Magazine Humeur

Tourisme de masse à la masse !

Publié le 22 août 2018 par Georgezeter
Tourisme de masse à la masse !

Des touristes exaspérés par les cigales ont interpellé le maire pour lui demander comment s'en débarrasser. Ils voulaient balancer des insecticides autour des arbres ou de les couper et ainsi, les bestioles grigriyonneuses la boucleraient. Le maire du Beausset en a avalé son pastis 102 de travers (et continue encore).

D'autres touristes à bout de nerf sur l'ile d'Oléron se plaignent qu'un coq dérange leur sieste de cocorico hors temps de jeu : résultats, locaux et vacanciers se volent dans les plumes ; et ça occupe.

En Lozère : des Parisiens en vacances demandent de décaler l'heure de la cloche de l'église...Peut être la régler sur l'heure de Tokyo et ainsi inverser le jour de ding dong à la nuit en dong ding...Dingues !

Et ces vaches qui meuglent, pourquoi pas être un Vache qui rit au lieu? Et ca brait dans les braies, ça cotcotcot chez la cocotte, ça bêbêbê chez Panurge et ça groin-groin chez porcin, ça... Couine, rugit, vagit ;Tain marde quoi ! Peuvent pas faire tous leurs bramants en même temps et basta ; genre entre 10 et midi, c'est l'heure où j'vais au supermarché avant l'apéro. Là au moins ya un parking sec où on se tartine pas les Crocs de bouse ; dedans, on entend de la musique et une jolie voix féminine qui fait la promo pour les saucisses Herta mes préférées en barbecue, et en plus ça sent pas le tas de fumier, ou la porcherie, ca sent l'ambre solaire, ou l'solaire marche à l'ambre, m'en branle moua !

La mauvaise nouvelle, chères et chers mauvais coucheuses coucheurs c'est que le nombre de cigales a des chances d'augmenter Enaurme, et en plus elles risquent de remonter très haut vers le nord à cause du changement climatique, car si les températures se maintiennent à plus de 30° sur Paris, il ne faudra pas des lustres pour qu'en sortant de la bouche de métro place Pigalle vos citadines oreilles soient agressées par ce cracracra infernal puant son midi culs terreux. Peut-être partir tourister sur la banquise ? Mauvais plan mon campeur ! Pas plus tard que ce mois ci, un groupe de guides qui préparait le débarquement de touristes depuis un bateau de croisière sur la banquise Norvégienne a été attaqué par un ours polaire. Blessé à la tête, l'un d'entre eux a été hospitalisé. Le Baloo Blanco lui s'est fait rétamer d'une rafale de khalacha comme à Marseille, mais sans avé l'accent cong ! On se demande bien ce que fabriquait ce gros balourd en cet endroit ? Peut pas aller brouter chais pas moua ? En haut au Tibet, y'a d'la place depuis que les tibétains ont été exterminés par les chinois, qui eux ont des nounours avec masque rapetou appelé Panda, pendable avez vous dit ?

Pour certains touristes, c'est la faute de l'autochtone s'il fait mauvais

Je n'étais pas un autochtone aux Baléares, mais un chef de village vacances qui pouvait communiquer en français avec les touristes gaulois... C'était sur l'ile de Majorque au 20 ème siècle. Tous les jours lorsqu'il faisait mauvais, mes vacanciers venaient me voir en disant l'air outré comme si c'était de ma faute " j'suis là qu'une semaine et ça fait quatre jours qu'il pleut ! "...Comme j'avais perdu le numéro de phone du mec qui là haut dans les cieux s'occupe de l'ouverture des douches, je ne savais que répondre d'un " je vous promet que demain il fera beau " et si par malheur ce n'était pas le cas, l'enfigourné venait faire une réclamation, parfois véhémente... si-si, je jure que c'est vrai ! Donc, si ce n'est pas le temps, c'est la boustifaille : tient soyons fou et imaginons Le guide du touriste casse couillequidevrait être édité aux éditions ras l'bol : Aller à Marseille et demander de la cuisine au beurre. Exiger une salade à l'huile d'olive et ailloli à Brest, une bouillabaisse en Alsace ou une choucroute en Normandie, sans oublier une bonne fondue savoyarde en Corse... Il faut savoir aussi, que les étrangers pensent ça de nous : Dans le The Daily Telegraph " les taux de satisfaction sont 30 % en dessous de la moyenne européenne en termes de rapport qualité-prix " . Pire, le quotidien britannique met en exergue que la France abrite " les habitants les moins sympathiques, les chauffeurs de taxi les plus désagréables et les serveurs les plus agressifs " . Pour le quotidien britannique, le constat est implacable : " La France est paralysée par les Français. " et en plus personne pour pousser la chaise roulante... Mais qu'est ce qu'on tire sur l'ambulance et la baraque à frites mes zamis !

est-ce le fait de s'éloigner quelque temps d'une routine oppressante, où le stress règne en maître, qui pousse des touristes à se montrer antisociaux en ouvrant toutes les vannes ? Ou est-ce peut-être le besoin de décompresser qui fait momentanément naître un " je-m'en-foutisme plus rien à foutre ". Il semblerait aussi que la période des vacances pourrait révéler chez certaines personnes une sorte de " face cachée ", une version laxiste et intolérante de ce qu'elles n'ont pas l'habitude d'être les onze autres mois de l'année...Tient, tient ça me rappelle le gens vivant coté français à la frontière suisse, qui se plaignent des chauffards helvètes qui tant bridés chez eux par une police super efficace viennent se défouler chez nous en conduisant comme des dingues et en se comportant comme des hooligans. C'est comme ça qu'en parlant d'ouvrir les vannes : deux touristes anglais qui étaient tellement bourrés à de la vodka ont été arrêté en Australie après avoir volé, et qu'on ait trouvé dans leur valise un pingouin du Sea World. Là, un touriste norvégien a été retrouvé sur le carrousel à bagage à l'aéroport de Rome. Complémentent ivre, il s'était endormi sur un comptoir d'enregistrement, puis tombé dans la fosse avant d'être découvert par le personnel quelques temps après.

Afin de rendre tout le monde heureux : je propose de décrocher la cloche du clocher de Lozère, et d'y enfermer en dessous, sous cloche : le coq d'Oléron et toutes les cigales du Var, ainsi, dans un silence de tombe, les touristes enfin content pourront... Marde ! Sacrebleu d'Auvergne ! V'là ti pas que le lit grince, qu'la porte couine, et pour tout arranger ma femme qui brait !

Avouons une bonne fois pour Toutatis, que la vie touristique est une vraie turistas à bien y regarder...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazine