Magazine