Magazine

Le festival de la Colle-sur-Loup a l'âge de raison !

Publié le 20 juillet 2011 par Podcastjournal @Podcast_Journal
PLAN DU SITE Recherche d'évènements à venir (indiquez un mot significatif) « Des mots et des notes » le titre du festival ne pouvait être aussi bien choisi, car depuis sept ans les organisateurs proposent un programme éclectique et équilibrée, où textes d’auteurs et musique forment un tout harmonieux : « notre objectif est de permettre, à tout un chacun de se sentir à l’aise et de trouver un thème qui puisse susciter de l'intérêt. », précise Elisabeth Clément, adjointe à la culture.

Les 22 et 23 juillet prochains au parking du Jeu de Paume, le festival accueillera deux pointures de l’humour : Liane Foly et Pierre Palmade.
L’artiste originaire de Lyon étrenne, depuis 2010, son spectacle, sur la scène parisienne avec « la folle part en cure ». Elle donnera, une vision complète de son immense talent, passant avec l’aisance qu’on lui connaît du chant ,à une trentaine d’ imitations, fruit d’un travail acharné, qui vont de Sylvie Vartan à Céline Dion sans oublier son ami, Elie Kakou : « Je passe beaucoup de temps à scruter les personnages quand, c’est trop laborieux, j’abandonne, ça ne viendra pas sinon me promener dans les tessitures différentes est une passion voire une passion ou même un jeu qui m’amuse et me comble (…) ». Des "imitations salutaires" qui fond partie de sa cure de « rigologie. »

Pierre Palmade livrera au public ses états d’âme et ses angoisses existentielles « je n’ai jamais été aussi vieux », une occasion pour revenir sur sa vie et sur l’hyper médiatisation dont il a été victime, mais aussi sur les premiers pas dans le métier d’un commentateur de foot plutôt novice…enfin très novice ! pour le plus grand plaisir du public, il jouera les présidents en campagne, un sujet qui colle à l’actualité.

Le jazz : colonne vertébrale du festival

A l’heure de l’apéritif, la place de Gaulle s’anime et vibre au son du jazz . Et depuis quelques années dès 19:00 on assiste à un déferlement musical de qualité, où toutes les tendances du jazz sont brillamment représentées. Preuve que le jazz azuréen se porte plutôt bien.
La programmation a été confiée au pianiste de jazz, Philippe Villa, qui retient les artistes pour leur talent et leur sensibilité, mais aussi de leur actualité. Jean-Marc Jafet et le « Jobim Project » qui rendra hommage le 21 juillet à 19 :00 à la musique de Carlos Jobim, le père de la Bossa nova qualifié de « Gershwin brésilien »

Le 2 août, les amis du trompettiste François Chassagnite, disparu au mois d’avril dernier, lui dédieront le concert , qu’ensemble ils auraient dû jouer….

Trois nouveaux artistes : Capucine Ollivier (27 juillet), le Big Band Rhein-Neckar (1er août) Rémi Vignolo (10 août) feront leurs premiers pas très attendus, entre temps les habitués du festival auront retrouvé les Sashird Lao (9 août), Denia Ridley Fred d’Oelsnitz et Philippe Villa qui rendra hommage à musique de Michel Legrand et qui interprètera les morceaux extraits de son dernier album : « Souffles », un jazz aérien que les amateurs de Keith Jarrett apprécieront !
In his first book, Ghassan Dairi, honorary Consul of Lebanon in North Carolina of the United State... Podcast (301.24 Ko) Situé au centre du continent africain,avec une superficie de 475.000 km², une population de sep... Podcast (615.54 Ko)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • L’année numérique

    L’année numérique

    Depuis 2009, voici l'exercice de recul sur l'année numérique écoulée avec projection sur l'année qui commence. Cette année 2020 a accéléré la transformation... Lire la suite

    Le 06 janvier 2021 par   Davidfayon
    HIGH TECH, INTERNET, WEB2.0
  • Cake au café et aux dattes

    Cake café dattes

    Une recette qui réchauffe ( recette de notre amie Diane, Québécoise gourmande )ce cake vient à point nommé pour le dessert du soir, en regardant tomber la... Lire la suite

    Le 06 janvier 2021 par   Annickb
    CUISINE, RECETTES