Magazine

Sumatra authentique

Publié le 28 juillet 2012 par Ibubudi
Sumatra authentique
En flânant sur le net, depuis la France, nous avons fait connaissance avec Anne, une française amoureuse de l'Indonésie, et plus particulièrement d'un indonésien, Ricky. Elle vit actuellement entre Padang (capitale de Sumatra Ouest) et Nagari Sungai Pinang, un petit village de pêcheur qui semble au bout du bout du monde,  avec son mari et leur joli bébé, Alicia.
Sumatra authentique
Avant de repartir pour Java via Padang nous avons donc fait une escale de 3 jours sur les bords de l'océan indien, saisissant cette chance de les rencontrer, dans un cadre idyllique.
Sumatra authentique
Sumatra authentique
Là, Ricky et sa joyeuse équipe développent une forme d'écotourisme responsable en accueillant des visiteurs de tous pays dans la "beach house" et dans 3 bungalows récemment construits face à la mer. Leur très beau site internet http://authenticsumatra.com/ vous présentera leur activité mieux que je ne saurai le faire.Sumatra authentiqueSumatra authentique

Nous étions accueillis dans l'un des trois bungalows sur la plage,  tous étaient occupés par des voyageurs, comme les chambres de la maison, certains dormaient sous la tente sur la plage, d'autres remettant leur départ de jour en jour afin de goûter encore aux bonheurs simples de ce petit paradis. Tous venaient d'horizons différents, ouverts et curieux, partageant une vision du voyage humaniste et aventureuse, beaucoup parlaient français, donnant cette surprenante impression de se trouver dans une enclave francophone secrète...Sumatra authentique

            Sumatra authentique     Sumatra authentique

La première journée, nous partîmes tous ensemble en marchant, accompagnés de quelques membres de l'équipe  en traversant campagne, rizières et forêt profonde jusqu'à de magnifiques cascades descendant le long de rochers énormes.              

Sumatra authentique
             
Sumatra authentique

Je bravais mon incurable peur du serpent mais c'est un autre genre de bébête qui se mit sur notre chemin: de petites sangsues se tortillant au sommet des brindilles le long du chemin, prêtes à se ventouser sur nos mollets et c'est entre les doigts de pied de mon fils que l'une d'elle eut l'impudence de venir se loger! C'était sans compter sur la vigilance de Bam-Bang notre accompagnateur qui la repéra et l’ôta habilement avant de lui faire regretter ce choix en la pulvérisant sans autre forme de procès. Il fallut aussi marcher sur un tronc d'arbre abattu entre deux gros rochers, Bam-Bang saisissant mon fiston sous le bras et bondissant sur le tronc avec une facilité ahurissante, tandis que "Maman" (car c'est comme ça que la bande de djeunz m'appelait...) envisageait l'obstacle à 4 pattes, mettant de côté un instant élégance et dignité pour un passage plus sûr... ça c'était pour le petit côté "Indiana Jones" mais l'impression globale de cette ballade tenait davantage du ravissement devant une nature grandiose et préservée, et de la sérénité communicative des villageois cultivant les rizières de la vallée.             
Sumatra authentique
               
Sumatra authentique


Sumatra authentique

Après avoir nagé dans les bassins et sauté depuis de hauts rochers (enfin... en ce qui concerne "Maman", elle s'est contenté de regarder sauter), c'est fourbus mais heureux que nous sommes rentrés, avec le "bonus accueil trop gentil" d'un villageois qui nous a poussé, Maman et son fiston, en scooter, sur le dernier kilomètre. Mention spéciale à Papa Bud' qui a porté son fiston de 20kg sur la quasi totalité du chemin du retour pour cause de sandale cassée et de sangsue affamée.


Sumatra authentique
Sumatra authentique
Une bonne soirée passée sur la terrasse de la "beach house" où l'équipe s'égosille chante avec ferveur au son de la guitare, et une nuit bercée par le bruit des vagues (surfables, surtout en juillet-août, avis aux amateurs) plus tard, nous avons emprunté un bateau de pêcheur le lendemain pour mettre le cap sur un îlot voisin: sable fin, coraux et poissons colorés, hypnotiques dégradés de bleus et escale sur une remarquable plage double formée par un tombolo de sable blanc.
Sumatra authentique
Sumatra authentique
        
Sumatra authentique
          
Sumatra authentique

Sumatra authentique

Sumatra authentique

Ce fut un court séjour intensément vécu, qui me laisse comme seul regret de ne pas être resté assez longtemps pour approfondir ces nouvelles connaissances, et comme unique conseil à vous donner: Allez-y!
Sumatra authentique



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossiers Paperblog