Magazine Humeur

Un mariage anglais de Claire Fuller

Publié le 20 mai 2018 par Aniouchka
Un mariage anglais de Claire Fuller
Vous cherchez un roman à la fois palpitant et émouvant pour profiter des beaux jours ? Entre suspense, mystère et romantisme, Un mariage anglais est une histoire d'embrunts, d'amour et de secrets de famille. Je n'avais pas été bouleversée à ce point depuis longtemps.
Quatrième de couverture
Ingrid a 20 ans et des projets plein la tête quand elle rencontre Gil Coleman, professeur de littérature à l’université. Faisant fi de son âge et de sa réputation de don Juan, elle l’épouse et s’installe dans sa maison en bord de mer.
Quinze ans et deux enfants plus tard, Ingrid doit faire face aux absences répétées de Gil, devenu écrivain à succès. Un soir, elle décide d’écrire ce qu’elle n’arrive plus à lui dire, puis cache sa lettre dans un livre. Ainsi commence une correspondance à sens unique où elle dévoile la vérité sur leur mariage, jusqu’à cette dernière lettre rédigée quelques heures à peine avant qu’elle ne disparaisse sans laisser de trace.
Mon avis
Ouvrir Un mariage anglais, c'est mettre un pied dans la vie d'Ingrid, Gil, Nan et Flora, c'est entrer au coeur de leur intimité et vivre à leurs côtés une myriade d'émotions. Dès les premières pages, j'ai senti que ce roman recellait une puissance époustouflante, à l'image du vent de la Manche qui souffle sur les berges de Hadleigh jusqu'au Pavillon de nage, la maison familiale qui ne vit plus depuis la disparition d'Ingrid, onze ans plus tôt.
Avant de s'évaporer, Ingrid a pris le soin de laisser des lettres adressées à Gil, son mari, qu'elle a ensuite cachées dans ses livres, au hasard. Dans ses missives, elle se remémore leur rencontre, leurs moments complices, la naissance des filles, mais aussi les trahisons et les absences de son époux égoïste et volage, constamment enfermé dans son atelier d'écriture où elle n'a pas l'autorisation d'entrer. Lettre après lettre, Ingrid livre ses émotions, décharge sa déception et dévoile tout ce qu'elle a toujours fait mine de ne pas voir. En parallèle, Gil, Nan et Flora tente de percer le mystère de sa disparition tout en continuant leur vie sans elle. Au fil du récit, les apparences se font de plus en plus trompeuses et la tension gonfle.
Un mariage anglais de Claire Fuller
Claire Fuller a écrit bien plus qu'un roman familial. Son récit est emprunt d'une véritable atmosphère, à la fois froide et chaleureuse. On y trouve la fraîcheur des embruns, le confort des maisons de campagne et l'authenticité des vieux livres d'occasion. J'ai été bouleversée par le personnage d'Ingrid et la sincérité de ses lettres. J'ai aussi été très émue par la révolte permanente de Flora, comme en lutte perpétuelle contre cette vie qui lui a pris sa mère. A la fin du roman, je n'ai pu retenir mes larmes face au dénouement de cette histoire à la fois tragique et pleine d'espoir. C'est comme si tous les personnages du roman faisaient partie de ma famille.
En bref
Un sublime roman qui sent bon la mer, les vieux canapés en cuir et les livres d'occasion. Cette histoire de famille racontée au présent et au passé m'a bouleversée au point que j'y pense encore.
Le livre
Un mariage anglais de Claire Fuller Editions Stock (2018), 448 pages
Je remercie les éditions Stock pour cette lecture.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazine