Magazine Humeur

En panne !

Publié le 19 octobre 2018 par Observatoiredumensonge

Notre élite d'aujourd'hui, est composée, presque exclusivement, d'un ramassis de soixante-huitards attardés, avachis dans une gloire passée où il était " interdit d'interdire "...

En panne !
Attention ce texte est un pamphlet n'engageant que son auteur.Observatoire du MENSONGE défend la liberté d'expression ! Faîtes de même en le partageant et/ou en nous suivant. MERCI !

Pour l'instant, nous ne voyons que le pire de l'ancien.

Par Claude Picard

Notre élite d'aujourd'hui, est composée, presque exclusivement, d'un ramassis de soixante-huitards attardés, avachis dans une gloire passée où il était " interdit d'interdire ", tout en fumant un joint pour planer dans l'extase d'une révolution sexuelle permanente, débridée et hybride. Sexe et drogue : charmant programme ! Forcément, pour des gauchos nostalgiques et des bobos décomplexés, se refaire le film de 68 et en même temps un 69, c'est le pied. Mais pour le peuple ?
Habituellement, l'élite d'un pays, c'est la crème qui émerge, le nec plus ultra ou ce qui se fait de mieux, bref, la quintessence pour gouverner, éduquer ou informer un peuple. Autrefois, il y a bien longtemps, on appelait cela, la Noblesse. Malheureusement, aujourd'hui, la " noblesse " de cette nouvelle aristocratie a perdu de son envergure : elle est en panne ! À tel point qu'elle n'est même plus capable de prendre une seule décision structurante pour le pays. Quant à imposer des mesures efficaces en faveur de la démocratie ou de la sécurité, elle n'en a cure. Mais, surtout, son amateurisme chronique laisse pantois ; il peut s'expliquer par le fait que cette élite ne sait plus à quel saint se vouer, qu'elle ne sait plus où elle habite et qu'elle navigue à vue. Quand elle navigue ! Les associés du pouvoir, ces marcheurs encartés au mouvement, " En Marche ! " - la plupart, pour faire carrière - eux, donnent plutôt l'impression de faire du sur-place. Plombés !

En panne !


Une singulière décrépitude semble frapper nos gouvernants et, par contrecoup, tous les rouages de l'État.
Notre société est déboussolée et la déliquescence qui la caractérise n'est pas seulement un problème moral.
Car si c'est bien l'idéologie post-soixante-huitarde, qui a piloté, pendant longtemps, l'action de notre fine fleur, c'est aujourd'hui son avatar, l'incompétence, qui a la prétention de conduire la France.
Comme si l'incompétence pouvait être un moteur !
Cette impéritie est la suite logique d'une succession d'applications surabondantes de principes erronés poussés jusqu'aux extrêmes limites du raisonnable. Mais ces prescriptions, apparemment anodines, au départ, se révèlent, à l'arrivée, parfaitement indigestes et inefficientes.
Il fallait s'y attendre ! Des avertissements avaient bien été lancés par des protagonistes avertis, mais nos apprentis sorciers, sûrs de leurs faits, fiers comme des enfants mal élevés, ont continué leurs sottises. Et ils les continuent encore ! Ces apprentis sorciers ne sont pas seulement bornés, ils sont aussi de parfaits faux-culs. Qui poussent des cris d'orfraie à la moindre contrariété, eux les adeptes de l'humour à la Charlie hebdo, dans des contextes totalement inappropriés ou complètement déconnectés des réalités.
Néanmoins, parallèlement, on observe que, quelques-uns surtout classés à gauche, autrefois farouchement hermétiques à l'identité d'un peuple ou constamment dans le déni de tout et dans les errements, ouvrent les yeux sur les dangers des dérives spéculatives de leurs petits copains jusqu'au-boutistes invétérés.
Sentant le vent tourner, fébrilement, ils essayent de prendre l'histoire en marche, mais il est fort probable que dans leur précipitation, ils ratent l'entrée. En tout cas, même s'ils y parvenaient, l'histoire ne voudrait plus d'eux, tellement empêtrées qu'ils sont, dans le fantasme de leur grandiose " vivre ensemble ". Fameux slogan d'un cru millésimé qui nous a tant causé de dommages.
Qui va siffler la fin de la récré ?
On ne peut pas regarder impunément, les bras croisés, une société se déliter en entraînant dans sa décadence un peuple qui a déjà fait plusieurs révolutions pour moins que ça.
Tous nos irresponsables, inconscients et incompétents devront bien, un jour, rendre des comptes à la Nation.
À commencer par le premier concerné.
Manu, écoute ta prof de français : " arrête tes conneries " !
Ou alors, change de métier !

Claude Picard

A lire aussi : Le Sans-dents et le Réfractaire

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Claude Picard pour Observatoire du MENSONGE

Inscrivez-vous gratuitement pour nous SUIVRE

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 LECTEURS et plus de 50 auteurs qui contribuent au succès du 1er site de l'opposition en France

Avec La Semaine du MENSONGE: recevez gratuitement chaque samedi matin par mail les articles publiés dans la semaine

NB : vérifier que notre mail n'arrive pas dans vos indésirables...

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L'Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d'autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d'un pseudo.

Merci à tous ceux qui nous suivent, partagent et nous soutiennent !

En panne !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Observatoiredumensonge 295077 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine