Magazine Journal intime

La planète des sept dormants, Gaël Aymon

Publié le 12 juillet 2018 par Faelys
La planète des sept dormants, Gaël AymonChoc de civilisations pour un roman de SF prenant !

"Leur vaisseau endommagé, des explorateurs spatiaux se retrouvent coincés sur une planète inconnue. Lorsqu'ils découvrent les ruines d'une civilisation disparue, cela ravive l'espoir de la capitaine : cette nouvelle planète pourrait-elle être habitable ? L'équipage, lui, est profondément divisé. Vaut-il mieux prendre le risque de rester dans cet environnement désertique, ou bien repartir malgré l'état du vaisseau ?
La rencontre soudaine d'un peuple d'humanoïdes primitifs qui les prend pour leurs divinités, les Sept Dormants, les place devant un choix crucial : jouer les usurpateurs ou détromper les indigènes..."

Dans son 1er essai de roman SF, Gaël Aymon a mis la psychologie des personnages à l'honneur, les questions de survie, de différences, de prises de positions ultimes quand se jouent la vie et la mort. L'intrigue se révèle au fur et à mesure d'une alternance de points de vue intéressante. Pas d'hyper technologie ou de combats spatiaux dans cette science-fiction-là, mais bien une mise en lumière des grandes questions de société: comprendre l'autre, découvrir l'humanité dans sa grandeur et ses pires vices, imaginer l'évolution de notre civilisation, construire les mythes et croyances, réfléchir sur l'autorité, la loyauté et même sur l'amour. Le tout dans une ambiance pesante, aussi étouffante parfois que cette dangereuse planète désolée.

J'ai apprécié la galerie de personnages très soignée, dans laquelle les personnages féminins ont une place majeure, les parias deviennent indispensables, les sauvages semblent finalement civilisés, les personnages de l'ombre passent dans la lumière, etc.. Un jeu d'équilibres précaires tisse un suspens haletant: la cohésion de l'équipage résistera-t-elle aux tensions internes? de qui se méfier après un meurtre, puis un autre? la décision de duper les primitifs les sauvera-t-elle ou les condamnera-t-elle ? partir ou rester ? et qu'est-il advenu de l'expédition dont on a plus de nouvelles ? Malgré quelques passages plus longs, des révélations que l'on devine et une fin trop succincte, j'ai dans l'ensemble apprécié cette lecture, d'autant plus que la SF en littérature jeunesse manque bien souvent de visibilité et de renouveau à mon goût.

La planète des sept dormants, Gaël Aymon, Editions Nathan (juin 2018), 272p. 16,95€

Blog littérature jeunesse, blog livres, blog lecture, blog livres ados

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :