Magazine Humeur

Enfumage #3

Publié le 05 juillet 2020 par Observatoiredumensonge

Pas de faillite qu'il promettait le Président ! La réalité une fois de plus dément le Président. Là, c'est d'un véritable scandale d'État dont il s'agit, passé quasiment sous silence et qui touche des millions de gens.

Par Alexandre Goldfarb


Saison 1 : cet épisode N° 3 s'intitule " Avec Macron, sur le carreau ".

" Pour la vie économique, pour ce qui concerne la France, aucune entreprise, quelle que soit sa taille, ne sera livrée au risque de faillite. Aucune Française, aucun Français, ne sera laissé sans ressources. "

Déclaration du 16 mars 2020 du Président Macron sur tous les chaînes de télé !!!

Pour les " tu crois " " t'es sûr " et autres " c'est pas vrai ? " voici le lien officiel du discours du Président Macron :

https://www.elysee.fr/emmanuel-macron/2020/03/16/adresse-aux-francais-covid19

" Au cirque il y a Monsieur Loyal,
en politique, c'est Monsieur Banal,
un rôle mal interprété par Macron... "

Résultat 3 mois plus tard ?
On comptabilisait au total en France métropolitaine une moyenne de 2 767 774 entreprises. (Source INSEE donc inattaquable)...
Déjà parmi les entreprises connues sont en faillite entre le 16 mars 2020 et aujourd'hui :
ALINEA 2000 salariés sur le carreau (ameublement).
FAUCHON épicerie de luxe.
La chaîne de télé RMC sport news a stoppé son existence le 2 juin 2020 et la maison mère, ALTICE, s'apprête à licencier un tiers de ses effectifs dans le groupe, comprenant BFM-TV.
La marque de vêtement CELIO faute d'obtenir un accord avec les banques est en faillite... 4.000 salariés en moins.
La marque La Halle + de 5.000 salariés est en redressement judiciaire depuis le 2 juin 2020
Naf Naf (1.170 salariés), placé en redressement judiciaire le 15 mai, va être racheté par le groupe industriel SY qui s'est engagé à conserver 75% des emplois en France.
Camaïeu: l'entreprise de prêt-à-porter (3.900 salariés, 634 magasins) a été mise en redressement judiciaire le 26 mai avec une période d'observation de six mois. Le gouvernement dit chercher un repreneur.
Le fabricant jurassien de lunettes L'Amy (120 salariés) a été placé le 2 juin en redressement judiciaire.
L'enseigne de chaussures du groupe Spartoo André (600 salariés) a été mise en redressement judiciaire début avril après avoir dû fermer ses magasins et perdu près de 4 millions d'euros les deux dernières semaines de mars.
Phildar, à son tour, dépose le bilan.
On pourrait presqu'en rire devant une telle incompétence gouvernementale et politique mais il s'agit d'une situation tragique.
etc, etc...
Alors, Monsieur Le Président, ce sont bien de faillites retentissantes dont on parle et encore quelques milliers d'autres moins connues ont ou sont en train de faire faillite.
Tiens, sur ce sujet, on entend plus votre ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, qui avait répété en boucle qu'il n'y aurait pas de faillite en France...
Et les médias sont d'une étrange discrétion sur le sujet.
Et encore je ne vous parle pas des entreprises dont les charrettes vont être énormes, ou le sont déjà en douce, comme Renault avec une première charrette d'environ 4.600 employés, entrainant des fermetures de sites, ce qui revient à une faillite... Air France prévoit déjà d'ici la fin de cette année, au moins 8.000 licenciements et AirBus annonce au moins 15.000 licenciements.
pendant que le Président joue à l'écologiste de salon et ose évoquer un nouveau cap que dans un article récent, j'ai intitulé " Un nouveau cap nommé Imaginaire" .
Enfin, un chiffre qui n'est même pas commenté par nos grands médias, chiffre pourtant essentiel indiquant que le déficit prévu en 2020 pour la France serait minimum de 13,5 % alors que la moyenne dans le monde serait de 4,5% !!! En réalité on devrait même dépasser les 20%...
Cerise sur le gâteau, le gouvernement claironne partout qu'une dette publique qui risque de passer les 120% ne serait pas une mauvaise chose. Bah voyons !
C'est un peu comme si on vous disait : il y a le feu chez vous mais pas tout ne brûlera...
Juste pour les amnésiques : il y a quelques mois, le gouvernement jugeait déraisonnable d'augmenter la dépense publique...

