Magazine Humeur

La gouvernance de la com’ fait sa rentrée.

Publié le 20 août 2019 par Observatoiredumensonge

Macron a lâché une phrase sirupeuse et fausse : " la France a une part d'Afrique en elle ". Eh bien non !

La gouvernance de la com’ fait sa rentrée.

La gouvernance de la com' fait sa rentrée.

Par Nanouche

C'est inouï... Son immaturité a conduit à abîmer le pays. Son inexpérience à le fracturer et à la situation actuelle. Sa 'popolitique' de non-sens a monté les Français les uns contre les autres. Jamais nous n'étions tombés aussi bas, il est haï, mais Narcisse aime s'entendre dégoiser, à moi les caméras. Un stagiaire qui en plus de deux ans n'a rien appris, qui le restera toujours, et qui n'a pas " le code mental " du pays, qui ne l'aura jamais.
Narcisse a célébré jeudi 15 août, le 75e anniversaire du débarquement en Provence. Du révisionnisme, que la Pravda française n'a pas relevé. En guise de racolage, Macreux1er a lâché une phrase sirupeuse et fausse : " la France a une part d'Afrique en elle ". Eh bien non ! En revanche dans de nombreux coins de France, oui, mais tout cas pas chez Manu1er. Autre mensonge : " ils sont morts pour la France ". Non : ils sont morts pour rien ! courageusement, n'en doutons pas. Mais quand même pour rien. Aucun Africain n'était volontaire pour combattre sous le drapeau tricolore. Nos officiers coloniaux allaient les rafler dans les villages. Ou, dans la meilleure hypothèse, les acheter aux chefs tribaux. Les enrôler de force. De la chair à canon, envoyée en première ligne. Pour montrer " la part d'Afrique que la France a en elle ", le " né sachant " aurait pu rappeler le massacre de Thiaroye en 1944, ah zut, il n'est qu'un " puceau de la pensée ". La culture, c'est comme la confiture, moins on en a plus on l'étale ! Et comme l'inculte Macron est totalement fâché avec l'histoire, nous lui indiquons que la grande majorité des troupes françaises qui débarquèrent en Provence était composée des pieds noirs d'Algérie, oh, ils n'étaient pas noirs ! Son ignorance de l'histoire est patente: réflexion imbécile sur la colonisation en Algérie, ignorance crasse du rôle de la Serbie manifestée le 1er novembre, les exemples abondent... Un racolage de bas étage pour essayer de combler les vides. Puisqu'il a même demandé à des maires de nommer des noms de rues, rah la la, cela existe déjà ! Car la dernière stratégie de MacronFaussaire, c'est l'urgence. En effet, il y a urgence puisque les élections municipales sont dans quelques mois et qu'il est toujours dans des abysses d'impopularité, malgré les sondages bidons. Alors, à bout de souffle, à court d'idée et de projet pour le pays, il racole en ratissant large.
Commémoration de la libération à Bormes-Les-Mimosas. Il rame il rame Manu1er, manifestement il n'a pas manqué de " poudre de perlimpinpin ", un défoncé à la tête de la France ! Ah, les fameux Bains de foule qui n'excèdent pas les dimensions d'une baignoire, avec beaucoup de mousse médiatique afin de faire croire aux Bêê qu'il est adulé.
Macronéron a appelé les Français à se " réconcilier " après les " moments difficiles " des derniers mois, et fustigé " l'esprit de résignation et les petits abandons ", lors de la commémoration des 75 ans de la libération de Bormes-les-Mimosas (Var). " Il peut y avoir dans une société des divergences et des débats, il en faut, et il faut savoir les faire vivre. Mais il faut savoir aussi ce qui nous tient, d'où nous venons, ce qui nous lie et ce qui nous permet aussi d'embrasser l'avenir ". " L'héroïsme est encore là dans la société, nous avons cette force d'âme il nous faut maintenant la révéler ". " Notre pays parfois se divise et nous avons vécu ces derniers mois des moments difficiles de division, parfois de violence, dont il nous faut savoir sortir. Il y a parfois des bonnes raisons d'être en désaccord et il faut les respecter, il y en a d'autres que l'on peut contester, il faut savoir toutefois les entendre. Mais il ne faut jamais oublier que quels que soient les désaccords, aux grands moments de notre histoire nous avons su nous réconcilier pour avancer ", a-t-il ajouté louant à plusieurs reprises " l'héroïsme " des résistants et des soldats qui ont participé à la Libération. Après avoir mis le chaos dans le pays à cause de son incompétence crasse, lui qui ne connaît rien à la France ni aux Français ; " ce qui porte notre pays ce sont ces siècles de bravoure, c'est cette force d'âme, c'est cet esprit de résistance. C'est ce fait qu'il n'y a rien en France au-dessus de la liberté et de la dignité de chacun, cet amour de la France, c'est ce qui doit nous réconcilier ". L'amour de la France qu'il n'a pas puisqu'il traite ceux qui ont la France en eux de lépreux ! Qui est le nous ? Certainement pas lui ! Il a profité de son discours pour tisser des liens entre " l'héroïsme " du passé et " les héros d'aujourd'hui ", citant les " élus de la République, membres de la sécurité civile, policiers, gendarmes, militaires, soignants ". Parler de dignité quand il n'est pas capable d'en avoir, ce n'est pas un autre discours qui changera quoi que ce soit. Quant à la séance câlinothérapie concernant l'héroïsme, ces paroles ne calmeront pas la colère de ces corps de métier, lui qui méprise 'ceux qui ne sont rien' à ses yeux, se croyant tellement supérieur à tout le monde. Il ferait mieux de s'inspirer de tous ces gens qu'il tente d'enfumer avec sa diarrhée verbale. Le mal est fait ! Il ose parler de patriotisme, après avoir insulté les Français en faisant l'amalgame avec le nationalisme, alors qu'il mène une politique mondialiste qui déconstruit la Nation. Se réconcilier, pour celui qui ne fait que diviser la société française, en stigmatisant outrancièrement une majorité de Français parce qu'ils ne sont pas d'accord avec sa politique. Il a mis le foutoir en France, partout, parce que la politique dans l'intérêt général, il ne sait pas " faire " et appel à la réconciliation! Rien n'est de sa faute, en revanche toujours celle des autres. Grandeur d'âme qu'il n'a pas. Des débats, lui qui ne fait que des monologues qui ne veulent rien dire uniquement pour exister. Cette France qu'il ne cesse de ridiculiser au point que Le Drian en tournée au Brésil s'est fait humilier par le président brésilien qui avait rendez-vous chez le... Coiffeur !
Avant de vouloir, on agit dans le sens que l'on veut donner à sa politique, les belles paroles ne sont pas suffisantes pour faire oublier que depuis plus de deux ans c'est l'inverse, parler des devoirs en oubliant volontairement les droits c'est une fois encore se moquer des Français. Se rassembler, autour de ce machin aussi creux qu'une baudruche ? Sûrement pas ! Fustiger soi-disant la résignation (double discours), traduction ; se résigner pour subir sa 'popolitique' sans rien dire, mais il lui manque une case...Où sont les hommes en blouses blanches ? Comme avec sa tentative d'explication concernant la future réforme des retraites qui sera un massacre : " Il faut que, passé un certain âge, on repense les tâches, qu'on repense les carrières différemment, mais je ne vais pas vous dire, on va travailler jusqu'à 62 ans de toute éternité. Ce n'est pas vrai ". " Je ne vais pas vous dire, 'on va travailler jusqu'à 62 ans de toute éternité'. <- phrase qui n'a aucun sens... Un assisté qui n'a jamais travaillé de sa vie qui décide pour tous ceux qui triment ! Chaude sera la rentrée concernant la réforme des retraites, alors Macreux1er tente la " pédagogie " après les insultes, l'arrogance, le mépris. Merci pour la leçon, même si chacun sait qu'aujourd'hui, on ne reste plus comme à l'époque dans un même métier toute sa vie, vu que l'espérance de vie a augmenté, il est logique qu'on puisse travailler plus longtemps, sauf qu'il ne suffit pas de traverser la rue pour trouver du travail et que rien n'est fait économiquement pour ! La casse de l'emploi avec par exemple les dernières mesures pour les entreprises. Moins de postes, moins de cotisants, ce n'est pas en rallongeant la durée de travail qu'il y aura plus d'emploi si aucune condition n'est créée. De plus, tous les métiers ne permettent pas de travailler si longtemps. " On va devoir, de toute façon, rentrer dans un système où il faut qu'on accepte aussi qu'il y ait des temps de travail repensés ". Quel triste aveux de l'échec de la lutte contre le chômage, malgré le dernier chiffre faux que la Macronie a repris en fanfaronnant... Youpi, le chômage baisse, c'est " grâce " à nos réformes. Il a pris le chemin de la facilité " l'intello " qui avait toutes les solutions... Avant de partir à Brégançon, 'l'Enlysée' avait fait passer le message aux perroquets macronlâtres " vacances studieuses ". 15 jours plus tard, manquait donc l'image pour symboliser ce mensonge, ce fut donc fait, venant d'une agence proche, et oh, l'image de l'enfant roi en maillot de bain et dossiers sous la main a fait le tour des magazines " people ". Une belle mise en scène révélée par Roland Cayrol dans l'émission 'C'dans l'air' afin que soit matraqué sur toutes les chaînes d'info et dans tous les journaux... Pendant la bronzette ; Manu travaille. Pendant qu'il dort aussi ; Manu travaille. Quand il fait du jet-ski ; Manu travaille. Quand il fait du bateau ; Manu travaille, etc... Manu est un bourreau de travail. L'Enlysée a bien insisté là-dessus. Cela démontre à quel point il se joue de la naïveté de certains, et qu'il ne compte sur rien d'autre que la com', les images, le paraître et l'affichage. "Après Macron à la pizzeria " qui est devenu enfin " humain ", on nous sort les bains de foule " spontanés " de Sa Sérénissime Suffisance. La pantalonnade dans toute sa splendeur. Des militants présélectionnés qui se sont inscrits sur le site de l'Élysée pour approcher Manu1er, arborant tous un bracelet vert. Trop peur L'Enlysée de se confronter à d'autres personnes que des BêêMilitants. On comprend vite le processus sélectif qui a précédé, eh oui, devant les caméras, pas de questions gênantes ! Tant de spontanéité ah ah ah... Belle propagande bien organisée et retransmise par BFMacron en direct, évidemment. Les propagandistes cire-pompes du Monarc lui préparent une rentrée aux petits oignons. La com' inouïe, toujours et encore jusqu'au grotesque, Apollon à la plage ses dossiers sous le bras, " humain " parce qu'il mangé une pizza, manquait plus que le " humain " parce qu'il va aussi aux toilettes, voilà ce qu'est devenue la politique d'un pays.
On se croirait dans un pays du Tiers-Monde où le culte de la personnalité est un devoir et peu importe le reste !

La gouvernance de la com’ fait sa rentrée. Nanouche

La gouvernance de la com’ fait sa rentrée.
Attention ce texte est un pamphlet n'engageant que son auteur.Observatoire du MENSONGE défend la liberté d'expression ! Faîtes de même en le partageant et/ou en nous suivant. MERCI !

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: NANOUCHE pour La gauche m'a tuer

est présent dans Observatoire du MENSONGE 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 50 auteurs qui contribuent à son succès. Merci à tous ceux qui nous suivent, qui partagent et qui nous soutiennent.

La gouvernance de la com’ fait sa rentrée.La gouvernance de la com’ fait sa rentrée.
La gouvernance de la com’ fait sa rentrée.parution chaque samedi

Ne manquer aucun article d'Observatoire du MENSONGE inscrivez-vous GRATUITEMENT :

NB : vérifier que notre mail n'arrive pas dans vos indésirables...

Ecrivez vos suggestions pour sauver la France dans la rubrique " LAISSER UN COMMENTAIRE " après cet article

La gouvernance de la com’ fait sa rentrée.

Vous pouvez nous soutenir car nous le méritons en achetant ou en téléchargeant nos livres uniquement sur AMAZON en cliquant sur le titre choisi.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Observatoiredumensonge 295077 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine