Magazine Talents

Je n’écris pas pour moi, mais pour google en français

Publié le 03 février 2016 par Lucie Léanne @lucieleanne75

google en français

Ecrire pour google en français, ça veut dire quoi ? Pour un écrivain ? Ennuis, contraites strictes, horreur.
Je vais vous expliquer sommairement; j’espère être le plus clair possible car je suis écrivain et comme dernièrement, j’ai refait plusieurs mots-clefs de mes articles, j’ai des envies de meurtre envers google.

Ecrire pour google en français : le casse-tête

Pourquoi les termes google en français sont-ils répétés, dans les titres, les sous-titres de cet article ? C’est lourd!
C’est normal; j’ai crée mon blog sur wordpress, sorte d’outil barbare, indissociable de google.
Avant d’écrire, un article, je dois « choisir » un mot-clef (un mot que tape l’internaute quand il fait une recherche sur google), en fait ce mot-clef, je ne le choisis pas vraiment (comble pour un écrivain ! ), je le prends en  fonction du nombre moyen de recherches mensuelles, par l’internaute sur Google Adwords puis j’étudie sa concurrence.
Ca fait rêver, n’est-ce pas ?

Ex : le mot connasse est très recherché sur google, à l’heure où j’écris cet article : 40 500 requêtes pour une concurrence Moyenne.
Il va falloir trouver une autre idée de mot-clef, moins prisée; mais que vois-je ?

google en français

Ainsi le mot clef connasse aura dans cet article, pour synonyme, fille parfaite * puisque les recherches sont acceptables 1300 et que la concurrence est faible ; les autres requêtes ne conviennant pas.

Ces mots clefs connasse, fille parfaite devront être répétés plusieurs fois dans un texte, en caractère gras, comme ça les robots de google le détecteront, référenceront l’article de mon blog, donnant à ce dernier une bonne visibilité.

C’est pas beau ça ? Allez écrire de la littérature avec toutes ces contraintes, car la recherche du bon mot-clef n’en est qu’une dizaine, pami d’autres. Exemples :
-Tout article doit comporter  300 mots maximum.
-Il faut y  mettre des sous-titres et des sous- sous titres…

J’arrête sinon je vais me mettre en colère.

Ecrire pour google en français, tue la langue française

Une dernière chose; lorque je rédige mes articles pour google en français : j’ai le droit de faire de fautes de français, c’est même recommandé ! (En tant quécrivain, là, je suis au bord de la syncope).

Prenons le mot contrôleur ; c’était le mot-clef d’un de mes articles:
 Controleur, je vais te faire bouffer ta casquette
Le mot contrôleur, bien orthographié était mal positionné, recherche trop élevée; par contre les gens qui tapaient sur google, controleur, sans accent circonflexe, étaient nombreux  mais la concurrence était faible. Donc j’ai pu utiliser ce mot, en rusant, inventant une petite histoire.

Et la langue française dans tout ça ?
Google s’en fiche; c’est un moteur de recherche, avec des petits robots qui analysent du code informatique.

L’avantage de collaborer avec Google, c’est que l’on acquiert, avec son blog, une certaine visibilitésur le net.

N.B. Livre * : La femme parfaite est une connasse  de Anne-Sophie Girard.
Titre d’un livre recherché par les internautes au moment où je rédige cet article.  

:-)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazine