Magazine Jardin

Pas touche à mon hortensia

Publié le 04 février 2014 par Zappeuse

pas touche à mon hortensiaL’affaire avait un peu (un tout petit peu) agité les médias au printemps 2013 : de jeunes (et moins jeunes) Bavarois voleraient des hortensias afin de les fumer. Personnellement, je n’ai rien fumé du tout, pas même la moquette : l’histoire est vraie, narrée par tout plein de sites web très sérieux, genre Nouvel Obs’.
L’affaire revient sur le tapis actuellement, et en France : c’est ce qu’on pouvait lire dans La Voix du Nord à la mi-janvier.
Dans quel but une telle fumette ? avoir les mêmes sensations qu’avec le cannabis, sans risquer de se faire choper la main dans le sac du dealer (mais risquer un coup de canne de mémé furax de voir ses fleurs saccagées, ça devrait quand même faire réfléchir). En effet, l’hortensia fait partie de ses plantes qui sont aussi des poisons, comme le laurier rose ou le muguet. A ceci près qu’avant la case "décès", l’hortensia fait voir des éléphants roses, même si c’est un hortensia bleu.
L’hortensia qui illustre cette note est celui de mon jardin, pris en photo au printemps 2012. C’est un petit jeune tout mignon, j’y tiens beaucoup. Sache ainsi, camarade junky qui se serait égaré ici, que les toxines présentes dans l’hortensia séché sont les mêmes que dans le zyklon-B, ce gaz létal qu’utilisaient les nazis dans les chambres à gaz. Il tue très vite. La mort est provoquée par étouffement. A bon entendeur …


Retour à La Une de Logo Paperblog

Dossier Paperblog

Magazine