Magazine Peinture

Lille Art Fair – 3ème édition – Mes préférences à moi (sic)

Publié le 26 avril 2010 par Masmoulin

J’ai visité samedi après-midi, la 3ème édition de Lille Art Fair, la Foire internationale d’art contemporain qui s’est tenue à « Lille grand palais » du 22 au 25 avril 2010

Une soixantaine de galeries et éditeurs d’art  étaient présents. La moitié  d’entr’eux y vennaient pour la première fois. Les galeries lilloises étaient sept. Vingt parisiennes, sept belges, une allemande, trois viennaient du Japon, d’Italie et de Suède. Les autres du Sud de la France. Elles présentaient  plus de 230 artistes reconnus ou émergents de 13 nationalités différentes.

Didier Vesse a pris la direction artistique de l’événement, suite au décès d’Olivier Billiaert en avril 2009. Il a été courtier en livre d’art, galeriste et organisateur des foires Artenim de Nimes et de Grenoble.

Lille Art Fair présente bien entendu en majorité des œuvres originales uniques. Le principe du « solo show » ou du « double show » où sont présentés un ou deux artistes a été proposé aux galeries. On y trouve l’œuvre peinte, le dessin, la vidéo, la photographie plasticienne, les installations, la céramique, la sculpture. La foire cette année s’ouvre également à l’édition d’art, au livre d’artiste. Et aussi, avec Print Art Fair à tous les budgets en proposant des estampes, des sérigraphies, des gravures, de la digigraphie .

Cette édition 2010 m’a semblé en très net progrès par rapport à l’opus précédent . C’est l’avis d’une majorité de galeristes  avec qui j’ai conversé. Un seul regret :à 100 kilomètres de Lille, se tenait au même moment, le 28ème Art Brussels. C’estun peu dommage que la programmation n’a pas pu en tenir compte.

@-@-@-@-@

Voici une sélection des artistes qui, au cours des trois heures de mes pérégrinations,ont le plus  retenu mon attention. Le choix est subjectif. J’ai  classé les artistes dans l’ordre alphabétique. Les œuvres qui illustrent monpropos ne sont pas nécessairement celles que j’ai vues à la foire.

La  Galerie Nicole Gogat qui vient d’ Aigues Mortes présente Sandrine Blondel. L’artiste née en 1964 peint sur les “plaques d’acier structurées par la rouille”  essentiellement des paysages industriels et urbains 

blondel-sandrine.1272170377.jpg

 Sandrine Blondel

Chez Visionairs Gallery de Paris c’est le travail de Jean-Noël Chazelle que l’on peut voir que l ‘on peut voir sur cette vidéo en pleine action créative.

le-triomphe-de-la-matiere-sur-ton-destin-i.1272170674.jpg

Jean-Noël Chazelle 

La galerie Cimaise à présente l’artiste belge Nathalie Clément peintre et graphiste. Elle montre des toiles cloisonnées comme ci-dessous,.Mais aussi de jolies fleurs,des marines,des vues de Venise, dans un style très personnel.

clement-nathalie.1272170973.jpg

Nathalie Clément 

La Galerie D X de Bordeaux présente Serge Labégorre, Jean-Marc Comby et Philippe Croq. C’est le dessin et la peinture qui ont sauvé ce breton, tombé malade alors qu’il travaillait dans l’aéorspaciale. IL peint des grands formats en technique mixte sur papier et bois.

croq.1272184048.jpg

Philippe Croq

La galerie Vivo Equidem de Paris présente Sylvester Engbrox. Ce peintre qui a été  photographe est d’origine allemande. Il est né en 1964 et vit à Paris. Il met en scène des “personnages dans des décors élaborés et improbables”. La femme du couple ci-dessous me fait penser au Balthus de la Jeune fille au chat

engbrox-couple.1272185955.jpg

Sylvester Engbrox

Chez Laurence Esnol Gallery de Paris est présenté H Craig Hanna un peintre  et dessinateur américain né à Cliveland en 1967.Il est avant tout portraitiste. Il peint à l’encre, à l’acrylique, sur papier, sur bois sur persplex. J’ai retenu ici ” Gisele In Yellow Ink”- encre et acrylique de 2009.

garig-hanna.1272198047.jpg

H Craig Hanna  

La Galerie 22 de Coustellet près d’Avignon propose les oeuvres de Bertil Hansson artiste né en Suède en 1950. Il peint  à l’huile mais aussi à l’aquarelle. J’aime beaucoup sa série November dont voici le n° I. Je formule le voeu que Galerie 22 “face école” et que les années suivantes ce médium à la technique difficile soit mieux représenté. 

november_i_.1272198477.jpg

Bertil Hansson

Sur le stand de  Galerie Prodromus de Paris j’ai pu conversé avec Yannis Markantonakis cet artiste crétois né en 1955. Il est d’une extrème gentillesse. Il peint des bateaux, un peu comme certains  paquebots de Dufy, et aussi ce qu’il voit de chez lui à Paris où il vit qu’en il ne s’échappe pas vers son île natale.

cretois.1272217095.jpg

Yannis Markantonakis 

La Galerie Collégiale à Lille présente  les “Leures numériques ” de  François Martinache un artiste du cru. Son atelier est installé à  Roubaix. Il  travaille en ce moment sur des séries de peintures numériques imprimées sur aluminium. Il m’a dit qu’actuellement, ses outils étaient Photoshop et autres logiciels spécialisés. Mais avec par le regard du peintre qu’il est avant tout. Voici “Glutamate-France” de 2006

marinache-glutamate.1272218489.jpg

François Martinache

b>gallery de Rome présente Claude Mollard. Cet énarque versé dans “le culturel”  photographie des arbres du monde entier. Il traque de évocations de formes humaires comme dans ses “Origènes”.Son travail est dans la même veine que celui du niçois Cédric Pollet  à qui j’avais consacré un article en mai 2009.

itabirito-bresil-2004.1272219395.jpg

Claude Mollard

La  Galerie M C Goinard de Paris présente des oeuvres récentes de Gina Pellon née au Brésil en 1926. Cette artiste née en a fait partie de l’éphèmère Mouvement CoBrA- Danois

lolita_8.1272219726.jpg

Gina Pellon

La Galerie Anne Cros à Pézenas présente le portraitiste Patrick Singh né dans le Var à Hyères en 1963. Il travaille les encres et la peinture à l’acrylique

singh.1272220273.jpg

Patrick Singh

For Art Gallery une jeune galarie lilloise. Elle présente Gérard Stricher “un jeune peintre né il y a soixante ans” dans l’Est de la France. Il réalise des peintures à l’huile et des oeuvres mixtes, encres et pastel sur papier

stricker-nuit-orage.1272220872.jpg

Gérard Stricher

Enfin je termine avec la Galerie GNG de Paris qui présente les paysages bucoliques mais aussi industriels de Marion Tivital

tivital-2.1272221167.jpg

tivital-1.1272221198.jpg

Marion Tivital

Et puis il y a les tableaux de Speedy graphito  ou de  Peter Klasen dont on a apprécié la rétrospective récente au Tri Postal. Et aussiMohamed Lekleti que j’avais déjà remarqué l’an dernier, à la Galerie Jean-Marc Laik à Koblenz. A l’année prochaine !

é&

é&


Retour à La Une de Logo Paperblog