Magazine Journal intime

Ventre à terre

Publié le 29 juillet 2017 par Goiri

La terre est ronde comme un  billet de banque

Carrée comme les épaules d’un chien

Festive comme un onze novembre

Et avec ça, il faut trouver chaque jour la force de lever le poing comme un fœtus dans sa poche qui ne connaît ni espoir ni désespoir

juste ce besoin de créer des reliefs

juste l’envie de sortir la tête

La terre est plate comme le ventre d’une mère

Oblongue comme le pouce de l’enfant

Et aussi libre que l’Homme qui la pense



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Goiri 56 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte