Magazine Journal intime

Déo maison sain et zéro déchet

Publié le 28 août 2017 par Sweetmama

Ben tout est dans le titre je crois !

Voici une recette simple et facile à réaliser, c'est parti !

Voici les ingrédients de base :

50% d'huile végétale de noix de coco (pour ses propriétés anti-bactériennes)

25% de bicarbonate de soude ( ingrédient sain et anti-odeur)

25% de fécule de mais (maizena _ propriétés absorbantes)

En option vous pouvez rajouter une vingtaine de gouttes d'huile essentielles de votre choix, de préférence aux vertus régulatrices ou anti-bactériennes, palmarosa, menthe poivrée, lavande officinale etc...)

Et pour obtenir un déo plus solide, une petite cuillère à café de cire d'abeille. L'huile de coco font au dessus de 25°C, ce qui peut faire un déo un peu mousseux, voire carrément liquide si vous chauffez fortement votre salle de bain, ou s'il fait très chaud par chez vous. Du coup comme la cire d'abeille fond à une température de 64°C, elle permet de solidifier votre préparation et éventuellement de l'utiliser sous forme de stick solide.

J'ai utilisé un flacon en verre pour ma recette. Il s'agit d'un pot de yaourt avec couvercle vissable. Ainsi je n'utilise pas de plastique, mon pot est réutilisable à l'infini et mon déo est parfaitement protégé de l'humidité.

Pour mon 2e essai, j'ai décidé de rajouter quelques pépites de cire d'abeille, car cet été pendant les grosses chaleurs, mon déo était devenu presque liquide et c'était plus galère à appliquer.

J'ai donc commencer par faire fondre une petite cuillère à café de cire d'abeille au fond de mon pot.

Puis j'ai ajouté l'huile de coco jusqu'à la moitié de la hauteur de mon contenant. Pour m'aider, j'avais tracé au feutre 3 repères indiquant la moitié, le quart et la hauteur finale, ainsi j'ai rempli jusqu'au 1er trait mon huile de coco.

Pour faire fondre mon huile, il est recommandé de le faire au bain marie pour préserver toutes les propriétés bienfaisantes et magiques de la coco et bla bla bla....

En vrai j'ai mis ça quelques secondes au micro-ondes hein, faut pas déconner non plus !

J'ai ajouté le bicarbonate jusqu'au 2e trait, soit au trois-quart de mon pot, et j'ai mélangé à la "cuillère magique", un petit fouet ou une fourchette feront aussi bien l'affaire.

J'ai ajouté ensuite la fécule, puis les 20 gouttes d'huiles essentielles. Il s'agit d'un mélange de chez Nature et Découverte, spécial salle de bain, qui contient de la verveine, du palmarosa et de la menthe poivrée. J'adore l'odeur et je trouve ça très efficace !

Déo maison sain et zéro déchet
Déo maison sain et zéro déchet

Et c'est tout ! C'est rapide et fastoche !

Pour l'utiliser, je prélève une petite noisette avec mes doitgs propres et je masse mon aisselle, rien de très compliqué. Il sent bon et est très efficace.

J'ai trouvé cette recette chez Antigone, et je vous invite à lire cet article très bien écrit qui vous expliquera tout de A à Z.


Pour les paresseuses du cliquage de lien, je vous résume:


Pourquoi vouloir faire son déo soi-même ?


Pour sa santé : Déjà pour éviter de se sprayer la peau de tout un arsenal de molécules chimiques, spécialement l'aluminium et les parabens, connues pour être cancérigènes ( et les nénés n'étant pas loin, imaginez-vous attraper un cancer du sein à cause de votre déodorant ?)

Ensuite parce que c'est beaucoup plus économique ! Avant j'achetais le déodorant de la marque Rexona, je changeais à chaque flacon de parfum. Ils coûtent environ 2,50€ les 100mL et ça me durait 3 semaines / 1 mois maxi.

Mon déo maison m'a duré 8 mois ! Oui, 8 mois vous avez bien lu, pour environ 200mL. En en mettant matin et soir. Pour un coup de revient d'environ 2€ (1€ d'huile de coco, 40c de bicarbonate de soude, 50c de fécule de mais et 20c d'huiles essentielles)

Si on part sur une consommation d'un aérosol par mois de déo classique, j'aurais dépensé 2,50€ x 8 soit 16€ pour 8 mois, soit 8 fois plus qu'avec mon déo maison et sain à 2€ !!!

Et enfin dernier argument, mais pas le moindre : zéro déchet ou presque ! Imaginez la quantité de ressources nécessaires pour produire/acheminer/recycler les 8 aérosols que je n'ai pas consommé cette année. Alors que là je n'ai "gaspillé" qu'un seul contenant, recyclable à l'infini puisqu'en verre (sauf le couvercle qui lui est en plastique et qui sera incinéré).

Comment avez-vous trouvé cette recette ? Allez-vous l'essayer ? Faites-vous vous aussi certains de vos cosmétiques maison ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazine