Magazine

Meilleur Ouvrier de France : Pourquoi pas vous ?

Publié le 12 décembre 2013 par Gifam

                            Meilleur Ouvrier de France : Pourquoi pas vous ?

Que vous soyez chef cuisinier, boulanger, artiste ou bien sûr prothésiste dentaire, pourquoi ne pas tenter le concours de Meilleur Ouvrier de France ?

En 1998, comme quatre autres confrères, j’ai obtenu le titre de Meilleur Ouvrier de France. Dix ans plus tard, il n’y avait toujours pas de nouveaux MOF prothésistes dentaires. Notre profession avait quasiment atteint un point de non retour car la règle veut que dans ce cas, le métier soit rayé du concours. Nous l’avons évité in extremis grâce aux deux derniers lauréats, Denis Elkaim et Lucien Dodi.

Les résultats de la profession sont révélateurs d’un manque de suivi des candidats. Étant Présidente adjoint au Bureau National des Meilleurs Ouvriers de France, je sais que les personnes qui tentent ce concours sont souvent très seuls face à leur sujet, et n’ose pas toujours demander conseil à leur entourage. Pourtant, l’œil critique d’une tierce personne est la clef du succès. Moi-même, j’ai beaucoup hésité à en parler autour de moi. Pourtant, les amis à qui j’ai confié mon intention de concourir m’ont été d’une grande aide. Lorsque nous avons  « la tête dans le guidon », nous ne voyons plus nos erreurs.

Une autre grande difficulté : Ne pas abandonner ! Le mental est primordial, il s’agit d’une véritable épreuve. Vous devrez gérer votre production habituelle et consacrer également un nombre d’heures impressionnant au concours. Mener ces deux entreprises de front est très éprouvant et vous passerez par de nombreuses phases de découragement. Ces moments là, vous ne pourrez les partager qu’avec une personne qui les a déjà traversés.

Cette analyse me porte à croire qu’un parrainage est nécessaire. Le candidat doit être suivi de manière personnalisé par un Meilleur Ouvrier de France en titre.

Dans les autres professions, cela existe déjà. Chez les cuisiniers, par exemple, il existe de véritables formations, des coachings, des entrainements… Et le résultat est là : à chaque session de nombreux candidats obtiennent le titre !

Dans la conjoncture actuelle, les bons prothésistes doivent se munir de titres exprimant leur excellence. Il s’agit d’un tremplin inégalé pour votre carrière et d’une arme pour prouver votre savoir faire exceptionnel.

Les Inscriptions sont ouvertes jusqu’à la fin de l’année. Si vous voulez vous lancer dans l’aventure, n’hésitez pas à me contacter sur devenir.mof@hotmail.fr, je vous orienterai dans vos démarches d’inscription et prendrai le temps de répondre à toutes vos interrogations. 


Retour à La Une de Logo Paperblog