Magazine Humeur

La conjuration primitive de Maxime Chattam

Publié le 18 mai 2020 par Aniouchka
La conjuration primitive de Maxime Chattam
L'évolution serait-elle en train de rendre l'humanité de plus en plus violente ? C'est la question que pose Maxime Chattam dans La conjuration primitive, le premier volet de la trilogie Ludivine Vancker.
Le résumé de La conjuration primitive
Les enquêteurs les surnomment La Bête et Le Fantôme... Si les meurtres qu'ils commettent ne se ressemblent pas, leur sauvagerie est comparable. Et que penser de cette mystérieuse signature commune – *e – qui écarte la piste de serial killers isolés ? Les tueurs se connaissent-ils ?
Mais bientôt, La Bête et Le Fantôme ne sont plus seuls. Les crimes atroces se multiplient, d'abord en France, puis à travers l'Europe tout entière. La prédation à l'état brut. Une compétition dans l'horreur... 
Pour tenter d'enrayer cette épidémie, et essayer de comprendre : une brigade pas tout à fait comme les autres, épaulée par un célèbre profiler.
Mon avis sur La conjuration primitive de Maxime Chattam
La Bête et le Fantôme... Ce sont les deux tueurs en série que traquent sans relâche Ludivine et sa brigade de gendarmerie. Deux serial killers qui se démarquent par leur bestialité, leur sauvagerie et leur cruauté sans pareil. Comme le "retour aux sources" d'une humanité primitive qui s'impose par la violence.
Maxime Chattam signe là un polar nerveux au rythme soutenu et à forte teneur en hémoglobine. On ne compte plus les scènes de massacre et de découpage à en faire pâlir Freddy Krueger. Âmes sensibles s'abstenir, donc. 
Les personnages du roman sont pour la plupart attachants, mis à part cette Ludivine Vancker, tête de mule éperdue d'enquête qui m'a plusieurs fois donné envie de distribuer des claques. Mais cela n'a pas nuit à mon plaisir de lecture ni entamé mon envie de lire la suite de ses aventures !
En bref
J'avais découvert Maxime Chattam dans le registre du thriller fantastique avec Le Signal, je peux désormais affirmer qu'il est aussi talentueux dans le genre du polar musclé et sanglant !
Le livre
La conjuration primitive de Maxime Chattam Editions Pocket (2014), 544 pages

Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazine