Magazine Journal intime

Les films de mes amoureuses

Publié le 11 décembre 2013 par Amaury Watremez @AmauryWat

"Jules et Jim" je l'ai vu avec C. qui croyait que j'étais Jules et qu'elle était Catherine, elle marchait sur le rebord des parapets au dessus de la Seine, en équilibre entre deux hommes comme dans le film.

Nous étions allés à l'Action Christine, et ensuite elle m'avait quitté après une virée chez Berthillon derrière Notre Dame, un truc de petit bourgeois hédoniste et réactionnaire, tu ne pourras pas pas comprendre ami lecteur issu d'une société spectaculaire et un rien grotesque.

"Pas de printemps pour Marnie" je l'ai vu avec E. qui était censée travailler pour le lendemain un exposé sur l'Espagne du XVIème siècle, que nous terminâmes dans le train de banlieue nous emmenant vers Nanterre. C'était une soirée de printemps, une nuit claire, tu voulais absolument que je regarde cet Hitchcock jusqu'au bout. Peut-être parce qu'il constituait une réponse à ton énigme, à ton sourire et ton regard gris-bleu tellement triste.

J'aurais tellement voulu te consoler mais je n'y suis jamais arrivé...


Jules et Jim (François Truffaut) - Bande annonce par lostinthiswhirlpool


Pas de printemps pour Marnie - Trailer par enricogay


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Amaury Watremez 23220 partages Voir son blog

Magazine