Magazine Journal intime

15/2/2018 : mon blabla Facebook (part 13)

Publié le 15 février 2018 par Anaïs Valente

14/2/2018 : mon cadeau de la Saint-Val (finalement c'est ma fête, mon prénom de naissance étant Valérie:) ) - même pas neuf euros ma bonne dame, pour mes bestiaux préférés et ma couleur préféré, il ira dans mon WC salon lecture couleur assortie

bon ben voilà, je suis passée pour une folle dans le bus 9 tellement je hurlais et pleurais car le chauffeur a redémarré alors que j'étais pas assise, et il a réitéré plusieurs fois le salaud, sans jamais s'arrêter, pourtant il m'entendait hurler, heureusement que les passagers m'ont tenue pour pas que je tombe, merci à eux...

 oh c'est le kiné à qui j'ai dit "vous ne venez pas vendredi, mais je ne sais plus pourquoi" qui m'a répondu en riant "CHR", foutue cervelle

 aaaaaaaaargh, en regardant par hasard mon calendrier, je réalise que l'atelier carton c'est pas ce mercredi-ci (heureusement que je l'ai vu, j'avais tout préparé), et j'ai dû appeler trois fois handicap et mobilité car j'avais réservé par erreur un transport à Gembloux fin du mois alors que je vais en clinique à Bxl, aaaah, cérébrolésée un jour, cérébrolésée toujours

 bon ben je vais prendre le bus et aller manger en ville et m'offrir qqch pour ma saint-truc alors (on ne change pas les bonnes habitudes) - il arrive ce kiné ?

 photo : « quelle merveille le cerveau, tout le monde devrait en avoir un » - 'en veux unnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn, plizzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

 Superbe pensée comme d'hab :

 Texte de Serge Vandlair (j’avais écrit Serve, heureusement, pas Verge mdr – en plus je viens de chercher sur Google si verge, c’était bien ce que je croyais, vraiment un cerveau abîmé…) :

Je ne vous apprendrai rien en vous disant que le handicap, quel qu’il soit, est un challenge quotidien. Des efforts permanents qui commencent dès le réveil. Du lever au coucher, pas une journée ne se passe sans constater des difficultés à vivre, tout simplement. Tout acte se transforme en épreuve. Ce qui vous semble anodin, tellement habituel et instinctif se mue en recherche permanente de l’énergie minimum nécessaire. Personne n’est préparé à entrer dans cet univers, malgré toute l’empathie qui peut vous habiter, je vous souhaite du fond du coeur de ne jamais avoir à franchir ses frontières.
On peut parler de combat, je préfère parler de lutte. Un combat à une issue, on gagne où l’on perd. Une lutte est permanente et nécessite sans cesse de trouver des parades et des astuces pour ne pas se laisser dépasser. Notre adversaire est invisible et chaque instant nous demande d’agir différemment de la façon qu’on nous a enseignée. Quand on fait le premier pas, personne ne se doute qu’un jour poser un pied devant l’autre passera dans le monde onirique.
En revanche, les combats existent bel et bien. Ils ne sont pas toujours là où l’on pourrait penser les rencontrer. Combats contre dès pré-jugés, des jugements de valeurs et la bêtise, contre des organismes complètement dénués d’une quelconque analyse et qui se cachent derrières des termes abscons. L’argent est encore une fois le nerf de la guerre. On se heurte à des machines ne cherchant qu’à nous écraser et nous mettre un peu plus la tête sous l’eau.
Voilà où se trouve la guerre. On se sent encore plus faible et foulés aux pieds par ce système où l’argent a pris le pas sur l’humain. Ce système qui est comme l’hydre de Lerne. Quand on tranche une tête, une autre repousse et ce combat là, sera sans fin.

Je ne dors plus depuis 3h du mat j'ai des frissons je claque des dents et ... bref j'ai tout essayé : éteindre enlever mes lunettes fermer les yeux allumer la tv rallumer lire ... en vain, finalement j'ai fait du point de croix et attendu 5h45 pour allumer ma tablette rhaaaa je vais être comme une loque cérébrolésée à l'atelier carton

 Souvenir du 14/2/2013 : question du jour : vaut-il mieux être une hyène teigneuse ou une teigne hyéneuse ? - j'avais tjs des questions existentielles

Souvenirs du 14/2/2015 : Béa : De retour de ma visite à notre Anaïs Valente adorée!!! Pour commencer toutes vos lettres, cartes de même que les cadeaux et bisous lui ont ete remis. Ton cadeau Ali son lui a énormément plu!!! Il y a de semaine en semaine une amélioration incroyable même si elle n en a pas vraiment l impression!! Elle m a beaucoup parlé de ses chats et est impatiente de pouvoir les revoir!! Elle m a aussi posé pas mal de questions sur des sujets plus personnels pour lesquels elle se posait des questions et je ne sais pas pourquoi mais j'ai l impression que c'est à toi que je peux les poser m a t elle dit!!! Ca m a fait très plaisir qu'elle se souvienne que nous parlions de tout toutes les deux et j ai essayé de lui répondre le plus honnêtement possible à ses questionnements!! Un peu avant de répartir elle m a dit « c'est bizarre comme j'ai toujours l impression que tu es de ma famille »!!!! Je dois bien avouer que j'ai du écraser une petite larme mais de joie cette fois!!! Après-midi génial!!# - Rhooo ali son aucun souvenir de ton cadeaux sorry

Y a t il une amie de notre Anaïs Valente qui s appellerait Marie Noëlle?? Si vous vous reconnaissez pouvez vous me contacter en mp s il vous plait!!! Merci

Curieuse moi être : je voulais lui dire quoi en 2015 ?

En tout cas je sais que j'ai demandé à une infirmière si elle était sa soeur tant je trouvais qu'elle lui ressemblait

Souvenir du 14/2/2017 : j'ai marché jusqu'à l'écluse et retour par la rue du paradis, il faisait super beau, merci marie-jeanne

13/02/2018 : autant le trajet aller vers le Ressort fut génial et m'a paru court, on n'a pas arrêté de parler, autant le retour fut abominable, 45 minutes sans un mot c'est hyper long... j'envisage de réduire mes activités au Ressort à une par semaine, ça me suffira je pense…

 ma "customisation" de ce matin : la plaque de l'arbre à chats avec une chainette faites pas bibi de mes couleurs préférées, qui me sert à bloquer mon pédalier contre la table basse pour faire mes ecercices dans le divan

 souvenirs du 13/2/2012 : quand le moral est au plus bas, la solution c'est pasta, coca et chocolat

Demain pour la Saint-Jelediraipoint de ceusses qui seront seuls chez eux, nous avons concocté le menu : pâtes épinards ricotta (au choix, tortellinis, raviolis, lasagnes...), crème brûlée, et puis un film de Jane Austin. Tout le monde est bienvenu sur FB pour cette fabuleuse soirée

je me souviens que je disais jamais saint-valentin:) (nu j'ose le dire mdr)

 souvenir du 13/2/2013 : Envie d'une lasagne Farniente pour demain, mais qd je vois que le lieu de fabrication est situé" rue du Bourrie à Seilles", chais pas, ça me fait vaguement penser à "rue du Bourrin à Selle", pas vous ? alors j'hésite... - mdr, maintenant j'aime toute le lasagnes, avant je n'aimais que les farniente

 photo de mon coussin chats en point de croix : mon ouvrage que j'aurai fini fin 2018 :) (ou pas...) - on voit ce que j'ai fait, une partie du chat noir à gauche et les moustaches gauches (le nez, une partie de l'oeil) du chat blanc

 j'avais encore des fous rires en allant faire mes courses, après le passage de ma soeur et mon beau-frère

 bon carnaval à tous

 12/2/2018 : 'ai reçu un colis avec mon bracelet rigide Pandora, je l'adooooooooooooooore, merci ma sisterrrrrrrr

 Souvenir du 12/2/2012 : Ce dimanche c'est Comme un chef à la maison : je me lance dans une expérience inédite et risquée : faire de la soupe !

 Souvenir du 12/2/2013 : rien que pour sa prise de position contre cet homme politique ayant "amalgamé" homosexualité et pédophilie, ça vaut la peine et ça donne envie de lire ce livre, tchu pourvu que je le reçoive demain, ça compensera le fait que je sois au turbin plutôt qu'en train de croissanter avec Marc !

