Magazine Journal intime

Les écureuils de central park sont tristes le lundi

Publié le 06 avril 2010 par Pralinerie @Pralinerie
Les écureuils de central park sont tristes le lundiJ'ai reçu le dernier livre de Pancol par ma maman. Je me suis immédiatement plongée dedans pour retrouver Joséphine, Hortense et Shirley.
Le tome précédent se terminait sur des notes plutôt dramatiques. Celui-ci commence donc sur un malaise, un vague à l'âme. Lequel s'exprime par de petites phrases, parfois sans verbe, des points de suspension, des doutes.
Hortense est à Londres et c'est toujours hyper compliqué entre elle et Gary. Mais dans le monde de la mode, elle se débrouille pour avancer. Je crois que c'est surtout pour elle que je voulais connaitre la suite. Hortense est mon personnage favori. Elle n'a aucun scrupule, a un but, et y arrive systématiquement. Et puis Gary est assez sexy avec sa musique et sa détermination.
Joséphine est à Paris. Elle fait la bonne mère de famille, soutient son HDR, peine à se remettre à l'écriture... Et a une vie sentimentale proche du néant.
Zoé, la petite dernière, grandit et s'épanouit tandis que Shirley, outre Manche, se sent vieille, inutile et refuse d'aimer.
Philippe et Alexandre sont aussi à Londres et méditent sur la vacuité de l'existence. C'est un peu Ensemble, c'est tout dans leur appartement !
Marcel et Josiane cohabitent avec un surdoué, c'est pas évident mais assez marrant. Et la méchante Henriette est maintenue en vie par son avarice et sa perversité.
Et pourquoi central park ? Parce que plusieurs de nos personnages se rendent outre atlantique. Et les écureuils ? Ils sont tristes de ne plus être au centre de l'attention, une fois le we fini.
Intéressant pour connaitre la suite de la série mais pas franchement exaltant. Ce livre est un pavé, souvent écrit de façon indigeste. Toujours pas convaincue par cette auteur et cette narration. Et même pas de petit rayon de soleil à la fin, ça ne m'a pas mis de bonne humeur, Las...

Retour à La Une de Logo Paperblog

LES COMMENTAIRES (1)

Par sushis
posté le 11 mai à 16:19
Signaler un abus

au secours ne pas acheter, catastrophique, elle a pété un plomb la Pankol, je vous aurai prevenu

A propos de l’auteur


Pralinerie 1161 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte