Magazine Enfants

Les 10 indispensables d’une chambre d’enfant

Publié le 13 mars 2019 par Fredouistiti

Dans six mois, Ouistiti fera son entrée à la " grande école ". Vous commencez à me connaitre et à savoir que je suis du genre à anticiper. Et dire qu'il faisait son entrée à la garderie avant-hier :p

Peut-être pas dès le CP mais, plus les années vont passer, et plus il lui faudra une chambre, dans laquelle il pourra à la fois s'amuser et trouver le calme nécessaire à ses devoirs.

Je me suis dit qu'un petit Top 10 des indispensables d'une chambre d'enfant, pourrait vous intéresser. Que ce soit pour vos futurs écoliers, ou leurs grands frères/soeurs déjà en primaire ou au collège.

Evidemment, s'il devait n'y avoir qu'un meuble dans la chambre d'un enfant, ce serait celui-là !,

Les enfants passent la majeur partie du temps dans leur chambre à dormir.

Si, si, je vous assure, ça finit par arriver : j'ai redécouvert les grasses matinées pendant les dernières vacances, offertes par mes DEUX zouzous qui se réveillaient la nuit, il n'y a encore pas si longtemps.

Les enfants, comme nous, ont besoin d'un lit avec un sommier et un matelas de qualité : ni trop dur, ni trop mou. Les fratries qui partagent une chambre seront sûrement ravis d'avoir des lits superposés. J'avoue que l'on y pense de plus en plus, étant donné qu'on ne peut pas encore bouger les murs pour gagner de l'espace :p

Dans la mesure du possible, laissez-les choisir sa place selon leur envie. Ils adoreront se sentir investis de cette mission !

Et oui, c'est déjà sérieux à cet âge ! Ouistiti n'a évidemment pas de devoir. Mais quand il veut nous montrer ce qu'il fait en classe, c'est rigolo de le voir nous demander de lui faire de la place pour s'installer comme à l'école.

Je ne sais pas encore si il aura ou non des devoirs l'année prochaine, car il y a deux " clans " à ce sujet dans l'éducation nationale. Et je ne connais pas encore la position des enseignants de sa future école.

Toujours est-il que lorsque ça arrivera, il faudra qu'il puisse travailler correctement. Pour cela, un bureau me semble idéal !

Vous avez été écolières et vous savez, comme moi, que l'on s'avachit facilement lorsque le bureau n'est pas adapté.

Un petit écolier n'a pas les mêmes besoins qu'un collégien. Choisissez-le de forme ergonomique quand les enfants sont encore petits. Et optez pour un bureau informatique, quand ils commencent à faire leurs devoirs sur un ordinateur.

Évidemment, qui dit bureau, dit chaise ! Vous pouvez la choisir coordonnée au bureau.

Si c'est un détail qui n'a pas d'importance à vos yeux, optez pour une chaise ergonomique. Elle permettra à votre enfant de travailler ou dessiner de manière confortable.

Loin de moi l'idée de parler d'écran pour un élève de primaire. Mais les écrans font partie de notre quotidien, c'est inévitable.

D'ailleurs, Ouistiti travaille dessus cette année. Sous forme ludique avec un encadrement de son institutrice, bien évidemment. Quand c'est dosé avec intelligence, c'est un moyen de se familiariser avec un appareil dont tout le monde se sert désormais.

Donc, évidemment, j'ai encore le temps. Mais si vous avez des ados à la maison, il est fort possible que les devoirs sur ordinateur fassent désormais partie de leurs apprentissages, parallèlement aux livres scolaires.

En fonction de ce que l'école conseille, il vous faudra peut-être investir dans un ordinateur dédié à votre enfant, ou bien une tablette. Tout sera une question de dosage et de limites.

On ne le répétera jamais assez, mais Il est important de superviser leur exposition au numérique et réserver la nuit au sommeil.

Même si un enfant de 12 ans peut surfer seul, il est fortement conseillé de conserver une vigilance, en installant un contrôle parental. Chacun a son libre arbitre concernant les réseaux sociaux. Mais, pour ma part, plus tard ce sera et mieux ce sera. Même si je sais déjà que j'aurai à jongler avec la pression du " oui mais, Bidule, il a déjà un compte Facebook " ...

Une lampe de travail est cruciale pour la concentration, et le confort de votre enfant. Choisissez-la de bonne qualité, à la fois décorative mais aussi efficace. Un lampadaire orientable est une bonne idée, il éclairera son bureau et, en plus, il est modulable.

On est d'accord que le rangement n'est pas ce qui lève les foules. Mais, on n'y échappe pas. Là aussi, c'est encore une question d'âge. Mais les y habituer petits nous permettra, peut-être, d'échapper au capharnaüm lorsqu'ils seront ado.

On a le droit de rêver, non ?

Les rangements doivent donc s'adapter à l'âge de vos bambins. Quand ils sont petits, les étagères avec cubes sont parfaites car ils peuvent y ranger eux-mêmes tous leurs jouets.

En grandissant, une étagère pourra accueillir lesdits jouets et, bien sûr, leurs livres. Une penderie sera parfaite pour leurs vêtements.

Il ne vous restera plus qu'à croiser très fort les doigts pour que tout votre petit monde s'attèle à ranger son petit univers, dans la joie et la bonne humeur.

Comment ça, je suis naïve ?!

Assurez-vous que leur chambre soit bien obscure la nuit pour favoriser un sommeil profond. Les stores sont pratiques et faciles à nettoyer, les rideaux ont plus de charme.

C'est vraiment une question de goût. Si, comme nous, vous avez des volets aux persiennes très ajourées, des rideaux occultants sauveront vos grasses matinées.

Les parures de lit sont incontournables. Elles apportent vraiment une touche de déco à une chambre d'enfant.

Pour motiver vos Bout'choux à rejoindre leur lit, le soir venu, mieux vaut lâcher du lest et les laisser choisir les motifs de leurs couettes.

Même si cela inclut de vous assoir sur le très célèbre " pas de licence chez moi " que nous avons presque toutes prononcé, avant d'avoir des enfants.

Au mur des illustrations sont les bienvenues, pour diffuser une ambiance particulière, un thème : Voyages d'explorateurs, espace, pirates, jungle, princesses, fées, château, cirque...

Depuis que Ouistiti va à la garderie, il accroche ses oeuvres sur les murs de sa chambre. Ca n'a clairement aucune cohérence, et c'est un gros fouillis artistique. Mais j'aime le voir arborer fièrement ses créations qui créent aussi de jolis souvenirs.

En grandissant, il se tournera peut-être vers des chanteurs/chanteuses, comme je l'ai fait moi-même, ou vers une décoration plus sobre.

Mais on a bien le temps, non ?

Évidemment, la chambre est le lieu, par excellence, qui accueille les jouets préférés, les premiers doudous que l'on garde en souvenir, des livres cornés tant ils ont été feuilletés, et autres petits trésors rapportés de vacances...

C'est une personnalisation que je laisse complètement libre, même si je fais régulièrement du tri pour ne pas que cette chambre ne se transforme en annexe de crèche ^^

La chambre d'un enfant est son petit chez lui, son petit univers. Le laisser libre de la personnaliser, dans la limite du désordre acceptable, participe à la construction de son identité.

Les 10 indispensables d’une chambre  d’enfant
Bien évidemment, il faut un peu plus jongler quand cette chambre est partagée par une fratrie.
Les 10 indispensables d’une chambre  d’enfant

Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazine