Magazine

Ubu roi du dimanche

Publié le 09 septembre 2012 par Despasperdus

Le Figaro signale cette semaine que le PDG de Bricorama - récemment condamné à une amende sévère pour avoir ouvert ses magasins le dimanche - menace de supprimer environ 500 emplois.

fermeture90912.jpg

Au-delà de ce chantage inacceptable à l'emploi dans un pays où le chômage officiel atteint près de 10 % de la population active, ce fait révèle les incohérences d'une législation qui ne garantit pas l'égalité sur l'ensemble du territoire.

La situation est ubuesque puisque Bricorama pourrait ouvrir le dimanche comme la concurrence si ses magasins avaient un rayon jardinage. A priori, il suffirait que Bricorama mette en place un petit rayon avec des paquets de graines, des pots de fleurs et quelques sacs de terreau pour contourner l'interdiction...

090912.jpg

Si aujourd'hui, le repos dominical demeure la règle, diverses lois, parfois clientélistes à l'instar de la loi Maillié, ont limité peu-à-peu son champ d'application, aboutissant à des absurdités, et plus généralement à généraliser et à banaliser l'exception du travail dominical. Bien entendu, Ubu sert la cause des libéraux qui voudraient déréglementer pour offrir au patronat la liberté d'ouvrir 7 jours sur 7.

Fort heureusement, il parait qu'en mai et juin dernier, un président de la République et une majorité de gauche, a priori hostiles au libéralisme, ont été élus... Il serait temps que ces élus - là n'oublient pas les salariés victimes du travail dominical !

fermeture9912.jpg

Alors camarades socialistes, le repos dominical, c'est pour quand ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Despasperdus 4931 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte