Magazine Nouvelles

Emmanuel Damon | [Fourmille dans notre sang ce tissu de mer]

Publié le 06 mai 2016 par Angèle Paoli

Emmanuel Damon  |  [Fourmille dans notre sang ce tissu de mer]
Diptyque photographique, G.AdC

[FOURMILLE DANS NOTRE SANG CE TISSU DE MER] F ourmille dans notre sang ce tissu de mer - écho Emmanuel Damon, " VI. Un millier de lames neuves ", in
Et claquements de voiles
Où vient l'élan d'une plaine fatiguée de vagues
Ouverte comme un jour de mai qu'aucun corbeau n'assaille
Nous sommes sans voix Sans souffle
La mer nous tient à bras le corps
Plonge ses doigts dans nos yeux
Par le chemin des veines elle monte vers le cœur
Qu'atteint-elle en nous que nous ne fréquentons pas ?
Dans l'avant-jour
Partout elle nous devance
En vain la tenir
De veille en rage de jouissance quelle
Faim pour la tenir
Sinon attendre que le lieu sans projet s'apaise
Le vent qui courbe les forêts brise les chênes
Est plus docile de veille en rêve en cauchemar acculé
Et la nuit mange sur le dos de la mer
Aveugle fanfare de vagues Houle en veille en larmes
Sac de digues les plus hautes
Et vanité des ouvrages de main d'homme la plaine
Est ouverte et la mer la prend
Au seuil d'un règne de vin noir, Al Manar, 2016, pp. 74-75. Encres de Catherine Bolle.

Emmanuel Damon [Fourmille dans notre sang tissu mer]


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazines