Magazine Humeur

C’était hier…

Publié le 03 mai 2014 par Observatoiredumensonge

Capture d’écran 2014-04-17 à 20.44.56

Partagez l’information autrement avec

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

C’était hier…

Par Alexandre Goldfarb

En 1991, Michel Poniatowski (ancien ministre de l’Intérieur de Giscard d’Estaing) ,écrivait un livre prémonitoire "que survive la France" Editeur : Editions du Rocher (15 janvier 1991).

Son livre à notre connaissance n’est apparemment toujours pas parvenu jusqu’à l’ENA… En voici un passage qui n’a pas vieilli.

"Son âme, la France est en train de la perdre, non seulement à cause de la mondialisation, mais aussi, et surtout, à cause de la société à la fois pluri-ethnique et pluri-culturelle que l’’on s’acharne avec de fausses idées et de vrais mensonges, à lui imposer. Si cet essai a permis à quelques-uns de mesurer devant quels périls nous nous trouvons placés, il aura déjà atteint son but.
(…) Ces pages peuvent apparaitre cruelles. Mais elles correspondent à un sentiment très profond. Le moment est venu de traiter énergiquement le problème de l’’immigration africaine et notamment musulmane.
Si tel n’’est pas le cas, la France aura deux visages : celui du «cher et vieux pays» et celui du campement avancé du tiers monde africain. Si nous désirons voir les choses dégénérer ainsi, il suffit de leur laisser suivre leur cours. Le campement africain toujours plus grand, plus vaste, plus illégal, grignotera d’’abord, puis rongera, avant de faire disparaître tout entier le cher vieux pays, dont la défaite sera annoncée du haut des minarets de nos nombreuses mosquées.
Nos temps sont assez graves pour ne pas faire appel à de médiocres facilités politiciennes. Nous allons vers des Saint-Barthélemy si l’’immigration africaine n’’est pas strictement contrôlée, limitée, réduite et expurgée de ses éléments négatifs et dangereux, si un effort d’’intégration ne vient pas aussi compléter cette nécessaire répression.
Les mesures à prendre sont sévères et il ne faudra pas que le vieux pays frémisse de réprobation chaque fois qu’’un charter rapatriera des envahisseurs illégaux. Il faut donc ainsi que ce cher vieux pays restitue à l’’état sa place normale. Les libéraux l’’ont affaibli, les socialistes l’’ont détruit. " Où sont les grandes tâches dévolues à l’’État ? La Justice, l’’Armée, l’’Éducation nationale, la Sécurité, la Police, notre place en Europe ?
En miettes. La France est à l’’abandon, est en décomposition à travers le monde. Sa recomposition est dans un retour énergique à l’’unité et à la cohérence, et de la Nation et de l’’État."
"Si la vérité vous choque, faites en sorte qu’elle devienne acceptable, mais ne bâillonnez pas celui qui en dénonce l’absurdité, l’injustice ou l’horreur."

Quelques vingt ans  plus tard, ce texte est au goût du jour ! Les politiques conduites depuis plus de 40 ans ont ruiné notre pays tant par leur laxisme que par leur ignorance du problème de l’immigration. Et aussi, osons l’écrire, par le fait que la France avait choisi avant tout le monde de faire travailler des gens sous payés. Ce qu’aujourd’hui, on nomme pudiquement la délocalisation.

Alors 2034 l’année où ne sera pas qu’une fiction.

Notre problème "racial" créé de toutes pièces par une intelligentsia hors des réalités est devenu insoluble quoiqu’on en dise.

Aujourd’hui la France connait une période morose et rose. Les Français en refusant l’évidence se sont faits les complices passifs de cette future tragédie. Finalement avoir peur n’est pas la solution au contraire puisque la peur ne peut qu’encourager la croisade menée ici par un islam militant. Et de grâce, que l’on ne nous dise pas que la France est un grand état laïc quand on voit ce qui se passe déjà au niveau de nos écoles où il n’est pas rare que des enfants s’y présentent en tenue religieuse.

Je sais que pendant des années les politiques et leurs relais d’opinion, les médias et les associations et les instituts de sondages, nous ont expliqué qu’il fallait aider le Tiers Monde. Mais qu’avons-nous fait en réalité ?

Nous avons installé le Tiers Monde chez nous.

Nous nous sommes pliés, sous le prétexte autant stupide que fallacieux de ne pas être raciste, à des moeurs qui ne sont pas les nôtres. Nous avons accepté l’inacceptable. Toujours sous ce prétexte de ne pas être raciste, nous avons renoncé à notre Histoire, à notre nationalité et le pire c’est que les Français n’y ont vu que du feu.

Il faudra m’expliquer comment nous pourrons rétablir un pays qui a tout abandonné et dont le gouvernement actuel achève la société ?

Nous vivons dans une période où tous signes de moralité et de civisme sont purement et simplement bannis parce que considérés comme ringards.

A la moindre objection, l’élite auto proclamée, celle pour qui la majorité vote en plus, vous déclare tricard.

Il faut dire que la manipulation de l’opinion est désormais totale. Ainsi dans lesdits sondages, nous avons toujours en tête des personnes qui devraient être bannies notamment pour ce qu’ils ont fait ou mieux jamais fait. Le numéro 1 est sans contexte, Alain Juppé qui a permis en 1997 à la gauche de se refaire une virginité impensable et qui a toujours été pro Frère musulmans. Sans oublier le chouchou des sondages, Valls à deux temps, qui lui est juste un communiquant et rien d’autre. Mais bon ça Valls à tout va !

Ce système bien rôdé est efficace car il a déjà fait ses preuves par le passé, notamment avec le national-socialisme et le stalinisme où il suffisait de manier les mots et d’en inventer pour vous mettre au ban de la société et même vous éliminer.

Comme le font si bien les socialistes en France depuis mai 2012, il suffisait de décréter que ceci ou cela pour l’accréditer auprès d’une opinion publique passive et soumise.

C’est donc une simple répétition historique qui nous est servie par ce gouvernent de gauche.

Il nous reste très peu de temps pour en sortir…

La démocratie : ce n’est pas confisquer la voix du peuple©.

Hollande, l’homme qui murmurait à l’oreille des veaux©.

Alexandre Goldfarb

Président Fondateur de l‘Observatoire du MENSONGE

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Alexandre Goldfarb pour l’Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com

Retrouvez tous nos articles sur Face Book en cliquant ICI

Vous aussi engagez-vous en devenant Suiveur de l’Observatoire du MENSONGE

Mieux soutenez l’Observatoire du MENSONGE :


Retour à La Une de Logo Paperblog