Magazine Humeur

Qui ose dire que les ados pillent ?

Publié le 05 novembre 2008 par Kesjendi

Le projet de loi Hadopi [fr] est malheureusement très (trop!) présent dans l’actualité ces derniers  temps.
Ceux qui méconnaissent le sujet peuvent aller se rafraîchir la mémoire ou s’informer sur le site de la Quadrature du net [fr] qui suit le dossier de très près, ou alors chez UFC-Que choisir [fr] qui en fait une synthèse. Dans le fond, je n’ai rien de plus à apporter que ce que vous pouvez lire sur les 3 liens précédents. Sauf à vous inciter à aller signer, si ce n’est pas déjà fait, la pétition portée par SVM (fr].

L’objet de mon billet n’est pas là, du moins pas directement.

Je pars juste d’un truc que j’ai appris récemment : la mise en ligne par le ministère de la culture d’un site “pédagogique” qui a vocation à expliquer le projet de loi Hadopi et qui est nommé J’aime les artistes [fr].

Et je dis, ok, je vais jouer le jeu et m’intéresser à ce qui s’y raconte afin de voir ce que je dois mettre en œuvre pour ne plus me comporter comme un délinquant numérique.

Je précise que j’utilise GNU/Linux (OpenSUSE pour être précis) sur mes différents PC, et que même si j’ai un dual-boot sur une machine celle-ci est alimentée exclusivement en logiciels libres.

C’est parti, j’y vais je clique !

Sur ce site, on a d’abord droit à une explication dans des termes moins lyriques que ceux qu’on entend ou lit d’habitude à ce sujet (pirates, pillage, zone de non droit, mort de la création, …etc.), et on nous informe  “presque” gentiment que c’est pas bien de télécharger illégalement des œuvres que c’est même pas nous qu’on les a créées.
Bref, qu’il faut aimer les artistes, et donc ne pas les priver de la becquée pour qu’ils continuent à piailler.

On a ensuite droit à une page consacrée à l’offre de téléchargement légal [fr],  censée (me dis-je à tort) nous diriger vers des sites qui devraient permettre de faire ce qui est possible sur des réseaux de peer to peer mais de façon légale : je télécharge et je fais ce que je veux avec ce qui désormais m’appartient.
Sauf que, ben non.
Parce qu’en fait, tu ne le sais pas encore mais tu risques un jour d’être tenté de faire avec ce que tu viens d’acquérir légalement (pas inutile de le rappeler) des choses inavouables, alors par anticipation on a préféré en limiter l’usage (nombre de copies possibles, logiciels et matériels avec lesquels le fichier peut être lu).

Plein de bonne volonté, je me suis donc plié à une rapide revue de ce qu’on nous propose pour ne plus être considéré comme un braqueur de royalties :

  • On commence par nous lister les différents fournisseurs d’accès à internet et on renvoie vers leurs sites respectifs.
    Je ne suis pas allé voir en détail ce que chacun propose.
    Pour ce qui me concerne, mon FAI (celui qui avait un logo bleu devenu rouge très récemment)  propose plusieurs offres (je me suis limité à la musique) qui ne sont compatibles que si on est équipé d’un PC sous Windows avec Windows Media Player pour la lecture (je vais raccourcir en PC-Win-WMP pour la suite du billet).
    Utilisateurs de Linux ou de Mac circulez y a rien pour vous.

  • Ensuite sont désignés 2 distributeurs :

    VirginMEga [fr]
    : offre(s) compatible(s) PC-Win-WMP avec Internet Explorer en plus.

    FnacLive [fr] : j’ai rien compris sur ce site là, je suis donc allé sur FnacMusic [fr] où l’on a droit à une offre compatible PC-Win-WMP, ou alors un catalogue restreint de mp3 sans DRM. Limitation du nombre de transferts pour les 2 formules.


  • Puis sont listées 4 majors qui renvoient vers des sites de ventes parmi ceux cités plus haut ou plus bas.

  • Sous autres sont répertoriés différents acteurs qui proposent soit de l’écoute ou du visionnement en ligne gratuitement ou du téléchargement.
    Je me donc suis intéressé à 3 d’entre eux qui proposent du téléchargement de musique :
    - MusicMe [fr] propose de l’écoute en ligne gratuite limitée ou alors des abonnements mensuels compatibles PC-Win-WMP.
    - e-Compil [fr] est compatible PC-Win-WMP uniquement.
    - StarZik [fr] propose une offre de téléchargement PC-Win-WMP et une autre offre qui est nommée mp3 sans DRM mais qui permet de télécharger dans d’autres formats tels que FLAC ou OGG par exemple. (je suis client satisfait en vrai, pour les sans DRM au format qu’on veut).

Et puis là, allez comprendre pourquoi, lassé, j’ai renoncé à continuer à m’informer, parce que décidément c’est sans aucun doute vouloir rester à la marge que ne pas utiliser le PC-Win-WMP qui ouvre les portes de la consommation restrictive.

Pour que ce billet ne se termine pas de façon trop brusque parce qu’orphelin de conclusion, je signale 2 sites parodiques de celui qui héberge la propagande de la fine équipe :
Dédé, Ça va couper [fr] de l’UFC-Que choisir et J’aime les internautes [fr].

  

Retour à La Une de Logo Paperblog