Magazine

Hal

Publié le 09 janvier 2014 par Kuroohana @HanaBorderland

Hal_DVD.jpgAnnée : 2013

Réalisateur : Makihara Ryoutarou

Genre : Drame, Romance

Synopsis : Hal (ou Haru) est mort dans un accident d'avion. Ce drame a dévasté Kurumi qui éprouvait de profonds sentiments pour le jeune garçon. Depuis, la jeune fille a perdu toute raison de vivre, et reste cloitrée chez elle, laissant le temps passer. Mais un jour, Q01, le robot du grand-père de Kurumi, vient frapper à sa porte en ayant pris l'apparence de Hal, dans le but d'aider la jeune fille à retrouver gout à la vie.

Mon avis : J'ai vu la bande-annonce de Hal il y a un bon moment maintenant, et j'avais complètement oublié son existence jusqu'à ce que je découvre sa sortie en vostfr sur mon site de streaming préféré (le streaming c'est mal, acheter les DVD, c'est bien !). Ayant un faible pour les histoires dramatiques et connaissant le talent des japonais en la matière (Ano Hana, Les Enfants Loups, Le Tombeau des Lucioles et j'en passe) je me suis jetée dessus. 

haru5.jpg
haru3.png
haru6.jpg

On commence en grande pompe avec le crash de l'avion. Oui, un dessin animé qui commence avec la mort du protagoniste qui donne son nom au film, ça existe. Je sais d'avance que mes glandes lacrymales vont prendre cher mais je continue quand même. L'animation est assez banale pour un film, comme le chara design d'ailleurs, en fait cela correspond plus a un format OAV. Il dure 55 minutes environ, ce que j'ai trouvé un peu court et l'histoire aurait gagné à être un peu plus développée avec quelques minutes de plus. 

Q01 l'adorable petit robot rebaptisé Hal entre en possession d'un Rubik's cube sur lequel le véritable Hal et Kurumi ont dans leur enfance marqué des souhaits, des choses qu'ils auraient souhaité réaliser tous les deux. J'aurais aimé que Q01 essaye de réaliser tous les souhaits de Kurumi par exemple, or le rubik's cube devient un détail lorsque le film avance, alors qu'on le met en avant au début. 

haru7.jpg
Le film alterne passages poignants (le crash, le passé de Hal, la scène du festival) et passages un peu slice of life, ou Q01 s'évertue à redonner le sourire à Kurumi. L'OST est assez simplette, mais comporte quelques mélodies mélancoliques qui pendant que l'on admire les jolies couleurs du film  m'ont juste données envie d'appeler ma grand-mère pour lui dire que je l'aime fort. +1 pour la scène du festival, très saisissante et assez inattendue.

Hal est donc un film tragique mais très beau, même si son format court est pour moi un inconvénient. Ce qu'on en retient est une histoire triste mais qui donne envie de profiter de la vie sans attendre. Ce n'est pas une œuvre qui traversera le temps, mais elle mérite tout de même d'être vue car elle est très touchante =) 

Ma note : 13/20


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • L’année numérique

    L’année numérique

    Depuis 2009, voici l'exercice de recul sur l'année numérique écoulée avec projection sur l'année qui commence. Cette année 2020 a accéléré la transformation... Lire la suite

    Par  Davidfayon
    HIGH TECH, INTERNET, WEB2.0
  • Cake au café et aux dattes

    Cake café dattes

    Une recette qui réchauffe ( recette de notre amie Diane, Québécoise gourmande )ce cake vient à point nommé pour le dessert du soir, en regardant tomber la... Lire la suite

    Par  Annickb
    CUISINE, RECETTES

Dossier Paperblog