Magazine Nouvelles

Geneviève Bertrand | Dire et redire

Publié le 03 juin 2018 par Angèle Paoli
« Poésie d’un jour

DIRE ET REDIRE

« Dans le dire, rien n’est jamais assez dit
qui n’aspire à être redit, mais autrement ». E. Jabès


Je dis
la falaise déchirée
son visage ridé
pierres éboulées
laissant le roc à la nue-verticale
Falaise engendrée du vide
secrète    abrupte    sauvage

Je dis
sa cicatrice toujours à vif à l’ouest du jour
Scarification
Traces infimes               Traces infirmes
Roulement de pierres
Éboulis de mémoire

L’espace fendu
s’ouvre au visage de l’absence

Infirmité d’amour
retenu à cette vie tenace
nommée euphorbe et térébinthe

Je dis
la roche friable et grise
dissoute par la brûlure acide d’une larme

Je dis
l’écriture glissée sous la peau
la peau égratignée de ronces

Je recopie le paysage
mot à mot
jusqu’à l’enfouir dans mes cellules

Écrire comme une transfusion d’âme

Geneviève Bertrand, À bouche décousue, éditions Unicité, Collection Poètes francophones planétaires, 2018, pp. 53-54-57. Monotype sur papier couverture et intérieur : Bruno Danjoux.
Geneviève Bertrand  A bouche décousue 3



GENEVIÈVE BERTRAND
Geneviève Bertrand
Source

■ Geneviève Bertrand
sur Terres de femmes

[Traversée de l’herbe nue]
→ Voyage au pays des papesses...
→ (dans l'anthologie Terres de femmes) [L’araignée règne sur l’enfance]

■ Voir aussi ▼

→ (sur le site des éditions unicité) la fiche de l’éditeur sur À bouche décousue
→ (sur Cursives 74) un entretien avec Geneviève Bertrand (entretien mené par Odette et Michel Neumayer, mars-juin 2009) + une bibliographie
→ (sur Dépositions, le Blog d’Olivier Bastide) Geneviève Bertrand/Une idée de la poésie (+ une bio-bibliographie)



Retour au répertoire du numéro de juin 2018
Retour à l’ index des auteurs

» Retour Incipit de Terres de femmes

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazines