Magazine Nouvelles

Il ne restera que toi…

Publié le 30 juin 2011 par Yelyam
Il ne restera que toi…

Exposition Ninja by Collectif Cyklope

Un jour, je mourrai et tu seras seul à garder la mémoire de nos étreintes.

Peut-être apprendras-tu la nouvelle par un ancien ami se souvenant que nous étions amants.

Peut-être la liras-tu dans une rubrique d’un journal qui serait devenue habituelle à nos âges avancés

Peut-être le sauras-tu avant tout autre parce que tu partages ma vie, forcément mon lit.

Et ainsi, par mon passage de l’autre côté, tu seras promu le gardien de mes rires, qui n’éclateront plus.

Un grand froid te remplira : nous étions deux, même si c’était il y a longtemps, même si tu avais déjà oublié.

Mais ma disparition du monde te hantera, toi qui ne pensais plus à moi, et moi qui ne saurais donner ton nom, reconnaître ton visage d’aujourd’hui…

Tu te remémoreras ces moments singuliers ou pluriels partagés sur les routes, les places, les clairières, les parcs, les voitures, au bout de ma rue, la table d’une cuisine, l’intimité de ta chambre…

Un seul et unique baiser ou des caresses plus avancées, ou encore l’amour, refait un nombre incalculé de fois, donnant à chaque fois le même résultat : l’ardeur qui se calme, le désir qui retombe, les rires qui se font sourire, les bras liés aux jambes, les endormissements collés-serrés puis, les corps, (les mêmes, incroyable… les mêmes!) qui se séparent….

La distance qui s’installe, qui laisse la place à un froid…

Prémice de ce froid qui habitera mon corps, ce jour où je mourrai

Brouillon de ce froid qui habitera ton coeur, peut-être, ce jour où, de nous deux, il ne restera que toi…


Retour à La Une de Logo Paperblog