Magazine Talents

Entre astrologie profane et astrologie sacrée

Publié le 09 mai 2019 par Lunesoleil
Entre astrologie profane et astrologie sacrée

Dans ma visite mensuelle à Emmaüs, cette fois je suis tombée sur le livre de " Kléa " Astrologie initiatique et pratique (tome 1) Il y avait un apport en connaissance sur les 7 rayons que je n'avais pas de façon approfondi. C'est mon premier livre de cet auteur qui s'est inspirée des travaux d' Alice Bailey dans l'enseignement du maitre tibétain D.K . Dans ce sentier initiatique , on chemine au cœur de l'astrologie ésotérique dites " sacré " contrairement à la pratique de l'astrologie profane qui met au cœur de l'être les parts d'ombre à défaut de nourrir l'âme de lumière. Ce sont les intérêts de l'un et l'autre qui sont à l'opposé dans leurs objectifs et nombreux étudiants tombe dans le piège qu'on leur a dressés. Et sans attendre je vous partage deux extraits de ce magnifique livre :

L'astrologie ou loi des astres démontre la magistrale organisation céleste, voilée par le mirage du matérialisme pour la conscience humaine ; une fois éveillée, elle finit par s'ouvrir à la vie spirituelle, comprend qu'elle fait partie d'un Tout et muet à leur juste place le trouble et la confusion générés par les fausses priorités du quotidien. L'étude des cycles célestes peut ainsi lui révéler la dimension royale. Le thème natal, radix ou horoscope, est un instantané des positions planétaires au moment exact où le nouveau-né est accueilli par la planète terre et y exhale son premier souffle indépendant. [...] tant au niveau de la personnalité qu'au niveau de l'épanouissement potentiel de l'âme, avec les apports du passé : le bébé ne naît pas " innocent ", mais avec un bagage constitué au fur et à mesure de ses expériences de vies intérieures ... Chaque thème natal illustre donc la mission cosmique et le programme de vie choisi par l'âme avant l'incarnation pour parfaire son évolution et sa pureté. Elle sévit surtout en occident : l'astrologie traditionnelle amputée de sa dimension spirituelle, s'est orientée vers les désirs et les pulsions de la vie extérieure de l'égo ; elle a de ce fait perdu son sens profond et la clé majeure de toute forme d'évolution ; le radix (le natal) condamne le natif à subir sans comprendre les hasards et les aléas de son existence, ce qui le bloque ou refoule évidemment ses possibilités d'ouverture et de progrès ; il se sent contraint, conditionné, parfois même puni. Il ne sait pas non plus comment utiliser son libre arbitre, car il lui manque la révélation de son programme de vie que seul le thème peut décoder. L'astrologie occidentale utilise deux outils : l'horoscope natal, radix ou étude psychologique du natif et l'astrologie horaire qui prévoit à la lumière des transits, directions et progressions, les situations et les épreuves de son existence à venir ; de là découlent des prédictions plus ou moins fiables, car nul ne sait à quel niveau il ressentira et vivra es potentialités de sa carte céleste. Le thème progressé - un jour égale un an , montre les réactions de la personnalité en rapport avec les problèmes du radix (le natal). Il est recommandé de se pencher, tous les cinq ans par exemple, sur les thèmes progressés, qui montrent les perfectionnements obtenus grâce à l'éducation, le milieu natal ou professionnel, l'entourage et les actes du natif lui-même.

L'astrologie moderne fait fausse route, car elle ne considère que la destinée individuelle, en omettant de souligner l'importance et le message des énergies cosmiques qui lui sont reliées. [...]

Je rajouterais que cette astrologie est à l'image de notre société de consommation, elle en fait partie intégrale depuis la publication des horoscopes dans les journaux ou encore par " astro flash " qui a participé pour démocratiser une forme de l'astrologie, s'éloignant de la source légitime du but de l'astrologie qui dans la pratique c'est scinder en de diverses parties , écoles, philosophie, théories ... On ne le dira jamais assez, l'astrologie véhicule une énergie qu'il faut manipuler avec soi et non pour la retourner contre soi, par des pensées négatives. C'est avant tout un formidable outil de connaissance de soi, à manipuler avec précaution, pour ne pas retourner les énergies contre soi, mais au contraire travailler les énergies en sorte de préserver son libre arbitre a chaque instant

©Lunesoleil

- tous droits réservés, pour le texte et la photo - sauf extrait de livre -

Vous appréciez mes articles, merci de me soutenir sur Tipeee ICI vous y retrouverez l'agenda 2019 de 17 pages


Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazine