Magazine Brico

Interview de Madame Manon

Publié le 23 mai 2016 par Bijouxsucres

Interview de Madame ManonOn fait les présentations ? Qui es-tu et quel est ton parcours en quelques mots ?
Bonjour, je m'appelle Manon, j'ai 32 ans. Je suis mariée et maman de 3 adorables fées-princesses-sirènes. Je travaille depuis une dizaine d'années à l'aéroport de Roissy Charles de Gaulle, comme agent d'escale.

Comment es-tu arrivée à la création en pâte fimo et depuis quand es-tu " fimo addict " ?

J'ai découvert la fimo lorsque j'étais enceinte de ma première fille, en 2006. Une amie m'a rendu visite avec des paquets de fimo, et nous avons confectionné des roudoudous bariolés toute l'après-midi 🙂 Je ne me suis plus arrêtée depuis. J'ai investi dans des tonnes de bouquins, j'ai suivi des stages partout en France pour apprendre les nombreuses techniques de la polymère, puis finalement j'ai trouvé mon univers dans le modelage de personnages.

Interview de Madame Manon
Quelles sont tes sources d'inspiration ?

Elles sont nombreuses ! Déjà, je baigne dans un univers de filles, mes premières clientes sont mes chéries... J'ai du créer à peu près tous les personnages de dessins animés à la mode 🙂

J'ai une liste d'artistes que je regarde (de moins en moins), comme Daniela Pupa ou Christi Friesen ... c'est intéressant de voir ce que font les autres, même si je pense qu'il faut être capable de s'en détacher pour avoir son univers propre. Ça vient avec le temps. Lorsque je veut créer un personnage existant ou un animal, je commence par enregistrer plein de photos, car j'ai besoin de repères visuels.

Quel est ta création préférée dans ta collection ? Dans la collection d'un autre artiste ?

J'ai une boîte dans laquelle je garde mes pièces préférées 🙂 en général une de chaque collection. Je ne les porte pas mais je les regarde souvent et je vois l'évolution des personnages depuis mes débuts. Je n'ai pas vraiment de préférées, mais je dirais les tahitiennes et les indiennes, parce que je les fais peu souvent 😉

Interview de Madame Manon
Comment fais-tu pour te différencier des autres créateurs ?

J'ai mis du temps à trouver mon style. J'ai commencé par suivre des tutos sur youtube, puis j'ai découvert les artistes italiennes. À l'époque, pratiquement personne en France ne proposait ce genre de poupées... j'ai peaufiné petit à petit, enlevé la bouche, modifié les yeux, trouvé une forme de corps que je n'avais jamais vue ailleurs... ça c'est fait sur des années. Aujourd'hui je pense avoir trouvé ma " patte ", même si rien n'est statique, tout évolue perpétuellement 🙂

Selon toi, quelle est la technique la plus facile et la technique la plus difficile avec la pâte polymère ?

Je pense que certains bijoux gourmands, comme les cupcakes par exemple, ont l'avantage d'être accessibles à beaucoup de monde. Il existe des tas d'accessoires, moules, gels, fausses chantilly, qui facilitent la vie et permettent à plein de jeune de se familiariser avec la fimo. D'ailleurs il n'y a qu'à voir le succès de boutiques comme la Petite Épicerie pour s'en rendre compte!

Des techniques difficiles, il y en a aussi, mais elles sont toutes passionnantes. Par exemple, une cane peut être simplissime, ou bien un vrai casse tête selon le motif que l'on veut faire.

Interview de Madame Manon
Utilises-tu d'autres matière de création que la pâte polymère ?

J'aime dessiner, j'utilise des crayons aquarelle, de la peinture acrylique ou bien des feutres à alcool selon les circonstances. En hiver je fais du crochet pour créer des doudous à mes filles, et en été je fais des bracelets de perles avec un métier à tisser. Il se passe rarement une journée sans que je fasse quelque chose ...

As-tu des sites de référence pour la création ?

J'ai connu trois " époques " de création depuis que j'ai commencé la polymère. Dans un premier temps j'ai appris des techniques " classiques " (canes, mokume gane, fausses pierres, etc). Mon site de référence à l'époque était Parole de Pâte.

Ensuite j'ai découvert les bijoux gourmands, et à ce moment-là j'ai beaucoup suivi le site Bijoux sucrés 🙂

Maintenant je regarde Pinterest de temps à autre, mais je suis moins assidue qu'avant.

Pour finir, as-tu un conseil ou un bon plan fimo à donner à nos lecteurs fimoteurs ?

Un petit conseil de base, mais très important selon moi : Pour un travail bien propre, nettoyez-bien votre plan de travail et vos outils, portez des gants si possible, commencez toujours par travailler les couleurs claires, et protégez votre pâte de la poussière avec de grandes feuilles de papier cuisson posées dessus !


Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazines