Magazine Nouvelles

Marilyne Bertoncini et Ghislaine Lejard | À fleur de bitume-Itinéraires urbains

Publié le 23 février 2024 par Angèle Paoli

                                                                                                                                                     << Poésie d'un jour

                                                                                                                                                   

Collage(2)

Tu foules le trottoir
Et tu n’y prends pas garde mais
des chemins fuyants se dessinent allant on ne sait où

Planes et superposées des montagnes
se dressent sous ta semelle
de moins en moins visibles dans la brume aqueuse de l’horizon rêvé
comme dans ces paysages qu’on somme Shanshui


Une porte dans la montagne répond à une porte inverse
dans le ciel de ciment
C’est comme une marelle
Tu pourrais sauter de la Terre au Paradis
ou entrer en Enfer


Qui sait où mènent ces venelles ébauchées par la pluie
sur le bitume nu
entre les pavés jointoyés par l’herbe qui s’agrippe
sous le crépi qui se craquèle en surface des murs abandonnés


En lavis sur le carrelage
s’esquisse à la sépia un sentier sans issue


Le tableau est signé d’une feuille pâle posée dans l’angle
une branche mime un tronc couronné d’une cime fantôme
irradiant dans le crépuscule où les ombres évoluent
comme d’étranges constellations…

Marilyne Bertoncini

IMG_9960 (1)

Des ombres fantomatiques se dressent
énigmatiques traces oubliées
en noir et blanc
se dessine un paysage voilé
une lumière mystérieuse
dévoilée
irradie déborde
simplement déposée
en un éclair obscur
allégorie d’une révélation
que notre présence accueille


L’ombre d’un oiseau
recouvre de ses ailes
nos fragilités, nos craquelures
au croisement de nos routes intimes
des nuages noirs pélerinent
processionnent au-dessus du chemin
pour un dépaysement à portée de main


Une feuille éclat de soleil
posé sur le gris des jours
chasse toute colère toute tristesse
dans les brumes un chemin blanc
se détache


Ghislaine Lejard

Bero lej

Marilyne Bertoncini et Ghislaine Lejard, À fleur de bitume-Itinéraires urbains, Préface de Jacques Robinet, Photographies de Marilyne Bertoncini,
Collection Duo, Les Lieux-Dits 2024

MARILYNE  BERTONCINI

Bertoncini

Source
■ Marilyne Bertoncini
sur Terres de femmes 

→ [En nageant jusqu’au bout de ton rêve] (extrait de Mémoire vive des replis)
→ À l’ombre du mûrier (extrait de L’Anneau de Chillida)
→ La Dernière Œuvre de Phidias (lecture d’AP)
→ [Ici… Là] (extrait de La Dernière Œuvre de Phidias)
→ Labyrinthe des nuits (lecture d’AP)
→ La Noyée d’Onagawa (lecture d’AP)
→ [Je l’imagine] (extrait de La Noyée d’Onagawa)
→ Sable (extrait)
XXL...S, L'Atelier du Grand Tétras, 2021

 
■ Voir aussi ▼
→ (sur le site de la mél [Maison des écrivains et de la littérature]) une fiche bio-bibliographique sur Marilyne Bertoncini
→ (sur Recours au poèmeplusieurs pages sur Marilyne Bertoncini
→ Minotaur/a, le blog de Marilyne Bertoncini
→ (sur le site de la revue Textureune lecture de Mémoire vive des replis de Marilyne Bertoncini, par Philippe Leuckx

  ■ Ghislaine Lejard
→ Recours au poème


Retour à La Une de Logo Paperblog