Souvenirs du 12/2/2014 : partir au cours d'aquarelle complètement démotivée, prête à abandonner vu ma nullité (chuis quasi meilleure en poésie comme vous pouvez le constater, c'est dire) et en revenir gonflée à bloc après une portion de saint-honoré, une de gâteau au chocolat, une de gâteau cerise et deux coupes de mousseux, plus de bons conseils de ma prof pour rendre mon paysage grec potable - done. I'm happy. And drunk. And fat.

thème de coûte que coûte sur rtl : les pizzas surgelées. thème de questions à la une sur la une : les pizzas surgelées. euh, c'est la sainte pizza ce soir ? - Rhooo cette envie de pizza ne me quitte pas

14/2/2018 : mon cadeau de la Saint-Val (finalement c'est ma fête, mon prénom de naissance étant Valérie:) ) - même pas neuf euros ma bonne dame, pour mes bestiaux préférés et ma couleur préféré, il ira dans mon WC salon lecture couleur assortie

bon ben voilà, je suis passée pour une folle dans le bus 9 tellement je hurlais et pleurais car le chauffeur a redémarré alors que j'étais pas assise, et il a réitéré plusieurs fois le salaud, sans jamais s'arrêter, pourtant il m'entendait hurler, heureusement que les passagers m'ont tenue pour pas que je tombe, merci à eux...

 oh c'est le kiné à qui j'ai dit "vous ne venez pas vendredi, mais je ne sais plus pourquoi" qui m'a répondu en riant "CHR", foutue cervelle

 aaaaaaaaargh, en regardant par hasard mon calendrier, je réalise que l'atelier carton c'est pas ce mercredi-ci (heureusement que je l'ai vu, j'avais tout préparé), et j'ai dû appeler trois fois handicap et mobilité car j'avais réservé par erreur un transport à Gembloux fin du mois alors que je vais en clinique à Bxl, aaaah, cérébrolésée un jour, cérébrolésée toujours

 bon ben je vais prendre le bus et aller manger en ville et m'offrir qqch pour ma saint-truc alors (on ne change pas les bonnes habitudes) - il arrive ce kiné ?

 photo : « quelle merveille le cerveau, tout le monde devrait en avoir un » - 'en veux unnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn, plizzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

 Superbe pensée comme d'hab :

 Texte de Serge Vandlair (j’avais écrit Serve, heureusement, pas Verge mdr – en plus je viens de chercher sur Google si verge, c’était bien ce que je croyais, vraiment un cerveau abîmé…) :

Je ne vous apprendrai rien en vous disant que le handicap, quel qu’il soit, est un challenge quotidien. Des efforts permanents qui commencent dès le réveil. Du lever au coucher, pas une journée ne se passe sans constater des difficultés à vivre, tout simplement. Tout acte se transforme en épreuve. Ce qui vous semble anodin, tellement habituel et instinctif se mue en recherche permanente de l’énergie minimum nécessaire. Personne n’est préparé à entrer dans cet univers, malgré toute l’empathie qui peut vous habiter, je vous souhaite du fond du coeur de ne jamais avoir à franchir ses frontières.
On peut parler de combat, je préfère parler de lutte. Un combat à une issue, on gagne où l’on perd. Une lutte est permanente et nécessite sans cesse de trouver des parades et des astuces pour ne pas se laisser dépasser. Notre adversaire est invisible et chaque instant nous demande d’agir différemment de la façon qu’on nous a enseignée. Quand on fait le premier pas, personne ne se doute qu’un jour poser un pied devant l’autre passera dans le monde onirique.
En revanche, les combats existent bel et bien. Ils ne sont pas toujours là où l’on pourrait penser les rencontrer. Combats contre dès pré-jugés, des jugements de valeurs et la bêtise, contre des organismes complètement dénués d’une quelconque analyse et qui se cachent derrières des termes abscons. L’argent est encore une fois le nerf de la guerre. On se heurte à des machines ne cherchant qu’à nous écraser et nous mettre un peu plus la tête sous l’eau.
Voilà où se trouve la guerre. On se sent encore plus faible et foulés aux pieds par ce système où l’argent a pris le pas sur l’humain. Ce système qui est comme l’hydre de Lerne. Quand on tranche une tête, une autre repousse et ce combat là, sera sans fin.

Je ne dors plus depuis 3h du mat j'ai des frissons je claque des dents et ... bref j'ai tout essayé : éteindre enlever mes lunettes fermer les yeux allumer la tv rallumer lire ... en vain, finalement j'ai fait du point de croix et attendu 5h45 pour allumer ma tablette rhaaaa je vais être comme une loque cérébrolésée à l'atelier carton

 Souvenir du 14/2/2013 : question du jour : vaut-il mieux être une hyène teigneuse ou une teigne hyéneuse ? - j'avais tjs des questions existentielles

Souvenirs du 14/2/2015 : Béa : De retour de ma visite à notre Anaïs Valente adorée!!! Pour commencer toutes vos lettres, cartes de même que les cadeaux et bisous lui ont ete remis. Ton cadeau Ali son lui a énormément plu!!! Il y a de semaine en semaine une amélioration incroyable même si elle n en a pas vraiment l impression!! Elle m a beaucoup parlé de ses chats et est impatiente de pouvoir les revoir!! Elle m a aussi posé pas mal de questions sur des sujets plus personnels pour lesquels elle se posait des questions et je ne sais pas pourquoi mais j'ai l impression que c'est à toi que je peux les poser m a t elle dit!!! Ca m a fait très plaisir qu'elle se souvienne que nous parlions de tout toutes les deux et j ai essayé de lui répondre le plus honnêtement possible à ses questionnements!! Un peu avant de répartir elle m a dit « c'est bizarre comme j'ai toujours l impression que tu es de ma famille »!!!! Je dois bien avouer que j'ai du écraser une petite larme mais de joie cette fois!!! Après-midi génial!!# - Rhooo ali son aucun souvenir de ton cadeaux sorry

Y a t il une amie de notre Anaïs Valente qui s appellerait Marie Noëlle?? Si vous vous reconnaissez pouvez vous me contacter en mp s il vous plait!!! Merci

Curieuse moi être : je voulais lui dire quoi en 2015 ?

En tout cas je sais que j'ai demandé à une infirmière si elle était sa soeur tant je trouvais qu'elle lui ressemblait

Souvenir du 14/2/2017 : j'ai marché jusqu'à l'écluse et retour par la rue du paradis, il faisait super beau, merci marie-jeanne

13/02/2018 : autant le trajet aller vers le Ressort fut génial et m'a paru court, on n'a pas arrêté de parler, autant le retour fut abominable, 45 minutes sans un mot c'est hyper long... j'envisage de réduire mes activités au Ressort à une par semaine, ça me suffira je pense…

 ma "customisation" de ce matin : la plaque de l'arbre à chats avec une chainette faites pas bibi de mes couleurs préférées, qui me sert à bloquer mon pédalier contre la table basse pour faire mes ecercices dans le divan

 souvenirs du 13/2/2012 : quand le moral est au plus bas, la solution c'est pasta, coca et chocolat

Demain pour la Saint-Jelediraipoint de ceusses qui seront seuls chez eux, nous avons concocté le menu : pâtes épinards ricotta (au choix, tortellinis, raviolis, lasagnes...), crème brûlée, et puis un film de Jane Austin. Tout le monde est bienvenu sur FB pour cette fabuleuse soirée

je me souviens que je disais jamais saint-valentin:) (nu j'ose le dire mdr)

 souvenir du 13/2/2013 : Envie d'une lasagne Farniente pour demain, mais qd je vois que le lieu de fabrication est situé" rue du Bourrie à Seilles", chais pas, ça me fait vaguement penser à "rue du Bourrin à Selle", pas vous ? alors j'hésite... - mdr, maintenant j'aime toute le lasagnes, avant je n'aimais que les farniente

 photo de mon coussin chats en point de croix : mon ouvrage que j'aurai fini fin 2018 :) (ou pas...) - on voit ce que j'ai fait, une partie du chat noir à gauche et les moustaches gauches (le nez, une partie de l'oeil) du chat blanc

 j'avais encore des fous rires en allant faire mes courses, après le passage de ma soeur et mon beau-frère

 bon carnaval à tous

 12/2/2018 : 'ai reçu un colis avec mon bracelet rigide Pandora, je l'adooooooooooooooore, merci ma sisterrrrrrrr

 Souvenir du 12/2/2012 : Ce dimanche c'est Comme un chef à la maison : je me lance dans une expérience inédite et risquée : faire de la soupe !

 Souvenir du 12/2/2013 : rien que pour sa prise de position contre cet homme politique ayant "amalgamé" homosexualité et pédophilie, ça vaut la peine et ça donne envie de lire ce livre, tchu pourvu que je le reçoive demain, ça compensera le fait que je sois au turbin plutôt qu'en train de croissanter avec Marc !

Souvenirs du 12/2/2014 : partir au cours d'aquarelle complètement démotivée, prête à abandonner vu ma nullité (chuis quasi meilleure en poésie comme vous pouvez le constater, c'est dire) et en revenir gonflée à bloc après une portion de saint-honoré, une de gâteau au chocolat, une de gâteau cerise et deux coupes de mousseux, plus de bons conseils de ma prof pour rendre mon paysage grec potable - done. I'm happy. And drunk. And fat.

thème de coûte que coûte sur rtl : les pizzas surgelées. thème de questions à la une sur la une : les pizzas surgelées. euh, c'est la sainte pizza ce soir ? - Rhooo cette envie de pizza ne me quitte pas


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :