Magazine Humeur

La Blequinclopédie (4)

Publié le 16 mars 2019 par Legraoully @LeGraoullyOff

La Blequinclopédie (4)Clivage : Mes pérégrinations urbaines m’ont permis de croiser la « une » de L’express qui résumait les prochaines élections européennes à un « match retour » entre notre président et une certaine ignoble blondasse dont le nom de famille est déjà un gros mot de cinq lettres… En clair, d’après le journal fondé par Jean-Jaques Servan-Schreiber, il n’y aurait plus d’autre choix que le capitalisme arrogant ou le IVè Reich ! Si ça ne vous a pas donné l’envie de vous flinguer, ne serait-ce que pendant une demi-seconde, c’est que vous avez vraiment un moral de fer et je vous envie. Non seulement c’est déprimant mais c’est vraiment crétin : on n’arrête pas de nous dire que la mobilisation pour le climat prend de l’ampleur y compris en France, mais qu’est-ce que Macron et la grosse blonde ont à nous proposer dans ce domaine ? Le premier a réussi à faire fuir Nicolas Hulot de son gouvernement et la seconde n’en parle jamais, préférant consacrer ses efforts à accuser les immigrés de tous les maux, y compris de l’antisémitisme (soit dit en passant, pas mal pour quelqu’un qui fréquente un bal de nostalgiques de l’Anschluss) ! Ah mais c’est vrai, suis-je bête : les jeunes qui se mobilisent pour la planète n’ont pas encore le droit de vote ! Ceux qui votent, pour l’instant, ce sont les vieux cons qui préféreraient mourir plutôt que renoncer à leur CX diesel… J’espère que les jeunes resteront immatures longtemps ! La Blequinclopédie (4)

Laune (Laura) : Ça m’est déjà arrivé plusieurs fois : un tiers me dit tout le bien qu’il pense de la chanteuse belge Laura Laune ; je lui parle de GiedRé : ça ne lu dit rien ! C’est un peu comme si quelqu’un me disait aimer le surimi sans avoir jamais goûté à un crabe ! Qu’on s’entende bien : je ne dis pas que Laura Laune n’a pas un talent certain, mais GiedRé composait déjà dans le même registre qu’elle depuis un bon moment et, qui plus est, en allant beaucoup plus loin dans la provocation ! Cela dit, j’aime tout de même Laura qui est à cent pieds au-dessus de la plupart des chanteuses francophones actuelles. Il est navrant que sa « Déclaration d’amour à la France » ait été coupée au montage du Grand Oral ; un de mes passages préférés est celui-ci : « T’as des qualités pourtant, t’es un des seuls pays sur Terre qui autorise depuis 60 ans le mariage posthume, c’est super, mais quand on voit le temps que t’as mi pour légaliser le mariage gay, on se dit que visiblement ici, vaut mieux être mort que d’être pédé ! » J’ajouterai qu’au vu des chiffres des agressions contre les LGBT, on peut être les deux !

Tapie (Bernard) : Je dois avoir mauvais fond : parmi les choses qui me font le plus rire au monde, la déchéance du « winner arrogant » occupe une place d’honneur. C’est le bellâtre musclé qui prend du bide, le frimeur en décapotable qui se retrouve obligé de rouler à vélo, le P.D.-G. qui finit à la rue. Alors imaginez mon hilarité devant la photo de Bernard Tapie vieilli, ravagé par le cancer… Quand il aura claqué, je ne vais pas le pleurer ! On pourra enfin faire notre deuil d’une époque déplorable, celle où l’enthousiasme niais et béat subséquent à l’effondrement du communisme s’est doublé de l’illusion que le capitalisme pouvait être sympacool et s’avérer compatible avec le bien-être de la population, illusion dont Tapie fut assurément le héraut pendant des années… Mais au fait, pourquoi reparle-ton de lui ? Parce que son affaire avec le Crédit Lyonnais resurgit et le refait passer par la case tribunal… Sa vie aura commencé comme un mauvais roman pour midinettes, elle aura fini comme un mauvais roman policier ! Pas mal pour quelqu’un qui chantait « Réussir sa vie »…


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Legraoully 29555 partages Voir son blog

Magazine