Macron promet des milliards que la France n'a évidemment pas.
Enfin osons la question qui tue : Macron est-il un nouveau Mandrake, vous savez le fameux magicien ? Ou bien croit-il, au lieu de gouverner, jouer au Monopoly ?

Heureusement qu'existe le pince-sans-rire du gouvernement, le ministre des Finances : Bruno Le Maire qui a déclaré " L'addition, ce n'est pas le sujet. A un moment donné, il sera bien temps de faire les comptes, mais aujourd'hui, la mobilisation est totale pour sauver notre appareil de production, et garantir qu'il y ait le moins de faillites possible dans notre pays. "
Il faudra l'expliquer aux nouveaux chômeurs dont l'entreprise a mis la clé sous la porte... Ils ne devraient pas vraiment apprécier.

Mais là où on croit rêver, c'est quand des médias " dits sérieux " vante la prise de décisions qui ruinent la France.
C'est carrément du délire pour justifier tous les mauvais résultats et toutes les prévisions catastrophiques.
Toujours l'exemple du feu dans la maison : vérifiez si vous êtes bien assurés pendant que tout brûle...
Avec Macron sur le carreau

ENFUMAGE, la série s'arrêtera-t-elle un jour ? Enfumage #3

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Alexandre Goldfarb pour Observatoire du MENSONGE

Retrouver la série ENFUMAGE en cliquant sur le N° :

La vidéo qui fait du bien de Charlotte d'Ornellas :

La politique, c'est de plus en plus drôle. Ceux qui initient les choses deviennent ceux qui veulent des commissions d'enquête ensuite. Ainsi, c'est plus simple d'être à la manoeuvre et quand tout est découvert, de se refaire une virginité... De mieux en mieux !!!

Agnès Buzyn, question ENFUMAGE, c'est pas mal non plus :
Agnès Buzyn déclare en bafouillant qu'elle, en tant que ministre de la Santé a fait interdire la chloroquine sous le prétexte qu'il y avait trop de médicaments sur le marché : sans rire !!! Et, il y a des gens pour voter pour LREM ? Or, dans sa déclaration qui passe inaperçue, elle situe cette interdiction en novembre 2019 alors que le virus est officialisé le 24 janvier 2020 et déclaré seulement le 23 février 2020 comme épidémie... L'article OCTOBRE 2019, publié dans le monde entier et même repris par les médias français, démontre que le virus a commencé en octobre 2019 et de toutes faons officiellement en Chine en Novembre 2019. Ce qui s'est passé n'est ni plus ni moins qu'un mensonge d'État.

Enfumage #3

Vous avez le droit de nous soutenir en vous abonnant simplement à :

Enfumage #3parution chaque samedi

La Semaine du MENSONGE pour 12 € par an. Votre aide nous est précieuse !

Validation sécurisée du formulaire de paiement en cliquant ICI

En cadeau, pour tout abonnement à Semaine du MENSONGE, vous recevrez mon dernier livre en PDF " à travers mes commentaires "(V2)

*****

NB : v érifiez que notre mail n'arrive pas dans vos indésirables...

Autre mode de paiement pour s'abonner :

est présent dans Observatoire du MENSONGE 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 60 auteurs qui contribuent à son succès. Merci à tous ceux qui nous suivent, qui partagent et qui nous soutiennent.

Enfumage #3N'hésitez pas à commenter après cet article ! Vous pouvez utiliser un pseudo et votre adresse mail n'apparaitra pas...

Retrouvez Observatoire du MENSONGE sur Facebook en cliquant ICI


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Observatoiredumensonge 295077 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine