Magazine Humeur

Il était une fois…

Publié le 22 juillet 2018 par Observatoiredumensonge

"Un tout petit personnage qui s'était approprié la victoire des Bleus comme s'il était capitaine, alors qu'il n'a pas joué le match.

Inscrivez-vous gratuitement pour nous SUIVRE

Il était une fois…
Attention ce texte est un pamphlet n'engageant que son auteur.Observatoire du MENSONGE défend la liberté d'expression! Faîtes de même en partageant et/ou en nous suivant. MERCI!

Par Nanouche

Un tout petit personnage qui s'était approprié la victoire des Bleus comme s'il était capitaine, alors qu'il n'a pas joué le match. Macreux1er omniprésent jusqu'à la nausée avec sa fausse spontanéité. Surjouer pour plaire aux amateurs de foot. Il embrasse, il touche, il tripatouille tout le monde avec exagération, et pense acheter par l'image ceux qui ne votent pas pour lui. S'il n'a pas fait dans la demi-mesure lors de la victoire, c'est bien parce qu'il pensait y gagner quelque chose. Cette avalanche de manifestations de joie il voulait en faire un symbole, l'incarnation du " Nouveau Monde " dont il se réclame. Cette victoire permet à Macronéron l'arrogant, l'insultant, le méprisant, l'outrancier, le vulgaire, le sans éducation de toucher toutes les franges de la population. Jamais il n'aura eu autant de public. Patatras, cela ne lui a pas été profitable, pire, il a perdu deux points en " popularité " et pour 62% des Français il est un mauvais président. Tout son cinéma n'aura donc servi à rien et pourtant il en a fait des tonnes, sans retenue ! Des jeux sans le pain, même si le moral des Français a fait un petit bond en avant, pour Macreux1er malgré le pognon de dingue de dépensé, pour se mettre en avant, c'est En Marche arrière !
Et pendant que les Français étaient branchés foot, il en a profité pour faire voter en catimini la possibilité au président d'assister au débat au Congrès. C'est une atteinte à la séparation du pouvoir.
Cela doit faire plus " progressiste " plus " Nouveau Monde " mais c'est toujours à mauvais escient contrairement au pseudo-message envoyé à l'attention des Français. Un vrai coup monté parce que ce " vote " n'a pas fait l'objet d'un amendement du gouvernement ou de la majorité. Le fait de Sa Sérénissime suffisance, uniquement. Lois liberticides, régression de la liberté d'expression, le législatif sous les ordres de l'exécutif, une démocratie de façade, ... Autocrate tout puissant, il se veut l'adolescent immature. Il devrait supprimer l'Assemblée nationale, tant qu'il y est puisqu'elle le dérange, aussi, comme ceux qui ne sont rien... Des parlementaires macronistes qui, au summum de la docilité votent, de nuit, le fait du prince Macron. Jusqu'où laisseront-ils le Parlement se faire tondre ? Et le comble, PhilippeBranquignol a dû argumenter en faveur de Macronéron pour lui permettre de débattre avec les parlementaires en Congrès. Une idée qui éclipse son propre rôle et il ne bronche même pas " l'intelligent " de service, complètement dingue !
Réforme constitutionnelle, l'enfumage monstrueux continue : avec la modification du mode de scrutin pour les législatives, avec une dose de proportionnelle qui fera deux sortes de députés: ceux élus sur une circonscription, et ceux élus sur une liste nationale sans territoire qui auront été nommés par leur Parti! Et l'on nous explique que cela rapprochera les Français de leurs élus ! Désespérant ! Le " Nouveau Monde ", c'est le changement, mais pas dans l'intérêt des Français, c'est un fossé énorme, entre les citoyens et les élus. Lorsqu'il s'agit du Parlement, de la démocratie parlementaire, il n'y a pas de petites entorses. Il n'y a que des attaques graves !
Mascarade : les partenaires sociaux reçus à l'Élysée. L'exécutif souhaite qu'ils réfléchissent à l'instauration d'une allocation-chômage de longue durée qui pourrait aller au-delà des deux ans actuellement prévus. Ce qui pose la question du sort de l'allocation de solidarité spécifique (ASS) destinée aux personnes qui ont épuisé leurs droits. Allongement de l'allocation, veut dire que pour la distribution il va falloir revoir à LA BAISSE les indemnités. Sujet explosif. Ces concertations ne sont que mascarades pour ensuite affirmer, nous les avons reçus, mais ils ne veulent rien entendre, technique dorénavant connue en Macronie, exemple : taxer les contrats courts qui facilitent la vie des entreprises au moment d'un pic de commande, surtout les PME. Les intentions concrètes de l'exécutif restent floues. Une économie zéro, et une croissance revue à la baisse, au lieu de prendre des mesures pour faire reculer le chômage en créant des conditions pour faire réellement tourner l'économie française, c'est l'inverse qui se produit : taper sur les plus faibles ! Les entreprises françaises doivent s'acquitter de 233 prélèvements fiscaux et sociaux et rien n'est fait pour qu'elles puissent embaucher. Et voilà le BLM fanfaronner avec sa Loi 'Pacte', 70 mesures qui ne résoudront rien, mais il se dit fier. Ils sont tous fiers en Macronie. Cadeau, dit-il, merci de l'applaudir : allègement des seuils sociaux. Le seuil de 20 salariés va, en effet, être supprimé et celui de 50, qui déclenche de nombreuses obligations comme la création du comité social et économique (ex-comité d'entreprise), considérablement allégé. La loi PACTE prévoit de supprimer le "forfait social", une taxe de 20% sur les sommes destinées à l'intéressement des salariés, un allègement qui coûte 500 millions à l'État. Et comment ce manque sera compensé ?
Quant à faire venir au château, les 100 plus grandes entreprises pour leur demander de favoriser les jeunes de banlieues et des quartiers défavorisés, à quoi cela rime, ah, c'est encore clientéliste, bien entendu, et les autres ? Est-ce que l'égalité existe ? Hallucinant les kilomètres de banalités qu'il peut débiter, totalement en contradiction avec la politique qu'il fait. Il divise le pays à la moindre occasion... Il est juste d'un cynisme inouï. Un pays ne peut pas réussir quand on considère que certains ne sont rien et qu'en plus, on leur jette à la figure. Quelque chose ne va pas quand on se serre d'une discrimination, celle de la couleur, pour en justifier une autre : le racisme social !
Rapport CAP 2022, enterré ! La raison ? Les économies à faire ; impensable! Il faut être doté de bon sens, réfléchir, c'est trop compliqué, la Macronie ne sait que dépenser un pognon de dingue avec ses décisions démagogiques et clientélistes alors faire des économies, non, mais franchement. Le groupe d'économistes, dirigeants, hauts fonctionnaires... a relevé sans tabou le défi qui lui était proposé, pour RIEN. "Une trentaine de milliards " de baisse possible de la dépense publique. C'est... sept fois plus que les 4,1 milliards que la loi de programmation des dépenses publiques, votée en décembre dernier. D'ailleurs ces pseudo-économies de 4 milliards ne seront qu'un tour de passe-passe. Budget : 83% des Français ne pensent pas que le gouvernement fera les économies promises, c'est dire... Ce quinquennat ne sera ni plus ni moins qu'un désastre dans tous les domaines, nous le constatons depuis un an, et n'ira pas en s'arrangeant, malgré la bienveillance des journaleux macronlâtres qui cachent les vraies infos aux Français. Quel petit homme, quelle petite politique remplie de bassesse ! La politique de Macreux1er ne consiste pas à freiner les inégalités, mais à les accroître. Il veut juste faire croire tout l'inverse, mais les Français se rendent bien compte de ce qu'il se passe puisqu'ils ont les poches vides pour la grande majorité. La Normalie fut une cata, la Macronie en sera l'avènement !
SCANDALE D'ÉTAT ; l'affaire Alexandre Benalla, c'est une affaire Macron, une affaire élyséenne, une affaire En Marche et que tout est imbriqué. Police politique et barbouzes !
Il fallait écouter MacronGrandeBouche déclamer sur l'exemplarité en politique au cours de la campagne présidentielle, ah, le Nouveau Monde si parfait, Macron le parangon de vertu, subitement muet... Que d'affaires, mais que d'affaires, alors que lui-même est impliqué ; les comptes de campagne, le voyage à Las Vegas, sa fausse déclaration de patrimoine. Après Pénicaud, Kohler, Collomb, Ferrand, Bayrou et consorts, aujourd'hui, c'est donc encore un très proche, soi-disant " l'adjoint au chef de cabinet " du président, le tonton Makrout de Macronéron à l'emploi plus que flou, mais aux privilèges énormes. Lors de la manif du 1er mai, il est intervenu dans la chaîne de commandement des policiers en la parasitant, alors qu'il n'est pas policier du tout. Qui avait-il au bout de sa radio, qui donnait les ordres, que faisait-il là, etc... Pas policier, mais avec le brassard, la radio cryptée et une voiture de fonction de gradé ! Il n'a été suspendu que 15 jours et ensuite réintégré dans un autre service, mais toujours à l'Élysée sur ordre de ... Macron ! En déplacement en Dordogne, un seul journaliste a réussi à poser une question à PtitMacron, qui lui demandait si la République n'était pas "entachée" par cette affaire, il a répondu : "Non non, la République elle est inaltérable !", La République est peut-être inaltérable, mais la Macronie est complètement altérée ! Même si depuis mai 2017 la Macronie tente de tout minimiser, c'est le contraire qu'il se produit, elle aggrave son cas à chaque fois. Cynisme d'un autocrate qui vantait la transparence, l'exemplarité, l'honnêteté, etc c'était uniquement pour masquer ses propres turpitudes et qui depuis son élection se prend le boomerang dans la tête.
L'affaire a été étouffée par l'Élysée. Imaginez si cette vidéo n'était pas sortie ? Les infos tombent les unes après les autres, chaque jour une révélation accablante pour Macreux1er. Complicité et République bananière. Népotisme et despotisme. Caractéristique d'un macronisme qui se croit tout permis. Infractions pénales à tous les étages: usurpation de fonction, port illégal d'uniforme, violences volontaires, menaces de mort sous conditions, etc... Alors Monsieur le Procureur, on fait son boulot? Il n'y a pas que le narcisse infantile qui occupe l'Élysée à être no limit, tous ceux qui l'entourent sont pareils.
Tous impliqués.
Alors, il n'est pas génial ce " Nouveau Monde ", depuis un an ?
LA RACAILLE EN MARCHE.

Il était une fois… Nanouche

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: NANOUCHE pour La gauche m'a tuer

Il était une fois…
Il était une fois…

Dessin de couverture par

Il était une fois…

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de 178pays, suivi par + 200.000 LECTEURS+ 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres et aussi 1er site de l'opposition en France!

Avec La Semaine du MENSONGE: recevezgratuitement chaque samedi matin par mail les articles publiés dans la semaine

NB : vérifier que notre mail n'arrive pas dans vos indésirables...

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L'Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d'autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d'un pseudo.

Il était une fois…

*** Plateforme totalement sécurisée PAYPAL.

Il était une fois…

Vous avez envie de vous exprimer ? Faîtes-le ! C'est simple : vous rédigez un article* d'au moins 40 lignes, maximum 150 lignes et vous l'envoyez par mail
Comment ?
en cliquant ICI

*Si le comité de lecture l'approuve, l'article sera vite publié.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Observatoiredumensonge 295077 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine