Magazine Nouvelles

Pierre Dhainaut | [Ne nous en prenons pas à l’invisible]

Publié le 23 février 2018 par Angèle Paoli

[NE NOUS EN PRENONS PAS À L'INVISIBLE] N e nous en prenons pas à l'invisible, Pierre Dhainaut, "
nul visage, en fait, ne s'évanouit.
Si nous sommes aveugles, c'est à force
de nous taire. Ne resterait-il que le mot "silence",
nous l'arracherions au silence, résolument,
nous redeviendrions à travers la maison déserte
ces enfants aux aguets : innombrables, les fentes,
innombrables, les bruits s'insinuent, balbutient,
se répercutent, nous réapprendrions
la langue des nuits ou des souffles
comme des yeux ne s'appuyant que sur l'ouïe.
(La nuit, la nuit sans rémission...) ", État présent du peut-être, éditions Le Ballet Royal, Collection du Grand Ballet, 2018, page 21. Image de couverture : aquarelle de Caroline François-Rubino.
Pierre Dhainaut   |  [Ne nous en prenons pas à l’invisible]


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazines