Magazine Brico

Pyrale du buis, il faut réagir vite.

Publié le 07 septembre 2015 par Chriris

Article extrait du site Conseils Coaching Jardinage et rédigé par Christian

pyrale du buis
La pyrale du buis est bien partie pour ravager tous les buis d’Europe. Ce papillon nocturne du nom de Cydalina perspectalis, paraît très bien adapté à nos climats et prolifère sans prédateur connu à ce jour. Son régime alimentaire est le buis mais dans son pays d’origine on l’a déjà vu attaquer certaines espèces de fusains et de houx donc soyez très vigilant.

C’est un papillon originaire d’Asie Orientale ( Chine, Japon, Corée)

Le vrai nom de la pyrale du buis est Cydalina perspectalis ou Diaphania perspectalis.

D’où vient la pyrale du buis

En Europe, son apparition est déclarée en Allemagne en 2007, mais vu la taille de la colonie, il est fort probable que l’insecte soit arrivé en fait en 2005. Donc en 2007 la pyrale du buis est bien installée en Allemagne dans la région limitrophe avec la Suisse et la France. En 2008 la pyrale du buis est déjà arrivée en France dans le Haut-Rhin. En 2014, déjà 51 départements Français sont atteints.

carte pyrale du buis 2015

La suisse, l’Angleterre, les Pays-Bas et l’Autriche sont également touchés. La pyrale du buis est vraiment un papillon colonisateur et à prolifération rapide. Ce papillon de la famille des Crambidae a trouvé chez nous un territoire parfait pour son expansion, les températures lui conviennent très bien sur la majorité du territoire, la nourriture ( buis) y est abondante et aucun prédateur en vue pour l’instant, quoi demander de plus.

Comment reconnaître la pyrale du buis ?

jeune pyrale du buis

jeune pyrale du buis

papillon pyrale du buis
La chenille mange le buis et y fait des fils de soie. Elle ressemble beaucoup à la piéride du choux. L’adulte se présente sous forme d’un papillon nocturne de forme triangulaire, couleur blanc argenté bordé de noir, d’environ 30 à 40 mm d’envergure. On peut parfois en trouver de tout brun. Il tient ses ailes à plat quand il est au repos et les redresse lorsqu’il est en activité ou dérangé.

La grande majorité des espèces de papillons nocturnes que nous avons chez nous ne se nourrissent pas à l’état adulte pour la bonne raison qu’ils n’ont pas de trompe , ou juste une trompe atrophiée. Ce détail est très important, cela veut dire qu’ils ont une durée de vie limitée et donc un temps de ponte très limité également.

Pour la pyrale du buis il en va autrement. C’est un papillon nocturne butineur, il se nourrit même à l’état adulte et donc il dispose de beaucoup plus de temps pour pondre et faire de nombreuses pontes d’où une prolifération exubérante.

Cycle de vie de la pyrale du buis.

Les femelles pondent entre 200 et 300 œufs par ponte. Ceux ci sont de forme très aplatie, translucides, collés au revers des feuilles de buis et éclosent au bout de 48H. Les chenilles vont muer 4 fois durant leur vie afin de grossir. A chaque stade elles deviennent plus voraces et ont besoin de beaucoup plus de nourriture. Vous pouvez facilement reconnaître une chenille qui vient de muer (changer de stade) car elle a une grosse tête part rapport à son corps.

chenille pyrale du buis stade 1
Au 1er stade, la chenille de pyrale du buis mesure 3 mm et est à peine visible. Elle se contente alors de ronger la cuticule du dessus des feuilles de buis tout en restant bien camouflée. Le début des attaques se fait souvent à l’intérieur du feuillage du buis, ce qui la rend très difficilement décelable. Après la première mue, au deuxième stade, les chenilles rongent le dessus et le dessous des feuilles plus coriace. C’est à ce stade-là que l’on commence à voir plein de fils dans les buis. Ce sont des fils de soie que les chenilles tissent pour se protéger et circuler entre les branches. Les chenilles sont capables d’avancer ou de reculer très rapidement à la moindre alerte. C’est également à ce moment-là que les buis commencent a avoir un aspect de « grillé ». Les feuilles étant rongées des deux côtés, elles sèchent.

Pyrale du buis, il faut réagir vite.

buis aspect « grillé » par la pyrale

pyrale du buis

pyrale du buis chenille

chenille stade 3

Au troisième stade, les mandibules ont bien grossit et les chenilles sont capables de dévorer les feuilles entières en les attaquant par le côté. Les buis commencent alors réellement à se déplumer et ne peuvent plus faire de photosynthèse. Les plantes s’affaiblissent. Au quatrième stade, le plus destructeur, les chenilles de pyrale du buis mangent tout ce qu’il y a de vert sur le buis, même les jeunes tiges et quand il n’y a plus de vert, elles s’attaquent à l’écorce laissant par là même une entrée facile pour les maladies et champignons qui finiront de détruire la plante.

Au bout de 1 mois de vie, les chenilles atteignent leur taille maximale de 4 cm. Elle vont alors commencer par s’immobiliser un temps, puis se métamorphoser en chrysalide au sein des feuilles et brindilles restantes. Les chrysalides récentes sont vertes puis virent au brun marbré avec l’âge. Trois semaines plus tard, les papillons éclosent et le cycle redémarre immédiatement.

cocon pyrale du buis

cocon pyrale du buis

cocon pyrale du buis

cocon pyrale du buis dans sa logette de feuille et soir

La pyrale du buis peut se reproduire quasiment toute l’année tant que la température le lui permet. Son activité ne cesse que par temps vraiment froid. Le cycle d’œufs à œufs est de 2 mois. La pyrale du buis a un cycle non stop tout l’année avec tout de même un gros ralentissement de novembre à mars.

Ne croyez pas que ce gentil papillon va disparaître avec l’hiver, ce serait trop simple.

Avec l’arrivée des froids de l’hiver, le rythme se calme. Une bonne partie des chenilles du stade 3 et 4 vont mourir. Les plus jeunes chenilles vont se tisser un joli cocon pour passer l’hiver et reprendre en mars-avril alors que les chrysalides vont attendre tranquillement le mois de mars pour éclore.

pyrale du buis hibernation

la chenille se fait un abri contre le froid

Comme vous pouvez le constater, ce ravageur est très inquiétant pour nos jardins à la française, nos topiaires, nos haies et pour nos montagnes et garrigues peuplées de buis. Il faut réagir vite. Tous le monde doit s’y mettre, particuliers et collectivités.

Dans l’article suivant je vous expliquerai comment surveiller et vous débarrasser de cet envahisseur qu’est la pyrale du buis.

Et chez vous ? avez vous été touché par la pyrale du buis ?  quelles conséquences ?

Origine source de l'article: Pyrale du buis, il faut réagir vite., Conseils Coaching Jardinage par Christian


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazines