Magazine Nouvelles

Simone Molina | [étrange vision dans une nuit sans lune]

Publié le 15 février 2020 par Angèle Paoli
« Poésie d’un jour

[ÉTRANGE VISION DANS UNE NUIT SANS LUNE]

étrange vision dans une nuit sans lune
le jardin s’illumine

ce ne sont pas les grandes fontaines de lumière
simplement une vibration blanche dressée vers les étoiles
ponctuations de l’ombre où se perdent nos pas

jusque dans la nuit
la lumière des acanthes
candélabres austères
sentinelles du jardin

une nuit de larmes pures
offre son souffle apprivoisé

l’arbre rejoint le ciel

la nuit est un exil

au loin            les lumières de la ville
le grondement lointain d’une route
où s’égare la noblesse du monde

Simone Molina, L’Indien au-delà des miroirs, La tête à l’envers, 58330 Crux-la-Ville, 2019, page 42. Écho visuel (peintures) de Marcel Chetrit.
Simone Molina 2 La tête à l’envers, 58330 Crux-la-Ville, 2019." /> La tête à l’envers, 58330 Crux-la-Ville, 2019." />


SIMONE   MOLINA

Simone Molina

Source

■ Simone Molina
sur Terres de femmes

[tu n’es ni savant ni prophète] (extrait de Voile blanche sur fond d’écran)

■ Voir aussi ▼

→ (sur le site de la mél, Maison des écrivains et de la littérature) une notice bio-bibliographique sur Simone Molina
→ (sur le site des éditions La tête à l’envers) la page de l’éditeur sur L’Indien au-delà des miroirs
le site de Simone Molina



Retour au répertoire du numéro de février 2020
Retour à l’ index des auteurs

» Retour Incipit de Terres de femmes

Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazines